Corse Net Infos - Pure player corse

Jacques Vergellati, chevalier de l’Ordre national du mérite


Rédigé par le Jeudi 4 Février 2016 à 22:22 | Modifié le Samedi 6 Février 2016 - 02:01


Christophe Mirmand Préfet de Corse a remis récemment dans les salons de la préfecture, les insignes de chevalier de l’Ordre National du Mérite à Jacques Vergellati, directeur de l'ONAC de la Corse-du-Sud. 280 personnes ont assisté à moment qui a distingué un homme pour ses actes de dévouement, de bravoure, de générosité, de réels mérites mais aussi pour son engagement mesurable au service des autres et de la France.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Une cérémonie qui s’est terminée, après le discours du préfet de Corse et l’intervention du directeur de l’ONAC de Corse-du-Sud, par de longs applaudissements, au terme desquels on pouvait déceler une émotion contenue de Jacques Vergellati, fier de cette reconnaissance et heureux devant une si belle assistance.
Jacques-Dominique  Vergellati  est né le 19 décembre 1958 à Nogent-sur-Marne. Tout d’abord attaché d'administration du ministère de la Défense auprès de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, il est aujourd’hui Directeur du service départemental de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de la Corse-du-Sud à Ajaccio
Ses 37 ans de carrière au service de l'État sont répartis en deux périodes distinctes effectuées au sein du ministère de la Défense, toutes deux marquées par un parcours exceptionnel reconnu de ses hiérarchies tant militaire que civile.
 
Activités militaires
Appelé sous les drapeaux le 1er avril 1978, il s’engage dans l’armée de l’air et poursuit sa formation à l'école de sous-officiers de Nîmes. Nommé Adjudant-chef le 1er avril 1995 il obtient des résultats remarquables lors de sa carrière militaire aussi bien en école (major de promotion au stage de cadre de maîtrise en 1995) que lors d'affectations en métropole et en outre-mer, notamment sur le continent africain dans le cadre opérationnel du soutien des escadres de chasse de la Force d'Action Rapide.
Mettant à profit ses qualités de manager, le commandement lui confie systématiquement des postes d'encadrement ou d'instruction. Blessé par le fait du service il est titulaire à titre exceptionnel de la médaille de la défense nationale avec agrafe "défense aérienne".
Retenu pour intégrer la fonction publique au titre de la loi 70-2 relative à la reconversion des militaires, il quitte cependant l'armée trop tôt pour prétendre à la Médaille militaire.
 
Activités civiles
Intégré le 1er décembre 1997 dans le corps des secrétaires administratifs du ministère de la défense, il obtient sa mutation à la direction interdépartementale chargée des anciens combattants de la Corse. Promu à la classe exceptionnelle de son grade le 1er janvier 2000 (major du concours), il occupe alors les fonctions d'adjoint au directeur interdépartemental. Il est également Commissaire du gouvernement près des juridictions spécialisées des pensions militaires du ressort de la Cour d’appel de Bastia et responsable de la formation.
Unanimement apprécié par le monde combattant et par sa hiérarchie, il est titularisé dans le corps des attachés d'administration le 1er septembre 2007 et nommé directeur interdépartemental en 2008.
Placé sous l'autorité du Préfet de Corse, il dirigera un service déconcentré à compétence régionale avec mission d’assurer la bonne application du droit à réparation prévu par le Code des Pensions Militaires d'Invalidité (pensions, contentieux, appareillage des handicapés, soins médicaux gratuits, retraite du combattant, titres et statuts).
Il encadre alors 30 agents dont 2 médecins civils et un médecin militaire au service de 20 000 ressortissants, dans une période particulièrement tendue dès 2010, pour cause de RGPP et de fermeture annoncée de la structure en novembre 2011. Malgré les opérations liées au transfert progressif des missions vers les services repreneurs il parvient néanmoins à offrir aux administrés des prestations de qualité en mobilisant son équipe par son énergie, son savoir-faire, son comportement exemplaire et l'opiniâtreté dont il fait preuve au quotidien.
Les relations de confiance qu’il a su nouer avec l’ensemble des acteurs institutionnels concernés lui permettront également de trouver une solution de reclassement pour chaque agent de sa direction.
Il est affecté le 1er janvier 2012 sur le poste d’adjoint au chef du Groupement de soutien de la base de défense de Ventiseri-Solenzara mais, muté dans l’intérêt du service à l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, il retrouve le monde combattant fin 2012.
 
Directeur du service départemental de la Corse-du-Sud
Il a été nommé à ce poste le 1er décembre 2012. Il a entrepris un travail de fond considérable pour donner au service départemental de l’ONAC de la Corse du Sud toute la place qu’il mérite non seulement auprès des ressortissants et des associations patriotiques ou mémorielles mais également auprès de la Préfecture et des collectivités locales. Appliquant une démarche qualité basée sur la transparence des actions entreprises, sur une information continue en matière de droits et de prestations et sur des relations privilégiées avec les partenaires institutionnels et les associations, il a su apaiser les tensions du monde combattant local et fédérer les énergies autour notamment des actions menées dans le cadre du devoir de Mémoire.
La réussite totale des actions pédagogiques, culturelles et patrimoniales engagées lors des commémorations du 70ème anniversaire de la Libération de la Corse, en présence du Président de la République, en est l’exemple le plus concret.
Placé sous la double autorité de la directrice générale de l’Office national et du préfet du département, il dirige le service de proximité unique du monde combattant dont la mission est de veiller sur les intérêts matériels et moraux de 11 000 ressortissants et de 34 associations qui louent son dévouement au quotidien en matière de reconnaissance, de droit à réparation, de solidarité et de mémoire de la Nation.
 
…Et maître d’œuvre de la politique mémorielle
Jacques Vergellati s’y emploie dans le département, mais est aussi chef du protocole des cérémonies. Il a organisé des actions novatrices au profit des scolaires et rehaussé de superbe manières la qualité des cérémonies publiques.
Extrêmement motivé par tout ce qu’il entreprend, ce fonctionnaire à l’autorité naturelle et à la faculté d’adaptation remarquable fait l’unanimité auprès de l’ensemble des associations patriotiques et de leurs Présidents, pour sa disponibilité, son sens de l'écoute et son engagement sans faille. Le souci permanent d’améliorer le service rendu et les qualités relationnelles de ce cadre talentueux qui associe valeurs humaines, compétence professionnelle et sens de l'Etat, lui permettent d'obtenir l'adhésion de ses collaborateurs et la grande satisfaction des administrés pour diriger une structure dont la qualité des prestations est aujourd’hui citée en exemple.
 
Des services rendus dans diverses activités
On pourrait encore citer à son actif :
-l a gestion du fonctionnement du Conseil départemental pour les anciens combattants et victimes de guerre et la mémoire de la Nation de la Corse du Sud et les commissions Mémoire et Solidarité.
- qu’il représente le préfet du département lors des congrès et assemblées générales patriotiques ou mémorielles et organise les cérémonies commémoratives en qualité de chef du protocole.
- qu’il est le garant des intérêts matériels et moraux des ressortissants de l’ONAC, il conseille les présidents d’associations patriotiques dans son domaine de compétence.
- qu’il impulse les actions pédagogiques relatives au devoir de Mémoire en direction des jeunes générations en partenariat avec l’Education nationale, les collectivités locales ou les associations et siège aux commissions ad hoc.
- qu’il est membre du jury des lauréats départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD).
- Promeut l’Œuvre nationale du Bleuet de France.
- Siège à la commission d’attribution des bourses universitaires de l’Université de Corse.
- Siège au Comité départemental des retraités et des personnes âgées du Conseil général de la Corse du Sud (CODERPA).

Intervention de M. Jacques Vergellati,


Cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l'Ordre national du mérite par M. Christophe Mirmand, préfet de Corse,





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Vendredi 2 Décembre 2016 - 18:41 Ajaccio : Atacc ajoute une scène mobile à son parc

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85082 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40731 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345