Corse Net Infos - Pure player corse

Intercommunalité : L’Alta Rocca, terre de résistance


le Lundi 25 Janvier 2016 à 14:29 | Modifié le Lundi 25 Janvier 2016 - 14:41


« Non à la disparition du territoire de l’Alta Rocca », 300 personnes se sont rassemblés, samedi, sur la place de Santa Lucia di Talla, pour refuser l’intégration de l’Alta Rocca à la communauté des communes du Sud Corse. Dans le cadre de la loi Notre qui prévoit un regroupement des territoires en élevant le seuil démographique à 15 000 habitants, le préfet a rattaché l’Alta Rocca au Sud Corse.


alcudina.fr
alcudina.fr
Les seize maires et la population craignent que ce regroupement les noie dans une intercommunalité qui signifierait la fin de la ruralité. Pour Pierre Castellani, maire d’Auddè, l’organisation que "l’on nous propose n’est pas conforme à la réalité de notre territoire. On veut nous rattacher au Grand Sud où il y a des grosses communes qui n’ont pas les mêmes intérêts que les nôtres. Nous voulons rester nous-même ".
 
Riches et pauvres
Cette intégration aurait également des conséquences économiques et fiscales. Baisse de la dotation de l’Etat, augmentation de la fiscalité pour les entreprises. « Si nous intégrons cette nouvelle intercommunalité nous représenterions que 31 % des élus alors que nous apporterions 47 % de la fiscalité. Nous n’aurions aucun pouvoir de décision et ce serait les pauvres qui financent les riches, c’est le monde à l’envers et nous ne voulons pas être le dindon de farce » a expliqué Napoleon De Peretti, maire de Livia.    
La suite sur Alcudina.fr   




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348