Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Guy Talamoni : « Renforcés par ces victoires, nous n’abandonnerons jamais ! »


Rédigé par Nicole Mari le Jeudi 23 Février 2017 à 12:34 | Modifié le Jeudi 23 Février 2017 - 13:42


Lors de sa traditionnelle allocution d’ouverture de la session mensuelle de l’Assemblée de Corse, le président Jean-Guy Talamoni est revenu, in lingua nustrale, sur les deux lois fondamentales pour la Corse concernant la collectivité unique et la fiscalité du patrimoine, près de 48 heures après leur adoption à l’Assemblée nationale. Rappelant la nécessité d’aller au bout du processus pour la première et d’une véritable indépendance financière et fiscale pour la seconde, il réaffirme la détermination de la majorité territoriale de remettre sur la table, en cette période électorale, les dossiers majeurs du mouvement nationaliste sur la langue, les prisonniers ou les institutions.


Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse.
Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse.
Voici le texte de son discours :
 
« Forgés par l’expérience des hommes, certains proverbes peuvent changer. Aujourd’hui, au vu des dernière nouvelles, on pourrait presque dire : « Ferraghjucciu, ferraghjettu, cortu sì ma benedettu » !
Mardi dernier, avec le Président du Conseil Exécutif et d’autres élus corses, nous étions à Paris, au Palais Bourbon, pour suivre le vote des ordonnances de la collectivité unie et celui sur la fiscalité du patrimoine. Vous le savez, ces deux textes ont été adoptés. Qui aurait pu le penser il y a un an ? Cela représente une immense victoire pour la Corse et pour les Corses.
Permettez-moi – bien que je n’aie pas l’habitude de le faire – de remercier le ministre Jean-Michel Baylet et sa collaboratirce Marie-Christine Bernard-Gelabert. Permettez-moi également de remercier celui qui dirigeait cette réforme lorsque nous sommes arrivés aux responsabilités : José Colombani, mais aussi Chantal Peretti et l’ancien Président de la commission des compétences legislatives et réglementaires, Pierre Chaubon, pour tout le travail que nous avons fait sous l’ancienne mandature. Pour son engagement corps et âme, je voudrais saluer également le plus Corses des députés de la région parisienne, François Pupponi.
 
Collectivité unie
Les ordonnances, je le rappelle, complètent et précisent les règles budgétaires, financières et comptables pour la Corse. La loi entre donc en application et, le 1er janvier 2018, la collectivité unie sera une réalité. C’est ce que nous appelons de nos vœux depuis 40 ans. Pour nous, aujourd’hui, la Corse entre enfin dans l’ère de la modernité institutionnelle. Cette étape majeure, franchie mardi, était fondamentale pour une bonne gestion des affaires publiques de notre pays. Pourtant, certains élus corses espèrent que le prochain gouvernement, s’il est de droite, supprimera cette loi. De nombreux Corses, eux, craignent une telle situation. Ils ont raison, ce serait une régression. A notre sens, compte-tenu du calendrier institutionnel et politique français, le risque semble faible. Il sera difficile pour le futur gouvernement de revenir sur cette décision.
 
Foncier
L’autre loi votée mardi, celle qui concerne, de manière générale, les successions, il s’agit là encore d’une grande victoire, très importante pour tous les Corses car elle touche chaque famille. Les obstacles sur le chemin étaient nombreux. Pourtant nous sommes arrivés au bout. Le dispositif d’exonération est prorogé jusqu’en 2027. Il doit nous permettre d’organiser tout ce qui concerne le foncier en Corse. C’est en ce sens que nous devons désormais travailler et nous devons aussi rappeler la nécessité d’un statut fiscal et social spécifique pour notre pays. Vous le savez, je conduis actuellement un travail sur ce sujet et vous ferai une proposition sous peu. Je souhaite réaffirmer le principe d’indépendance fiscale, c’est-à-dire maintenir en Corse les impôts produits et reçus. Je veux réaffirmer également le principe d’indépendance financière qui nous permettra à la Corse d’avoir des ressources dynamiques, avec un véritable potentiel d’évolution.
 
Election présidentielle
Les deux dossiers que je viens d’évoquer sont très représentatifs du travail réalisé par notre majorité. Pour la fiscalité du patrimoine, beaucoup disaient que nous perdions notre temps, que la bataille était perdue d’avance. Pour la collectivité unie, certains la disaient morte avant même qu’elle n’ait vu le jour. A force de travail, ce qui semblait impossible – pour certains, pas pour tous – est devenu possible. Parce que nous avons suivi la voie que nous avons tracée. Et nous continuerons de la suivre, bien que l’Etat n’ait jamais répondu aux délibérations les plus importantes de notre assemblée.  
Renforcés par ces dernières victoires, nous continuerons de suivre cette voie, y compris devant les candidats à l’élection présidentielle française qui viendront en Corse pour leur campagne. À tous, nous tiendrons le même discours :
- Inscription de la Corse dans la Constitution
- Statut de résident
- Coofficialité de la langue corse
- Cadre normative spécifique pour l’éducation en Corse
- Statut fiscal et social
- Amnistie des prisonniers et des recherchés pour l’apaisement partagé de la situation politique.
 Nous remettrons sans cesse ces dossiers au centre des discussions. Déterminés mais sereins, pourvus de la force tranquille de la raison, nous n’abandonnerons jamais ».
 
In lingua nustrale :
 
« Sculpiti da a sperienza di l’omi, certi pruverbi ponu scambià. Oghje, viste l’ultime nutizie, si puderebbe guasi dì : « Ferraghjucciu, ferraghjettu, cortu sì ma benedettu » !
Marti scorsu, cù u Presidente di l’Esecutivu è d’altri eletti corsi, eramu in Parigi, à u Palazzu Bourbon, pè seguità u votu nant’à l’urdinanze di a cullettività unita è quellu nant’à a fiscalità di u patrimoniu. A sapete, sò stati accittati i dui testi. Quale hè chì l’averia pensata un annu fà? Ci vidimu quì una vittoria tamanta pè a Corsica è pè i Corsi. Permettite mi – ancu s’è ùn aghju l’abitudine di fà la –, di ringrazià u ministru Jean-Michel Baylet è a so cullaburatrice Marie-Christine Bernard-Gelabert. Permettite mi di ringrazià dinù u capitanu di sta riforma quand’è no simu ghjunti à e respunsabilità : José Colombani, ma dinù Chantal Peretti è l’anzianu Presidente di a cummissione di e cumpetenze legislative è regulamentarie, Pierre Chaubon per tuttu u travagliu chè no avemu fattu durante l’ultima mandatura. Per u so impegnu, di core è di stintu, vulerebbe salutà dinù u più corsu di i diputati di u circondu pariginu, François Pupponi.  
 
Cullettività unita
L’urdinanze, a vogliu ramintà, cumplettanu è pricisanu e regule bugettarie, finanziarie è cuntabile pè a Corsica. A lege entre dunque in appiecazione è, à u primu di ghjennaghju di u 2018, a Cullettività unita serà una realità. Ghjè ciò chì noi, naziunalisti, bramemu dapoi 40 anni. Pè noi, oghje, a Corsica entre infine ind’è l’età di a mudernità istituziunale. Stu passu maiò, francatu marti, era fundivu per una gestione bona di l’affari publichi di u nostru paese.
Eppuru, certi eletti corsi speranu chì u prossimu guvernu di a Francia, s’ellu hè un guvernu di diritta, toglierà sta lege. Parechji Corsi, elli, temenu una situazione cusì. Anu a ragiò, serebbe una rigressione. À contu nostru, tenendu contu di u calendariu istituziunale è puliticu francese, ci pare debbule u risicu. Serà difficiule assai pè u prossimu guvernu di vultà nant’à sta decisione.
 
Fundariu
À u livellu di l’altra lege vutata marti, quella chì cuncerna, di manera generale, e successione, quì dinù, hè una vittoria maiò, impurtantissima pè tutti i Corsi postu ch’ella tocca ogni famiglia. L’intoppi eranu numerosi è a strada petricosa. Eppuru, ci simu ghjunti. U dispusitivu d’esunerazione hè prulungatu sin’à u 2027. Ci deve permette d’accuncià ciò chì tocca u fundiariu in Corsica. Ci tocca avà à travaglià in stu sensu ma ci tocca dinù à turnà à dì a necessità di un statutu fiscale è suciale specificu pè u nostru paese. A sapete, ci travagliu è vi faraghju una pruposta da quì à pocu. Vogliu turnà à dì u principiu d’indipendenza fiscale : mantene in Corsica l’impositi prudutti è ricevuti nant’à l’isula. Vogliu turnà à dì dinù u principiu d’indipendenza finanziaria chì ci permetterà d’avè risorse dinamiche cù un veru putenziale d’evuluzione.
 
Elezzione presidenziale
Sti dui cartulari sò assai raprisintativi di u travagliu messu in ballu da a nostra masgiurità. Pè a fiscalità di u patrimoniu, parechji dicianu chì era tempu ghjittatu, chì a battaglia era digià persa. Pè a Cullettività unita, certi a vidianu morta nanzu à a so nascita. À rombu di travaglià, ciò chì paria impussibule – à certi, micca à tutti –, hè diventatu pussibule. Perchè avemu tenutu a nostra strada. È a teneremu torna, puru s’è u Statu ùn hà mai rispostu à e principale deliberazione di a nostra Assemblea.
Rinfurzati da st’ultime vittorie, teneremu a nostra strada ancu davant’à i candidati à l’elezzione presidenziale francese chì ghjunghjeranu in Corsica pè a so campagna. À tutti, teneremu u stessu discorsu :
- Scrizzione di a Corsica in a Custituzione
- Statutu di residente
- Cuufficialità di a lingua corsa
- Quadru nurmativu specificu per l’educazione in Corsica
- Statutu fiscale è suciale
- Amnistia di i prigiuneri è di i ricercati per l’appaciamentu spartu di a situazione pulitica.
Perseguiremu à rimette sti cartulari ind’è e discussione. Chjuccuti ma sereni, pruvisti di a forza tranquilla di a ragiò, ùn cappieremu mai.
À ringrazià vi ».
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Un séisme de magnitude de 3,1 ressenti dans le Centre-Corse https://t.co/WRsaAypWmq https://t.co/nXxC3lm25T
Mercredi 18 Octobre - 14:10
Corse Net Infos : Maria Giudicelli : " La saga de l'investiture par les instances nationales de LREM a apporté du ridicule à la...… https://t.co/OIni9p6UPL
Mercredi 18 Octobre - 13:39
Corse Net Infos : #Territoriales #Corse #MariaGuidicelli :  « La saga de l'investiture par #LREM a apporté de la confusion, du ridicule à la situation »
Mercredi 18 Octobre - 13:25
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Mercredi 18 Octobre - 09:52


Newsletter






Galerie
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello
Congrès Pompiers
Congrès Pompiers