Corse Net Infos - Pure player corse

"Joseph Devichi, zouave et paysan" : Le carnet, émouvant des élèves de Cardu, lauréat national !


Rédigé par le Jeudi 24 Septembre 2015 à 15:56 | Modifié le Jeudi 24 Septembre 2015 - 23:04


Le carnet "Joseph Devichi, zouave et paysan" œuvre de la classe Marie-Dominique Benedetti, de l'école de Cardo, est le grand vainqueur, ainsi que Corse Net Infos l'a annoncé il y a quelques jours, du concours national "Les Petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants". Jeudi soir l'institurice de de Cardu et ses élèves ont présenté à leurs parents, aux représentants de l'académie de Corse et aux élus de la ville le carnet qui leur vaudra, sans doute d'effectuer tous ensemble un beau voyage à Paris le 11 Novembre prochain à l'occasion de la remise des prix.


Le carnet que l'on peut découvrir pour l'essentiel dans notre diaporama (voir ci-dessous) est le fruit d'un travail que Marie-Dominique Benedetti a effectué avec ses élèves et a présenté en préambule de cette belle fin d'après-midi sur laquelle a soufflé pendant longtemps l'esprit de Joseph Devichi.
L'émotion ne peut en tout cas épargner personne quand l'on relit plus de cent ans quelques-unes des lettres de ce père de famille éloigné des siens, qui, dans les tranchées, voit ses compagnons succomber ou qui y fête Noël, qui recommande à son fils aîné de s'occuper de ses frères et sœurs ainsi que de sa mère.
Emotion aussi à la lecture du courrier où l'administration militaire demande par écrit à la malheureuse veuve de Joseph Devichi de reconnaître les effets de son époux rassemblés dans un  paquet...

C'est tout cela que Marie-Dominique Benedetti et ses élèves ont voulu nous restituer à travers ce concours qui vient consacrer leur travail de fort belle façon.
"C'est un travail qui a débuté le 11 Novembre pour un concours qui existe depuis 2006" a expliqué l'institutrice de Cardu. "Les Petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants" est organisé conjointement par le ministère de la Défense et des Anciens combattants et l'Education Nationale. Il œuvre à la transmission du devoir de mémoire".
Puis au-delà des remerciements adressés à tous ceux qui ont accompagné la classe sur le chemin de la réalisation de ce carnet - l'Inspection d'académie,  l'office départemental des anciens combattants, la mairie de Bastia sans oublier Pierre-Paul le cinéaste amateur, Anne-Marie, Janine etc - Marie -Dominique Benedetti a raconté comment ce travail s'était effectué.
" Nous avons rencontré Joseph Devichi. Nous avons vécu toute une année avec lui. Nous sommes partis de la stèle qui se trouve à l'intérieur de l'église. Ce nom nous a interpellé. Parce que, sans doute, il y avait une élève qui s'appelait Devichi. Nous avons donc voulu savoir s'il y avait une parenté avec le "poilu" disparu loin de chez lui."


Après une enquête minutieuse - "à la Sherlock Holmes" - il fut acquis que Lea, fière de lancer la présentation de la soiréen était l'arrière-arrière-  petite fille de Joseph Devichi dont elle ne connaissait pas l'histoire.
"Nous l'avons découverte en même temps qu'elle. Nous avons trouvé des lettres, d'autres nous ont été prêtées. Nous les avons "décodées" - cent  ans après leur écriture ce n'est vraiment pas évident. Il s'agit de lettres émouvantes à partir desquelles nous avons pu reconstituer, petit à petit, le parcours de ce "Poilu". Nous avons découvert ses conditions de vie. C'était un homme tout simple qui a fait le sacrifice de sa vie. Nous sommes là aujourd'hui pour lui rendre hommage à travers un travail auquel ont contribué mon papa, descendant de Joseph Devichi  ainsi qu'Antoinette Lazzarini et Bernard Cesari, eux aussi descendants de "Poilu"." a encore précisé Marie-Dominique Benedetti, véritablement émue et fière du travail de sa classe.

Ensuite, Ivana Polisini, adjointe au maire de Bastia, déléguée à la Politique Educative, est venu dire la fierté de Gilles Simeoni et Catherine Mercier-Benhamou, directrice académique de la Haute-Corse a tenu à féliciter la"maîtresse plus que la professeure des écoles" et transmettre à la classe les félicitations du recteur.
Mais l'intervention la plus appréciée est, sans doute, venue Marc-Paul Luciani, directeur du service départemental de l'Office National des Anciens. Combattants et Victimes de Guerre de la Haute-Corse, qui a annoncé à la classe, qu'au-delà de l'institutrice et l'élève qui sera désigné, il mettait tout en œuvre pour faire partir toute la classe le 11 Novembre à la cérémonie qui se déroulera à l'Arc de Triomphe puis à la réception qui suivra à l'Elysée...

Une récompense bien méritée : la classe de Cardu n'a t-elle pas devancé 300 autres établissements ?


 "Joseph Devichi, zouave et paysan" : Le carnet, émouvant des élèves de Cardu, lauréat national !






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85491 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40923 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348