Corse Net Infos - Pure player corse

L'Ile-Rousse veut développer l'activité croisière


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 22 Juillet 2015 à 22:54 | Modifié le Jeudi 23 Juillet 2015 - 01:40


Une première réunion de travail ayant pour but de réfléchir comment développer l'activités croisière dans le bassin de vie L'Ile-Rousse s'est déroulée au siège de la CCBVIR



La commission transports de la communauté de communes du bassin de vie de l'ile-Rousse souhaitait réunir autour d'une même table les différents acteurs de la vie économique pour réfléchir à une stratégie commune de développement de l'activité des croisières dans le bassin de vie de  L'Ile-Rousse. C'est désormais chose faite. Récemment en effet cette réunion animée par Franco Farsetti,  président de l'Association des commerçants et artisans de L'ile-Rousse Balagne,  en présence de Paul Lions, président de la CCBVIR, Josée Martelli présidente déléguée de l'OTI de L'ile-Rousse, Jean Michel De Marco, directeur de l'OTI de L'ile-Rousse Balagne , des représentants de la CCI de Haute -Corse,  et professionnels du tourisme de croisière  s'est déroulée dans un climat très constructif. Chacun s'est exprimé  et a mis en avant les atouts de la cité paoline pour développer les croisières.
" Aujourd'hui, il faut savoir qu'un grand nombre de navire viennent au mouillage, ce n'est donc pas un problème pour les accueillir. Notre souci c'est plus de réfléchir à l'accueil que nous pouvons proposer et surtout trouver l'attractivité qui puisse plaire aux passagers. Pour cela, il faut miser sur le patrimoine et la culture du bassin de vie dans son ensemble" précise Antoine Rossi, membre élu de la CCI.
Pour Sébastien Vignocchi, agent maritime " L'ile-Rousse a pour les croisiériste un potentiel attractif fort puisque c'est la cité de Pascal Paoli. Développer les croisières à partir de ce thème peut être un plus intéressant. Actuellement la cité Paoline accueille chaque année une vingtaine de navires. L'objectif est d'augmenter ces chiffres de 10 à 20 %  chaque année, avec une croissance constante pour arriver à une soixantaine de bateaux. Cette progression ne pourra débuter qu'à compter de 2017 car la programmation 2016 est déjà bouclée. L'idéal pour L'ile-Rousse est d'accueillir des navires de petite dimension  (600 à 700 passagers contre 3 000 ou 4 000 pour les gros) car la clientèle est plus réceptive à ce type d'escale".





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85569 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348