Corse Net Infos - Pure player corse

Journées du Patrimoine à Ajaccio : Etablir un pont entre passé et futur


le Mardi 15 Septembre 2015 à 21:29 | Modifié le Mercredi 16 Septembre 2015 - 12:35


Créées en 1984 par le ministère de la Culture, les Journées du Patrimoine n’a cessé d’attirer le plus grand monde dans l’hexagone. Tous mes ans, un thème nouveau est inscrit à ces Journées. 2015 sera celui du « patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir.» Mardi matin, dans les Salons napoléoniens, Simone Guerrini, adjointe déléguée à la culture et Pierre Pugliesi, président de l’Office de Tourisme de la ville ont présenté ce week-end de la culture et ses nombreuses manifestation à travers la ville


Journées du Patrimoine à Ajaccio : Etablir un pont entre passé et futur
La notion de patrimoine ne cesse de s’enrichir dans une continuité historique qui fait des créations les plus récentes le patrimoine des générations à venir. Ce thème « patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir » a pour unique ambition de présenter au public ce processus continu de fabrication du patrimoine, trait d’union entre passé et avenir.
« Le XXIe siècle s’ouvre devant nous. Les journées européennes du Patrimoine seront    ainsi l’occasion de porter un regard attentif sur quinze années de création, lesquelles s’expriment par l’architecture des constructions, la conception des jardins et des espaces publics, par le design et les arts plastiques et qui témoigneront pour le siècle qui vient, de la vitalité de l’époque où nous vivons aujourd’hui. Ce thème a pour premier intérêt de présenter de présenter au grand public le processus de « patrimonialisation » considéré sous l’angle d’un continuum historique dans lequel les créations les plus récentes constitueront le patrimoine des générations à venir. En complément des ouvertures habituellement proposées au public, plusieurs angles sont susceptibles d’être développés autour de ce thème 2015 » a précisé Simone Guerrini dans son intervention.

Le patrimoine et les techniques

La reconnaissance du patrimoine à venir :
  • C’est en portant un éclairage sur l’architecture contemporaine et son intégration dans un environnement protégé ou non au titre de monuments historiques. Le thème offre l’occasion d’une sensibilisation à la qualité architecturale et urbaine dont le ministère de la Culture et de la communication est le garant.
  • Le XXIe siècle commence à peine. Porter l’accent sur son patrimoine c’est être attentif à quinze années de création qui s’exprime par l’architecture des constructions, la conception des jardins et des espaces publics, par le design et les arts plastiques et qui témoignera demain de la vitalité de l’époque actuelle.
  • Observer pour mieux comprendre ce patrimoine en cours de constitution, c’est le mettre à la portée de tous et en faciliter l’appropriation par le plus grand nombre, notamment les jeunes.
  • C’est aussi poser les termes de ce qui fera demain le patrimoine, quels objets, pour quelle reconnaissance, selon quels modes de protection et de valorisation ?
L’évolution des techniques, des matériaux, des modes de représentation :
 
  • Le regard porté sur le patrimoine a changé par rapport au siècle dernier. Evolution des techniques de restauration, évolution des matériaux et de leur connaissance, qualité des investigations scientifiques etc. En évoquant cette page qui s’ouvre sur le XXIe siècle, le thème permettra de poser les bases des innovations techniques et culturelles pour donner à voire et à comprendre le future du patrimoine.
  • Du relevé aquarelle à la photographie, de la maquette aux visites 3D, des nouveaux supports de médiation sont apparus et ont enrichi notre approche des monuments historiques. Ces outils témoignent de l’évolution des techniques comme des modes de représentation duc patrimoine. L’imagerie numérique ouvre désormais des perspectives sur notre manière de connaître les objets patrimoniaux et de les représenter.
 
Restitution du workshop
Il y a quelques jours, la ville d’Ajaccio a organisé un workshop au lazaret Ollandini sur les mutations architecturales. Un groupe d’étudiants et les professeurs devaient travailler sur la patrimonialisation d’un certain nombre d’édifices. Le but de ces ateliers était d’imaginer un Ajaccio contemporain, écologique, humain et culturel. On pourra de ce fait connaître le résultat de cet atelier en commun.
A voir ou a revoir, la Bibliothèque Fesch, les conférences, le palais Fesch, la Grande Galerie, le musée des beaux arts, des concerts, la Chapelle Impériale, le Lazaret Ollandini, la Maison Bonaparte, la préfecture, les lieux de culte, etc…
 J. F.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85264 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40788 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345