Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Baptiste Bartoli (CFC) : "Une feuille de route parfaitement tenue"


Rédigé par le Mercredi 26 Juin 2013 à 19:51 | Modifié le Jeudi 27 Juin 2013 - 02:07


Jean-Baptiste Bartoli est le nouveau directeur des Chemins de fer de la Corse. Mercredi lors de l'occupation temporaire des locaux du comité d'entreprise de la société, il est resté un temps dans la salle à écouter les doléances du STC. Au terme de la réunion il a donné son point de vue sur le conflit qui couve…


Jean-Baptiste Bartoli (CFC) : "Une feuille de route parfaitement tenue"
- Le STC fait état de dysfonctionnements…
- Je suis de moins en moins étonné de ce genre de pratiques. Ce que je peux dire c'est qu'il y a un conseil d'administration qui m'a confié une feuille de route qui est aujourd'hui parfaitement tenue et dont les objectifs sont remplis.

- C'est à dire ?
- En 15 mois nous avons déployé le service public sur tout le reseau ferroviaire. Comme vous le savez nous transportons depuis Septembre 2012 plus de 1 000 étudiants de l'université de Corse. Nous avons des recettes et des fréquentations en forte augmentation. Nous sommes aujourd'hui pratiquement au bout de notre mission de service public. Depuis le 15 Juin les AMG ciruculent égalment en Balagne et aujourd'hui les 12 autorails qui ont été achetés et livrés par la collectivité territoriale sont en service.

- Tout ne va pas si mal en fait ?
- Nous avons tenu un conseil d'administration au mois d'Avril. Nos comptes ont été certifiés par des commissaires aux comptes. Le budget 2012 a été non seulement tenu mais nous avons reversé à la collectivité plus de 2 millions d'euros sur la contribution financière. Sur tous ces plans nous sommes en phase avec le conseil d'administration qui a donné quitus à la direction générale pour la gestion 2012 et pour les prévisions 2013.

- Et la non apllication de la convention collective ?
- Nous avons signé le 27 mars 2013 la partie règlementation des statuts. Je peux vous dire que depuis le 1er Avril nous mettons en place ces statuts point par point. Il y a des étapes mais  sommes également en phase avec cette mise en place. Certes les partenaires sociaux majoritaires veulent aller très vite mais il faudra 6 mois pour y parvenir car ce n'est pas une petite affaire.

- Comment vous expliquez cette menace de grève et cette tension soudaine ?
- Vous avez vu il y a 30 personnes. On est quand même 260 aux CFC. 30 personnes ce n'est pas quand même la majorité. Il y a certainement aujourd'hui d'autres ambitions cachées…Ce que ja sais c'est que l'entreprise est gérée, à l'euro près, dans l'intérêt des deniers publics, dans l'intérêt des salariés. A chaque conseil d'administration, à chaque comité d'entreprise on a des démonstrations de ce type, ça ne m'affole pas. Ça fait partie de la vie. Au demeurant quand je les vois individuellement les gens sont plutôt sympathiques. On discute. J'ai reçu 14 fois la délégation du STC depuis le début de l'année. C'est dire si le dialogue est permanent aux CFC, parfois même un peu trop. Aujourd'hui il y a cette montée de tension. Ça fait partie de la vie de l'entreprise.

- Une raison particulière ?
- Il y a la partie annexe "rémunérations" que nous avons signée et que nous avons décidé d'appliquer après un réexamen : peut-être ne veulent-ils pas aller au réexamen de cette partie là, mais ce n'est qu'une appréciation personnelle.

- Il y a d'autres annexes à examiner ?
- La commssion destinée à réexaminer les annexes de la convention collective se réunira le 3 Juillet comme prévu.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85529 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40946 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348