Corse Net Infos - Pure player corse

L'action de Médecins du Monde en Corse, en France et de part le monde


Rédigé par le Lundi 21 Mars 2016 à 22:22 | Modifié le Lundi 21 Mars 2016 - 22:49


A l’occasion de l’assemblée générale de la délégation régionale de Médecins du Monde (MdM) le 16 mars prochain une rencontre avec deux représentants de Médecins du Monde au niveau national avait été organisée avec les représentants de l’association en Corse. Un moment privilégié pour présenter l’action de Médecins du Monde en France, l’état actuel de la santé des populations les plus démunies dans notre pays et de parler des actions menées en Corse.


L'action de Médecins du Monde en Corse, en France et de part le monde
 Médecins du Monde, est association médicale militante de solidarité internationale, qui s'engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables
Ses missions internationales la conduise dans près de 20 pays à travers tout le continent africain, pour donner accès aux soins à des populations vulnérables.
Son action en Amérique latine et aux Caraïbes est centrée sur les problématiques de santé sexuelle et reproductive, notamment autour de la prévention et la prise en charge des grossesses non désirées, dans chacun des pays d’intervention.
Au Moyen-Orient, les actions sont étroitement liées aux conflits qui bouleversent la région et déplacent les populations. L’association est présente auprès des victimes sur les lignes de front, mais aussi et surtout auprès des personnes réfugiées et déplacées dans les régions voisines
En Europe, c’est auprès des migrants, auprès des femmes pour prévenir ou accompagner les grossesses, ou encore auprès des usagers de drogues, qu’elle est active dans une démarche de réduction des risques
Nos programmes en Asie sont tournés vers les femmes et les enfants, pour accompagner les femmes enceintes notamment, mais ils reflètent également les crises qui secouent le continent, comme au Pakistan, où nous soutenons les populations tribales déplacées
 
Missions France : la lutte contre l'exclusion
Quelques années avant la chute du mur de Berlin, Médecins du Monde s’est tourné vers l’exclusion à ses portes en ouvrant en 1986 à Paris son premier centre d’accueil et de soins. Pour la première fois, le postulat principal de l’humanitaire, celui de l’altérité, de l’ailleurs, du lointain, est remis en cause. Le regard n’est plus exotique mais introspectif. Jusqu’alors essentiellement tiers-mondiste et se réclamant du “sans-frontiérisme”, elle est depuis, constamment aux avant-postes des combats pour la prise en charge des plus démunis ici, au coin de notre rue.
En 1986, avec ces premiers CASO (Centre d’Accueil, de Soins et d’Orientation), Médecins du Monde crée de véritables observatoires de la précarité en France, à même d’identifier les nouvelles formes d’exclusion et d’y apporter les réponses appropriées.
En 2015 la mission France de Médecins du monde représente 100 programmes dans 29 villes, 2 000 bénévoles et 60 salariés, 21 centres d’accueil, de soins et d’orientation qui reçoivent près de 26 000 patients et réalisent 35 000 consultations médicales par an, un centre de soins pédiatriques à Mayotte et 80 actions mobiles de proximité : campements roms, squats, raves, maraudes auprès des SDF, des personnes se prostituant. L’action de MdM en France se traduit souvent par des actions de promotion de la santé et l’ouverture des droits à la santé (CMU - AME)
Les centres de soins ont pour objectifs d'offrir des soins gratuits aux personnes en situation d’exclusion ou de vulnérabilité. Une équipe pluridisciplinaire accueille les patients sans imposer de contraintes, les soulage de leurs maux en adaptant les pratiques médicales aux patients et travaille avec eux à la récupération de leurs droits pour accéder aux dispositifs publics de santé.

Médecins du monde délégation de Corse
Le CASO de Corse est hébergé dans les locaux du secours catholique, 6 Boulevard Danielle CASANOVA à AJACCIO (téléphone : 0495512893 mail : medecinsdumondecorse@wanadoo.fr )
Ouvert tous les vendredis de 14h à 17h l’équipe est composée de bénévoles dont : 9 médecins (1 présent tous les vendredis), 1 psychologue, 3 infirmier(e)s, 1 cadre supérieur de santé, 1 trésorière, 1 journaliste chargée de la communication, 1 secrétaire médicale et 5 bénévoles ponctuels.
Le CASO accueille de façon inconditionnelle toutes les personnes qui se présentent, propose un café et quelques friandises dans un espace dédié à l’accueil et la convivialité. Il est possible pour les usagers de prendre une douche et de bénéficier de sous-vêtements propres.
Un dossier administratif est établi par les accueillantes qui demande un bref résumé de leur histoire ainsi que l’objet de la demande.
La consultation médicale a lieu à la suite en présence ou non de la psychologue selon le souhait de la personne soignée. Un entretien psychologique peut avoir lieu dans un bureau respectant la confidentialité.
 
Typologie des troubles rencontrés
Outre les pathologies somatiques le centre accueille la souffrance psychique et permet le repérage de pathologies psychiatriques lourdes.
La souffrance psychique est une constante dans la prise en charge de ces personnes, elle n’est pas forcement révélatrice d’une pathologie mentale mais son intensité, sa durée et ses conséquences peuvent conduire à la nécessité d’une prise en charge sanitaire
Une permanence UMAPPP (Unité mobile d’Action Psychiatrique pour Personnes Précarisées) permet de faire le lien avec les services de psychiatrie
Les logements vétustes ou insalubres voire l’absence de logement, la malnutrition, le manque d’hygiène, le climat affectif instable, l’insécurité, la dégradation de l’image de soi, les abus d’alcool et de toxiques, la non observance des traitements constituent le quotidien des problèmes rencontrés au CASO
Les médicaments sont délivrés gratuitement et la mise en place prochaine de la PHI offrira une large palette de traitements
Une deuxième consultation sur le même mode a lieu tous les mardis après-midi dans les locaux de l’ANPAA (Association Nationale de Prévention de l’Alcool et des addictions) avec la collaboration de la psychologue de la FALEP.
Une consultation médicale à l’abri de nuit CHUS (Centre d’Hébergement d’Urgence Sociale) est à l’étude afin pouvoir être au plus près des plus démunis.
 
Les partenariats de soins et d’hébergement, d’ouverture des droits, d’alimentation et de vêture
Soins
LA PASS (Permanence d’Accès aux Soins de Santé du CHA Miséricorde)
La consultation dentaire du centre mutualiste Rocade
L’ UMAPPP du centre hospitalier de Castelluccio
Hébergement
Le CHUS
Le CHRS SPERANZA
LE CHRS  FALEP (Centre d’Hébergement et de Réinsertion)
LA MARAUDE CROIX ROUGE
Alimentation et vêture
Secours populaire
Croix rouge
Présence bis
Aide à l’ouverture des droits
CPAM
CCAS Mairie
Service social du conseil général
Ava basta
Aide à l’apprentissage de la langue
Secours catholique

Un engagement citoyen permanent
MdM parle de la précarité définie ‘’comme l’absence d’une ou plusieurs sécurités permettant aux personnes et aux familles d’assumer leurs responsabilités élémentaires et de jouir de leur droit fondamentaux.’’ Elle mène sans relâche une action de témoignage auprès des responsables politiques et institutionnels. Ainsi parmi ses actions l’on retrouve :
- Un questionnaire adressé aux candidats à la mairie d’Ajaccio et à la CTC
- Une représentation de la précarité par la présence de la déléguée Mathilde FEDI membre du CCAS Mairie D’Ajaccio 
- De nombreuses actions médiatiques initiées par le Dr PERNIN -Nous sommes représentés au CLSM 
- Un contact régulier avec l’ARS qui consulte pour tout problème en lien avec la précarité
- Création avec la CLE de l’abri de nuit pérenne pour les sans abri
- Réalisation avec l’ORS un travail sur le renoncement aux soins
- Engagement d’un travail de réflexion /actions sur la précarité en Corse avec les municipalités de BASTIA et d'AJACCIO et tout prochainement avec la CTC
 
L’inter associatif la CLE 
Coordination Inter associative de Lutte contre L’exclusion regroupant 7 associations : Présence Bis - Ava Basta- le Secours Catholique -le Secours Populaire – la Fraternité du Partage – Médecins du Monde
Crée à l’initiative du Dr François Pernin elle permet une synergie et une organisation des actions caritatives et humanitaires. « Les associations sont témoins d'une pauvreté qui augmente, preuve que les prises en charge actuelle ne sont plus suffisantes ; il faut désormais innover et concevoir une véritable politique contre la pauvreté, c’est le sens des interpellations de la CLE à chaque élection, et nous proposons une méthodologie efficace pour que ce problème puisse être abordé au niveau politique » 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85568 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348