Corse Net Infos - Pure player corse

L'après Reims-Bastia et la situation dans les lycées de Haute-Corse : Le recteur en en appelle à la responsabilité de chacun


Rédigé par le Mercredi 17 Février 2016 à 10:02 | Modifié le Mercredi 17 Février 2016 - 10:23


Michel Barat, recteur de l'académie de Corse, qui mercredi matin en accord avec la proviseure de l'établissement a autorisé le lycée Jean Nicoli de Bastia, s'exprime dans un communiqué sur les incidents qui perturbent dans le sillage des récents événements de Reims entravent le bon fonctionnement des lycées de Haute-Corse. Il en appelle "solennellement à la responsabilité de chacun"


L'après Reims-Bastia et la situation dans les lycées de Haute-Corse : Le recteur en en appelle à la responsabilité de chacun
Suite aux incidents survenus ce week-end à Reims et à Bastia, plusieurs lycées de Haute-Corse enregistrent cette semaine des perturbations entravant gravement leur bon fonctionnement.
 
Je tiens, à ce propos, à remercier l’ensemble des personnels de direction des lycées de Corse, les personnels de vie scolaire, les enseignants, les personnels administratifs sans oublier les personnels TOS qui dépendent de la Collectivité Territoriale de Corse, pour leur sang-froid et leur dévouement au service des établissements scolaires, et ce, dans un contexte difficile.
 
Je n’ai pas l’intention en ma qualité de Recteur d’exprimer une opinion personnelle sur le mouvement de protestation actuellement engagé. Toutefois, eu égard aux violences urbaines perpétrées devant certains établissements scolaires, j’en appelle solennellement à la responsabilité de chacun.
 
 Je souligne que Madame le Proviseur du LP Nicoli, avec mon accord, a été contrainte de fermer le lycée ce matin. Des éléments extérieurs non identifiés ont en effet allumé des incendies aux abords directs de l’établissement mettant en péril la sécurité des biens et des personnes.  Je condamne sans ambages ces comportements stupides, inadmissibles et indignes.
 
L’Ecole s’efforce au quotidien de transmettre des savoirs permettant de bâtir une société  plus éclairée, une société de la connaissance qui, seule, peut garantir un avenir prometteur à l’ensemble de la jeunesse. La liberté d’étudier dans un climat serein constitue ainsi une exigence absolue qui devrait s’imposer à tous.

 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85349 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346