Corse Net Infos - Pure player corse

L'Ile-Rousse : "Per una cità viva" persiste et signe…


Rédigé par le Samedi 14 Janvier 2017 à 16:47 | Modifié le Samedi 14 Janvier 2017 - 17:08


Per una cità viva" persiste et signe et remonte au créneau à L'ile-Rousse. Il déplore dans un communiqué "l’absence de considération du premier magistrat de la ville et de ses adjoints"


Distribution de tracts en centre-ville
Distribution de tracts en centre-ville
"Per una cità viva " tient à remercier les très nombreux signataires de la pétition lancée au mois de novembre (4 000 signatures récoltées à ce jour).  

Cet élan populaire ne peut être ignoré. Le Collectif « Per una cità viva » s’insurge devant la passivité et le manque de considération du maire et de l’ensemble de la municipalité, ignorant le signal fort envoyé par la population ile-roussienne et balanine. Il tient donc à apporter les précisions suivantes :

- Le 9 novembre, le Collectif a demandé un entretien au Maire de L’Ile-Rousse qui n’a pas daigné répondre à ce courrier.

- Le 25 novembre, le Collectif a organisé une distribution de tracts en centre-ville, appelant à un rassemblement massif devant la mairie le 28 novembre.

- Le 1er décembre, le Maire faisait savoir qu’il acceptait de recevoir une délégation du Collectif. À l’issue de cette rencontre, la mairie devait transmettre le compte-rendu de cette entrevue, ainsi que les chiffres de la fréquentation et de la rentabilité des parkings du centre-ville des mois de novembre 2015 et 2016, indispensables pour établir des comparatifs. De plus, les représentants municipaux nous avaient garanti que les parkings seraient rendus gratuits durant la période des fêtes.

- Le 13 décembre, accusant la non-réception de ces documents et constatant que les parkings demeuraient payants, le Collectif adressait un nouveau courrier au Maire de L’Ile-Rousse, restant sans réponse.

- Le 16 décembre, le Collectif constatait avec satisfaction que les parkings étaient enfin gratuits. Toutefois, cette satisfaction fut de courte durée, puisque le 27 décembre, ils étaient à nouveau payants sans que personne n’en ait été informé.

 

Après la forte mobilisation des île-roussiens et des citoyens de Balagne, le Collectif « Per una cità viva » ne peut que constater l’absence de considération du premier magistrat de la ville et de ses adjoints. Ce positionnement est éminemment regrettable, voire préoccupant, pour notre société et notre modèle fondés sur la démocratie."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89627 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 46848 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39320 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 417