Corse Net Infos - Pure player corse

Journée Mondiale d'Alzheimer : Deux journées d'informations et de soutien organisées à Ajaccio et Valle-di-Mezzana


Rédigé par le Vendredi 9 Septembre 2016 à 16:00 | Modifié le Lundi 19 Septembre 2016 - 00:13


En vue de la Journée Mondiale Alzheimer (21 septembre) l'association « U Vaghjimu » - France Alzheimer Corse-du-Sud se mobilise. Une conférence de presse était organisée vendredi matin à la piscine de Valle di Mezzana.


  
Deux jours de manifestations sont organisés par "u Vaghjime" - France Alzheimer Corse du Sud :

- Le 18 septembre, la 4ème édition du village Alzheimer se tiendra à la piscine de Valle di Mezzana. La maladie: c'est déjà un diagnostic complexe à réaliser. Des médecins seront donc présents pour informer concernant la méthode à suivre. Autre point essentiel: s'occuper d'une personne souffrant d'Alzheimer est un travail très difficile. La formation des aidants sera donc elle aussi mise en avant: un stand y sera dédié, pour présenter les outils nécessaires pour accompagner au mieux un proche dans la maladie. De nombreuses activités seront organisées pour toute la famille. L'A.D.M.R. sera aussi présente, ainsi que la Plateforme Alzheimer: il s'agit d'une équipe spécialisée qui se déplace à domicile pour mettre en place la prise en charge d'une personne souffrant de la maladie.
  
- Le 21 septembre prochain, journée mondiale Alzheimer, une visite est organisée au Musée Fesch à Ajaccio, avec un repas prévu à midi dans la cours du musée. Le livre blanc sera donné à Laurent Marcangeli maire d'Ajaccio: il s'agit d'un plaidoyer pour les aidants en activité professionnelle, que l'on peut télécharger ici.
   
  

Interview de Marie-Josée Joly, présidente de U Vaghjime - France Alzheimer 2a

Marie-Josée Joly, présidente de U Vaghjime - France Alzheimer de Corse-du-Sud.
Marie-Josée Joly, présidente de U Vaghjime - France Alzheimer de Corse-du-Sud.





"Il faut soutenir ces familles: on sait que 30% des aidants décèdent avant les malades. En Corse, on compte près de 4.500 personnes souffrant d'Alzheimer, un million en France. Notre association -U Vaghjime- a été créée en 2007. Le village Alzheimer nous permet de rencontrer les familles et de les aider au mieux.


Des familles viennent souvent sans être sûres du diagnostic ?

Oui, la plupart des gens ne sont pas diagnostiqués. Les familles viennent vers nous parce qu'ils se doutent qu'il y a quelque chose d'anormal concernant un proche, mais le diagnostic est très difficile à poser. Le plus dur est l'absence de traitement curatif. Nous aidons les familles à comprendre la maladie et accompagner au mieux leurs proches.


Qu'est-ce qu'il faut faire ?

En traitements non-médicamenteux, il y a la musicothérapie, l'art-thérapie et les ateliers mémoire, de gymnastique pour les malades. Cela permet au patient de sortir de l'isolement, et d'être dans un entourage bienveillant et qui comprend bien les difficultés.

Ce sont des ateliers que vous faites régulièrement ?

Oui. Ils se déroulent dans notre structure, 15 avenue Colonel Colonna d'Ornano. Des ateliers auront lieu aussi dans la Maison de quartier des Cannes, qui ouvrira ses portes très bientôt. Des accueils de jours existent aussi : "a Spannata ", gérée par l'A.D.M.R., et a Serenità, Il y a aussi les Ehpad bien-sûr, mais là c'est déjà une autre étape.

Concernant la maladie en elle-même, est-ce qu'il y a des avancées ?


Des avancées dans la recherche. Je conseille particulièrement le site internet francealzheimer.org  : on y trouve des petites vidéos en dessin animé -le Lab'Alz-, très ludiques, qui apprennent beaucoup de choses. "

 
  • Ci-dessous: un exemple de vidéo du Lab'Alz:
     



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345