Corse Net Infos - Pure player corse

L'annulation du voyage de Marilyse Lebranchu et l'humeur de Paul Giacobbi…


Rédigé par le Jeudi 3 Juillet 2014 à 18:24 | Modifié le Vendredi 4 Juillet 2014 - 00:43


Les relations sont loin d'être au beau fixe entre le président du conseil exécutif de Corse et les représentants de l'Etat. L'annonce-surprise de l'annulation de la visite de Marilyne Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, venant après une série de tweets virulents du président du conseil exécutif visant le préfet des Bouches-du-Rhône et le Gouvernement, et avant la réplique, sèche à un communiqué, commun, des deux préfets, sont, sur ce plan on ne peut plus éloquents !


L'annulation du voyage de Marilyse Lebranchu et l'humeur de Paul Giacobbi…
L'annonce de l'annulation de la visite de Marilyse Lebranchu, qui était attendue jeudi soir à Ajaccio, a pour le moins étonné. 
Point de communication officielle du ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique sur cette défection de dernière minute. Juste l'info confirmée par Paul Giacobbi.
Pour expliquer que le contexte, sur fond de contestation alimenté par les récentes déclarations de Bernard Cazeneuve et par l'actuel conflit qui paralyse la SNCM, ne s'y prête pas.
Il est vrai que ce vendredi les socioprofessionnels appellent à des rassemblements devant les préfectures et que dans ces conditions il vaut mieux éviter d'exposer des ministres de la République.
Mais on pourrait aussi rapprocher ce "renoncement" à l'humeur, vive, que manifeste sur les réseaux sociaux, et ce depuis quelques jours, Paul Giacobbi à l'égard des représentants de l'Etat et son gouvernement.



L'annulation du voyage de Marilyse Lebranchu et l'humeur de Paul Giacobbi…

L'annulation du voyage de Marilyse Lebranchu et l'humeur de Paul Giacobbi…
Virulent, Paul Giacobbi envers le Gouvernement qu'il soutient.
Soutenir oui, mais pas aveuglement semble t-il vouloir dire.
Et surtout pas au détriment de la Région dont il la responsabilité.
La tension entre l'Exécutif et l'Etat et ses représentants est  aujourd'hui incontestable. Une nouvelle preuve en a été donnée en fin d'après-midi après que les deux préfectures de Corse aient diffusé un communiqué pour affirmer que des adaptations avaient été apportées à la desserte maritime de la Corse.
La réponse de l'hôtel de région n'a pas tardé et dans ce communiqué pointe encore un reproche envers l'Etat !
"La Collectivité Territoriale de Corse (CTC) rappelle que, contrairement à ce qui est indiqué dans le communiqué publié ce jour par la Préfecture de Corse, l’Etat n’est pas l’autorité organisatrice des transports maritimes entre la Corse et le Continent.
Il n’a aucune compétence pour « adapter » les liaisons entre la Corse et le Continent, ce qui incombe de par la loi à la CTC.
L’Etat doit donc se concentrer sur ce qui est son devoir et sa responsabilité : assurer la libre circulation maritime."
Voilà qui donne le ton de la conférence de presse qu'il donnera sur le "blocage maritime de la Corse "ce vendredi quelques heures avant les rassemblements devant les préfectures…




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346