Corse Net Infos - Pure player corse

"Jojo" Guidoni, figure de la cité île-roussienne nous a quittés


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 27 Septembre 2015 à 16:55 | Modifié le Dimanche 27 Septembre 2015 - 23:50


Commandeur de la Légion d'Honneur, colonel (er) de l'armée de l'air, pilote de chasse, ancien prisonnier du camp N°1 en Indochine, Toussaint-Joseph Guidoni familièrement surnommé "Jojo" s'est éteint à Bastia, entouré de toute l'affection des siens. Figure de la cité île-roussienne mais aussi de Santa-Réparata di Balagne où il avait choisi de se retirer, "Jojo" était un homme très cultivé et d'une immense grandeur d'esprit


 "Jojo" Guidoni, figure de la cité île-roussienne nous a quittés
Il y a des hommes  comme ça que l'on ne voudrait jamais voir partir tant ils sont attachants et dégagent en eux classe, simplicité  et  élégance. Toussaint-Joseph Guidoni  dit "Jojo" était de ceux-là.
Attaché aux vraies valeurs de la République, il a servi son pays,  sans jamais faillir  à son devoir.
"Jojo" était un héros au grand cœur qui ne connaissait que la discrétion.
Et pourtant, son passé militaire aurait pu l'autoriser à se mettre dans la lumière.
Il n'a que 17 ans et demi, lorsqu'en 1943  il part à la Guerre.
L'année suivante, en 1944, il est envoyé en école de chasse aux USA  où il obtiendra son brevet de pilote.
En 1951, il n'hésite pas à s'engager à nouveau pour partir en Extrême-Orient  où  il effectuera plusieurs opérations périlleuses.
Sa carrière se poursuivra à  Hanoï où il sera détaché et où  durant deux années  il réalisera à nouveau de nombreuses missions avant de se faire descendre par la DCA. Capturé par les "Viets ", il va connaître les abominations  des camps indochinois mais restera toujours digne devant l'ennemi et fidèle à sa patrie.
Son courage et son sens du devoir lui vaudront d'être élevé au rang de héros par la France reconnaissante.


Au terme d'une  longue convalescence,  en 1955, il reprendra sa place dans un cockpit et reprendra les vols à Marrakech, avant d’être affecté à Salon de Provence  où il occupera un poste bien mérité   de responsable des moniteurs,  avant de devenir commandant d’escadrille.
En 2000, à l'aube d'un nouveau siècle, ses 30 années au service de la Nation lui vaudront d'être élevé au grade de Commandeur de la Légion d’Honneur.
C'est dans sa demeure familiale de Santa-Riparata di Balagne, où il aimait à s'occuper de son jardin et recevoir ses amis, qu'il a été ramené.


"Jojo", on l'a dit, était un homme d'une droiture exemplaire. Ouvert sur le monde, chaque jour il épluchait la presse et commentait les événements;
D'une immense gentillesse, toujours disponible, il participait à la vie locale mais aussi de ses frères d'armes en militant au sein d'une association.
Aujourd'hui, tous pleurent ce parent, cet ami qui ne voyait que par le bien. Sa disparition laissera un grand vide. Avec lui lui c'est une grande page de la vie île-roussienne qui se ferme.
Ses  obsèques seront célébrées ce  lundi 28 septembre  à 15h30 en l’église de l’Immaculée Conception à L’Ile-Rousse.
En cette douloureuse circonstance, la rédaction de Corse Net Infos présente à son épouse Madeleine, née Graziani,  à ses enfants, le Dr Jean-Louis Guidoni, dentiste à L'Ile-Rousse et président du club de Squash Loisirs,,  Richard,  domicilié à Bastia, et Martine, écrivain, ses petits-enfants, arrières petits-enfants, ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil afflige, ses sincères condoléances 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85590 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349