Corse Net Infos - Pure player corse

IsolaMondo appelle, la Corse répond : Des élèves de l'école de Cardo mettront le cap sur l'Ile d'Elbe


Rédigé par Michela Vanti le Vendredi 13 Novembre 2015 à 21:24 | Modifié le Vendredi 13 Novembre 2015 - 22:18


"La flottille d’Isolamondo est de retour à l’île d’Elbe après une semaine en Corse riche d'un fabuleux butin fait d'amitié et de fraternité insulaires. La semaine passionnante, pleine de rencontres et très enrichissante sur la route de la glorieuse République Corse, a été un franc succès" écrit l'équipe d'Isola Mondo qui, photos à l'appui, narre son voyage sur l'Île de la sorte.


Les jeunes d'IsolaMondo reçus par Gilles Simeoni : " Pas qu’une rencontre de courtoisie, mais un échange authentique et fraternel"
Les jeunes d'IsolaMondo reçus par Gilles Simeoni : " Pas qu’une rencontre de courtoisie, mais un échange authentique et fraternel"

Après un passage à Capraia pour saluer des amis et embarquer deux jeunes Capraiesi, les proues de la flottille ont mis le cap sur le Cap Corse où nous avons pu faire connaissance avec les élèves de l’école de  Macinaggio et où nous avons consacré une journée à la découverte de la nature avec une randonnée le long du sentier des douaniers, qui en cette saison est fleuri de bruyère.
Le mardi nous avons repris la mer et nous nous sommes dirigés vers le sud pour arriver au Vieux-Port de Bastia, où nous avons établi notre camp de base pour le reste de la semaine.


La première réunion à Bastia s'est tenue avec le maire Gilles Simeoni et son équipe. Gilles Simeoni, malgré les nombreux engagements (il est en pleine campagne électorale et attendait la visite d’un ministre français), est resté un long moment avec nous pour nous parler.
Ce n’était pas qu’une rencontre de courtoisie, mais un échange authentique et fraternel. Il nous a parlé en Corse, nous avons discuté de notre projet qu’il connaissait bien et de la nécessité qu'il y a à unir des îles qui ont la même identité méditerranéenne, pour avoir plus de poids en Europe. Nous lui avons dit que pour nous, la Corse, et Bastia en particulier, sont importants, car elle a un énorme potentiel par rapport aux autres îles et qu'elle peut être l’ambassadrice privilégiée des problèmes communs à nos îles comme l'école et le dépeuplement.
Depuis  la mairie de Bastia, qui se dresse comme une tour sur les îles de l'archipel toscan, nous avons planifié un avenir de fraternité sans frontières.
Gilles Simeoni et toute son équipe ont été très chaleureux et nous ont permis de nous sentir à la maison comme jamais auparavant.
Chacun d'entre nous, les enfants et les adultes, nous n'avons pas pu nous empêcher de comparer cette attitude et cette large vision avec celle de nos contacts locaux qui n’ont pas encore compris le but des actions de IsolaMondo.
Pour la première fois nous avons eu le sentiment d'avoir en face de nous des hommes politiques qui ont vraiment compris le projet et qui y adhérent. Nous avons parlé et prévu des scénarips futurs dans le cadre d'un seul rêve commun : être une seule et grande famille insulaire, fière se nos origines et ouverte sur le monde.
A Bastia nous avons aussi rencontré les enseignants et les étudiants du Collège Giraud et de l’école primaire Charpak pour un moment de partage et de jeu, pendant lequel nous avons encore expliqué le projet et le besoin qu’il y avait ici aussi à s'impliquer.


Sur les traces de la République corse, le lendemain, jeudi, nous avons atteint, en bus, Corte, la capitale historique, pour un jour avec les "Zitelli" (enfants) de la ville d’une école primaire bilingue, bien sûr parler accompagnés par leur merveilleux maître Antonio Muracciole que nous a appris beaucoup de choses. Nous avons visité le musée de la Corse et la Citadelle et puis nous sommes allés à l'école pour jouer, faire la fête et manger fiadone et canistrelli, préparés pour nous par les enfants de l'école.
Ensuite nous avons promené dans les rues de Corte où nous avons pris des photos sous la statue de Pascal Paoli "u Babbu di a nazione."
Nous avons aussi visité l'Université de Corse, où nous avons rencontré les étudiants et les enseignants de la filière d’italien.
Revenus à Bastia, samedi nous avons visité l'école du village de Cardu qui a exceptionnellement ouvert ses portes le weekend. Dans ce village les enfants, les enseignants, et tous les habitants nous attendaient à l'école … Des belles personnes qui nous ont préparé des délicieux gâteaux faits maison. Nous avons visité le village et son église. Emporté par l'enthousiasme des enfants qui jouaient  nous avons présenté le projet à  Bernardu Cesari de la ville de Bastia et l'institutrice Maryline Taddei, ainsi que à tous les Cardinchi.


En Corse, nous avons trouvé l'enthousiasme et la complicité que nous recherchions depuis longtemps. Nous avons trouvé une nouvelle énergie pour relancer plus fortement notre message et planifier des nouveaux voyages, encore plus ambitieux, au nom de la fraternité.
A souligner aussi que du 1er au 5 Mars 2016 un grand groupe d'élèves de l'école primaire de Cardo participera à IsolaMondo : ils navigueront sur nos bateaux jusqu’à l’île d’Elbe. Un signal fort et concret pour rapprocher les jeunes de nos îles car les enfants sont l'avenir de notre terre et de nos traditions."

IsolaMondo remercie la municipalité de Bastia pour toute l'attention et sa coopération, la commune de Rogliano pour l'hospitalité au  port de Macinaggio ainsi quei les port de Capraia et de  Marciana Marina pour leur hospitalité.






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346