Corse Net Infos - Pure player corse

Interpellations d'Ajaccio : Le soutien de l'associu Sulidarità


Rédigé par le Mardi 16 Mai 2017 à 15:35 | Modifié le Mardi 16 Mai 2017 - 23:33


A la suite des interpellations qui ont été opérées mardi matin à Ajaccio, l'associu Sulidarità, dans un communiqué, apporte son soutien aux interpellés et à leurs familles et lance un appel à la solidarité et à la mobilisation


Interpellations d'Ajaccio : Le soutien de l'associu Sulidarità
"Il y a moins d'une semaine nous manifestions contre une vague d'interpellations touchant la jeunesse corse.
Ce matin, à l'aurore, suivant une mécanique répressive bien huilée, une nouvelle vague d'arrestations a eu lieu. Ce sont plus de 10 personnes qui ont été arrêtées. Plusieurs mineurs font  partie des victimes de la rafle. Peu à peu, les prisons corses deviennent "l'internat" d'une jeunesse politisée.


Il y a quelques jours, les responsables de l'assemblée de Corse déclaraient : "Il y a manifestement une volonté répressive visant à replonger la Corse dans une logique de conflit. Nous voulons aujourd'hui dire de façon très ferme à l'Etat qu'il n'y a pas d'avenir dans ces logiques. On attend de lui des gestes forts pour que la jeunesse, qui ressent un large sentiment de colère, puisse retrouver sa sérénité. Il faut également ouvrir une perspective politique. C'est ce que l'on attend aujourd'hui du nouveau Président de la République".
Cette analyse se confirme encore ce matin.

 

L'Associu Sulidarità apporte son soutien à notre jeunesse et aux familles victimes d'une oppression que nous espérions révolue. Nous voilà replongés dans la répression de masse des années 80 et 90.
Nous appelons tout un chacun à la solidarité et à la mobilisation pour faire échec à cette politique des dragonnades. 
Nous appelons donc au rassemblement ce soir à partir de 18h30 devant le commissariat d'Ajaccio. "


Le soutien de Femu a Corsica

Depuis quelques semaines, les interpellations massives visant des jeunes ou très jeunes gens se multiplient. Ce matin encore, douze jeunes, dont des mineurs, ont été interpellés à Aiacciu et dans la région.
 
Femu a Corsica s'est engagé depuis toujours avec détermination pour désamorcer les situations conflictuelles et créer les conditions d'une solution politique de fond à la question corse.
 
Nous n'accepterons pas que des pans entiers de notre jeunesse soient conduits à la révolte du fait d'une logique répressive qui vise clairement à réactiver le cycle des tensions dont la Corse veut et doit sortir.
 
Femu a Corsica appelle à la libération des jeunes interpellés, dont plusieurs sont en période d'examen, et leur apporte, ainsi qu'à leurs familles, son soutien.

LDH

"La LDH s'inquiète des nombreuses interpellations de jeunes gens, dont des mineurs, qui se sont succédé ces dernières semaines. Elle s'inquiète des tensions que suscitent ces séries d'arrestations en ce qu'elles grandissent un fossé d'incompréhension entre les jeunes et les institutions policières et judiciaires.
La LDH se préoccupe particulièrement du sort des mineurs concernés par ces gardes à vue ou mises en examen. Elle rappelle que conformément à l'ordonnance de 1945, le traitement judiciaire des mineurs n'est pas celui des adultes et qu'il devrait être possible de procéder différemment.
Elle rappelle également que la garde à vue prolongée comme la détention provisoire restent des mesures exceptionnelles. Il est inquiétant de les normaliser a fortiori lorsqu'il s'agit de mineurs ou de tout jeunes adultes."
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89092 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 46018 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 405