Corse Net Infos - Pure player corse

L’ACA finit sur une bonne note face à Tours (3-2)


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 19 Mai 2017 à 22:13 | Modifié le Vendredi 19 Mai 2017 - 23:20


L’ACA n’a pas manqué son dernier rendez-vous de la saison à François-Coty même si la crainte du nul a été présente jusqu’au bout. Une victoire qui place les « rouge et blanc » en onzième position au classement. Une satisfaction même si la saison aura été tumultueuse. L’essentiel est là !


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Football Ligue 2 38e journée
ACA – Tours FC 3-2 (1-0)
Stade François Coty
Temps doux
Terrain correct
Bon éclairage
Spectateurs : 1000 environ
Arbitres :  M. Ben El Hadj assisté de M. Benkemouche et M.Pasquolotti
Avertissements : Boe Kan (76e) pour l’ACA
Gradit (61e) et Bergougnoux (87e) pour Tours
Buts : Madri (37’), Nouri (51’), Camara (88’) pour l’ACA –
Tall (59’), Bergougnoux (78e s.p.) pour Tours
 
ACA : Mandanda - Cabit, Abdallah, Sainati (87’ Cissé), Lippini – Camara, Boé-Kane (80’ Vialla), Abergel – Nouri (cap.), Madri, Maazou – ent : Olivier Pantaloni
Tours : Kamara – Miguel, Louvion, Cillard, Gradit – Belkebla, Bergougnoux, Bennacer (72’ Raveloson) – Bouanga, Diarra, Selemani – ent : Gilbert Zoonekynd


 
Baisser de rideau sur le championnat de ligue 2 et der de la saison à Timizzolu pour l’ACA qui reçoit le Tours FC. Si le match ne revêt aucun enjeu, les hommes d’Olivier Pantaloni ont à cœur de finir sur une bonne note devant leur public. L’occasion pour certains joueurs acéistes d’honorer une dernière fois leur tunique blanche et rouge à l’image notamment de Cissé et –probablement- Abergel qui évolueront la saison prochaine sous d’autres couleurs.
La rencontre démarre sur les chapeaux de roues avec une première percée des tourangeaux qui manquent de causer une première frayeur aux Ajacciens  suite à une mauvaise appréciation de Sainati. Ce dernier laisse le ballon passer plein axe, Bouanga en profite mais il croise trop sa frappe et la voit passer très proche du poteau gauche (2’). La réplique de l’ACA ne se fait pas attendre grâce à une reprise de Nouri sur corner. Sa frappe enroulée est stoppée par Kamara (7’). Nouvelle offensive ajaccienne grâce à Lippini qui s’arrache face à Gradit et parvient à centrer pour Maazou. Malheureusement ce dernier est repris par le portier Tourangeau (14’). Dans ce match plaisant on se rend coup pour coup à l’image de Belkebla qui voit son tir relâché par Mandanda, mais Bouanga s’emmêle et ne peut centrer (16’).  Le Tours FC vient de laisser passer sa chance. Dans la foulée, Abergel lance Madri dans la profondeur, il élimine le gardien adverse mais s’excentre trop au moment de conclure. On essaie vraiment de faire « sauter le verrou » des cages de Kamara, notamment grâce à un superbe coup franc frappé par Sainati, après une faute sur Abergel mais le portier adverse se couche parfaitement dessus (24’). Après avoir soufflé quelques minutes, cette nouvelle occasion collective en faveur de l’AC Ajaccio sera la bonne. L’action part tout d’abord de Lippini, relayée par Abergel, décalant alors Maazou qui offre un véritable caviar pour Madri (37’) ! Sur cette bonne note on rentre aux vestiaires dans l’optique de continuer à régaler les supporters, et se régaler soi-même.


Les quarante-cinq dernières minutes du match mais aussi de la saison sont lancées. Même rythme, et toujours la même motivation ; ce que l’on comprend grâce à Maazou, qui depuis sa moitié de terrain « met en route son turbo » en éliminant par la même occasion quatre défenseurs tourangeaux avant de centrer pour Nouri, qui d’une sublime madjer fait le break (51’) ! Un relâchement ajaccien se fait cependant ressentir et permet alors à Miguel de prendre de vitesse la défense ajaccienne, il décale  Tall qui se présente seul devant Mandanda et  réduit le score (59’) ! Tours  manque l’égalisation quelques minutes plus tard par Selemani qui  frappe mais le ballon est invraisemblablement  contré par l’un de ses coéquipiers (64’). Les visiteurs redoublent d’efforts et obtiennent un penalty suite à une faute de Camara sur Miguel.  Bergougnoux trompe Mandanda pourtant bien parti (76’) ! On ne relâche cependant pas du côté acéiste et c’est un coup franc tiré par Nouri qui renverse le match. Sa frappe trouve Camara qui d’une tête piquée prend à revers le portier visiteur (88’) : on peut prendre un second souffle !
A l’image de la saison, pourrait-on dire, en ayant les clefs du match en main l’ACA aime définitivement jouer à se faire peur et donner du fil à retordre à ses supporters psychologiquement. Cependant, la saison des « rouge et blanc » finit sur une bonne note et Timizzolu peut s’enflammer au coup de sifflet final ! 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse


Les plus récentes
A.C.A
Charles Monti | 01/06/2013 | 3557 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
A.C.A
Antoine Astima | 09/12/2016 | 3249 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 4