Corse Net Infos - Pure player corse

Jumelage culturel entre la Corse et la Russie


Rédigé par le Dimanche 21 Avril 2013 à 22:12 | Modifié le Mardi 23 Avril 2013 - 01:21


Le 17 Mai prochain, aura lieu une cérémonie officialisant le jumelage du Musée Dian’Arte Museum, (Borgo), lieu dédié à l’art et à l’artiste peintre et sculpteur Gabriel Diana, avec le Musée de l’Ambre de Kaliningrad. Une délégation russe, dont Sveltana Kondratieva, ministre de la Culture russe, les autorités insulaires, le monde de la culture, l’important groupe des « Amis du Dian’Arte Museum » ainsi que les membres de l’Association Culturelle Zénith, gestionnaires du Musée, seront présents. Tatiana Souvorova, conservatrice du Musée de l’Ambre, et Gabriel Diana découvriront, en cette occasion, une plaque de bronze commémorative à l’entrée du musée. Une délégation officielle du Dian’Arte Museum fera, dans quelques temps, le voyage vers la Russie, afin d’y découvrir la même plaque commémorative qui sera apposée à l’entrée du Musée de l’Ambre de Kaliningrad.


Jumelage de deux Patrimoines Culturels

Jumelage du 17 mai au Dian'Arte Museum
Jumelage du 17 mai au Dian'Arte Museum
Né d’une initiative privée, ce jumelage illustre avec une force symbolique affirmée, la volonté de la Corse de s’ouvrir sur un monde au futur plein de promesses.
C’est une exposition de Gabriel Diana, en Russie qui a donné lieu, en un premier temps, à l’installation de trois grandes sculptures de bronze dans la cour centrale de la Tour de Don, où est abrité le Musée de l’Ambre Jaune à Kaliningrad. Cest de ce premier contact  qu'est née l'idée d' un jumelage entre le Dian’Arte Museum corse et le plus grand Musée de l’Ambre au monde.
Artiste insulaire, Gabriel Diana dont les travaux ne laissent pas indifférents, a aujourd’hui largement dépassé ses propres frontières et celles de l’île. Sur invitation exclusive, l’artiste a exposé outremer eten Argentine. Une de ses dernières expositions, comptant une quinzaine de bronzes monumentaux, a occupé le célèbre Jardin Exotique de la Principauté de Monaco ; plus récemment encore, en Russie, le plus grand musée de l’ambre au monde, a accueilli nombre de ses peintures et sculptures, dont trois pièces  de bronze monumentales, qui y siègeront définitivement.
Le Musée d’Etat russe a, immédiatement, été séduit par ces exportations, empreintes de « culture corse ». Une attention particulière a alors été portée,  sur le Dian’Arte Museum et sur la qualité des œuvres qui y sont exposées. Intérêt réciproque, puisque Gabriel Diana a lui-même été séduit par les travaux de l’oblast à partir de l’ambre.
Une irrésistible attraction semble avoir guidé les pas de ces deux entités culturelles, et un désir d’échange a germé en août dernier. Avec l’assentiment de l’état russe, et en présence de Madame Sveltana Kondratieva, Ministre de la Culture, il se concrétisera par une cérémonie officielle de jumelage, le 17 mai prochain en Corse.

Le musée de l'Ambre

Gabriel Diana en compagnie de la Ministre de la Culture en août (DR)
Gabriel Diana en compagnie de la Ministre de la Culture en août (DR)
L’oblast de Kaliningrad est une enclave russe au bord de la mer Baltique, entourée par la Lituanie au nord et la Pologne au sud. Kaliningrad, ex Königsberg allemande, en est la capitale. Ce territoire, le plus occidental de la Fédération de Russie, est surnommé la « Russie baltique ». Il est connu pour ses gisements d’ambre, les plus riches au monde, ce qui lui vaut aussi l’appellation de « Pays de l’Ambre ».
Le Musée de l’Ambre de Kaliningrad, se trouve au centre de la ville, au bord du lac Verkhnée. Inauguré en 1979, il habite la tour fortifiée Dohna, portant le nom du général et feld-maréchal prussien Don qui, depuis 1812 au service de l’armée russe, prit part à la guerre de libération contre la France napoléonienne. Cette tour est un monument historique et architectural datant du milieu du XIX° siècle. Elle forme une imposante forteresse de briques rouges, avec sa fameuse porte de Rosgarten.
Les gisements d’ambre de la Baltique et ceux de l’oblast de Kaliningrad en particulier, sont les plus riches de la planète. Un très grand centre de traitement artistique de cette résine fossile y existe depuis des lustres, et les traces de cette exploitation remontent bien avant l’époque romaine. Sur une surface d’exposition de 1000 m², le Musée de l’Ambre de Kaliningrad expose de remarquables pièces d’art et d’artisanat et possède une pépite de 4,280 Kg. C’est le plus grand et le plus important musée de l’ambre au monde.

Le Dian'arte Museum

Dian'Arte Museum (DR)
Dian'Arte Museum (DR)
 Lieu culturel privé, future fondation, le Dian’Arte Museum est entièrement dédié à l’art et rend un hommage exclusif à l’artiste peintre et sculpteur insulaire Gabriel Diana. Étoffant une offre culturelle, il favorise le rayonnement artistique de l’île. Image symbolique forte dans le contexte socio-artistique insulaire, le Dian’Arte Museum expose, outre les peintures du maître, de nombreuses sculptures de bronze et de marbre de Carrare. Toutes les œuvres sont porteuses d’une image valorisante qui traduit la capacité de l’île à produire et à exporter de la valeur ajoutée, dans les domaines artistiques et culturels. L’ambition de ce musée est de participer activement à une diffusion culturelle internationale. Rayonnant au-delà des frontières, à un quart d’heure de la ville de Bastia et de son aéroport, il a été conçu par l’artiste même, qui entend le voir transformé en fondation, dans le futur. Le Dian’Arte Museum propose au public un accès à l'art par des visites qui peuvent être personnalisées et approfondies. Nombreuses sont les exportations temporaires de ses œuvres, pour des expositions internationales. L’espace muséal est composé d’une vaste salle principale et d’un grand jardin habité par des œuvres monumentales. Un bassin et un parcours artistique y sont aussi dessinés. Abritant également l’atelier de création de l’artiste, le Dian’Arte Museum a été étudié afin d’offrir un grand confort de visite, par son vaste parking, son accès direct à la salle d’exposition, ainsi que son jardin. Il est adapté aux personnes à mobilité réduite. Du vivant de l’artiste, nombre d’œuvres exclusives ou originales sont en vente aux amateurs et collectionneurs du monde entier.

(DR)
C’est donc avec une pointe d’humour que j’ose affirmer que l’Europe est un petit continent coincé entre la Corse et Kaliningrad…
 
Gabriel Diana



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85405 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346