Corse Net Infos - Pure player corse

Joseph Emmanuelli souhaite continuer à œuvrer pour Montegrossu


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 21 Mars 2014 à 13:52 | Modifié le Vendredi 21 Mars 2014 - 14:28


La liste de la majorité « Montegrossu Vivu - Memoria è Avvene » conduite par le maire sortant Joseph Emmanuelli a mis à profit les dernières heures de la campagne pour aller à la rencontre de la population. Jusque-là discret, Joseph Emmanuelli a accepté de répondre à notre sollicitation.



- Vous êtes candidat à votre propre succession. Pour quelles raisons ?
-  Parce que j’aime mon village et ses habitants. J’ai grandi ici, j’y ai mes racines et j’ai à cœur de le voir continuer à prospérer. Un très grand nombre d’habitants se réjouit qu’en 6 ans notre village ne se soit pas transformé en arrière zone littorale, en territoire où la spéculation foncière fait office de dictature et me demande de continuer dance cette voie. Cette position est le fruit d’un travail collectif et collaboratif : celui de l’équipe que j’anime à la mairie, celui d’un milieu associatif local très dynamique, celui de tous les acteurs qui font vivre la commune, nous devons franchir une nouvelle étape pour que notre commune continue d’avancer dans le sens d’un développement concerté. Le PLU pourra nous y aider, s’il est bien pensé en amont…
 
- Au-delà de votre bon bilan, quel est votre projet pour votre commune ?
- Je ne vais pas tout énumérer ici, mais tout comme en 2008, nous allons nous attacher à les réaliser. Les grandes lignes à retenir sont un projet qui prépare l’avenir dans le respect de l’identité rurale de notre village; un projet dans lequel chacun doit pouvoir trouver sa place et un  projet qui continue à fabriquer du lien social tout en construisant une ruralité solidaire, dynamique et prospère.
Pour ce faire, nous poursuivront les dossiers engagés : la CDST, l’ALSH, la réforme des rythmes scolaires, la question de la restauration scolaire, le PLU,  le soutien aux initiatives associatives, la culture, la rénovation des édifices religieux et du patrimoine dans un sens plus large… et pour aller plus loin encore nous mettrons en place des commissions de travail municipales et extra-municipales supplémentaires. La solidarité inter-village, l’échange et le partage sont des valeurs communes aux membres de mon équipe, c’est la raison pour laquelle nous envisageons la création d’une structure type CCAS qui prendra en charge de façon transversale les problématiques de l’enfance, la vieillesse et plus généralement l’approche sociale et insertionelle… Evidemment, toujours avec le même souci que chaque euro dépensé le soit utilement et dans le respect absolu des procédures administratives  et juridiques ».
 
- La campagne semble s’être durcie ces dernières semaines. Certains de vos adversaires s’en prennent personnellement à vous.  Qu’avez-vous à leur répondre ?
- J’ai pour habitude de ne pas répondre aux attaques mensongères, déplacées ou  caricaturales surtout lorsqu’elles visent la personne.
Je veux juste rappeler qu’en six ans, toutes les décisions ont été prises de manière collégiale. Depuis le premier jour, nous nous réunissons pour traiter tous les dossiers. Chaque élu rend compte de sa délégation et fait entendre sa voix pour chacune des décisions. De plus, comme je n’ai de cesse de le préciser, nous devons vivre les uns avec les autres et pas les uns contre les autres, en période électorale et encore plus après !  


- Comment avez-vous constitué votre équipe ?
- L’équipe avec laquelle je m’engage dans ce mandat est  une équipe à la fois expérimentée et en grande partie renouvelée. Elle est constituée d’hommes et de femmes sans étiquette politique qui composent la société civile active. Il était essentiel de réaliser cette alliance et cet équilibre entre l’expérience des élus sortants, dont l’enthousiasme reste entier, et les idées neuves de nos concitoyens désireux de venir s’investir pour Montegrossu.
De plus, il s’agit de personnes mobilisées depuis toujours pour notre commune et nos habitants tant sur le plan associatif que personnel.
 
- Comment aviez-vous souhaité cette campagne électorale des municipales ?
- Avec mes colistiers, nous souhaitions une campagne électorale propre, digne et axée exclusivement sur les idées et les projets.
Montegrossu est un village, nous y avons tous des parents, des enfants, des amis. Je m’interdis, depuis que je fais de la politique, les attaques ad hominem, celles qui visent la personne, son physique, son intimité, ses goûts ou sa vie privée. Ces méthodes ne sont pas dignes d’une campagne électorale. Je m’interdis aussi le mensonge, la caricature, les contre-vérités ou la mauvaise foi. En politique, on a la responsabilité de se placer au-dessus des intérêts personnels et offrir des perspectives, non des impasses.
 
- Gestionnaire, homme de dossiers, êtes-vous également un élu de proximité ?
- Un élu de proximité, c’est aussi un élu qui participe aux animations de son village, qui assiste aux Assemblées générales des associations, qui est présent sur le terrain, tout au long du mandat. Et c’est l’engagement que nous avions déjà pris avec la précédente équipe, et nous l’avons respecté : des élus disponibles, à l’écoute et présents au quotidien.
 
La liste « Montegrossu Vivu - Memoria è Avvene »
Joseph EMMANUELLI, Directeur de banque retraité, maire sortant
Tamara BERNARD, Commerçante
Pierre-Henri CARBONI, Apiculteur
Jean-Marc BORRI, Chirurgien- dentiste
Denis BRANJONNEAU, dit Maya,  Elagueur, Oléiculteur
Marie-Florence DABRIN, Cadre associatif et gérante de société coopérative
Jean-Baptiste FRANCESCHINI, Exploitant agricole
Marie-Antoinette MAMBRINI, Cadre Financier à l'International, dans  l'industrie automobile, à la retraite.
Louis MARIANI, Restaurateur
Laetitia MARTINI, Etudiante
Jean- Marc ROCCHI, Pompier



Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85288 vues - Charles Monti