Corse Net Infos - Pure player corse

Intensification des moyens de recherche pour retrouver Mehdi et Yanis


le Samedi 27 Juillet 2013 à 13:02 | Modifié le Lundi 29 Juillet 2013 - 00:29


Les deux jumeaux âgés de 3 ans, originaires de Porto-Vecchio et qui ont disparu depuis vendredi soir du domicile de la famille d'accueil à Levie (Corse-du-Sud) où ils avaient été récemment placés, n'ont toujours pas été retrouvés. Un important dispositif de recherche terrestre et aérien composé des gendarmes, des pompiers, de la sécurité civile et de la population est à pied d’œuvre depuis samedi matin et devrait encore être renforcé dans les heures à venir. Un appel à témoin a par ailleurs été lancé par les autorités pour tenter de retrouver les deux bambins le plus rapidement possible.


Un appel a témoin a été lancé par les autorités pour tenter de retrouver Mehdi et Yanis Boudjema, 3 ans, qui ont disparu depuis vendredi soir du domicile de la famille d'accueil où ils étaient placés à Levie. (Photo : DR)
Un appel a témoin a été lancé par les autorités pour tenter de retrouver Mehdi et Yanis Boudjema, 3 ans, qui ont disparu depuis vendredi soir du domicile de la famille d'accueil où ils étaient placés à Levie. (Photo : DR)
La disparition vendredi soir aux environs de 19 heures à Levie (Corse-du-Sud) de deux jumeaux âgés de 3 ans, Mehdi et Yanis Boudjema, du domicile de la famille d'accueil où ils avaient été placés depuis quelques jours, a mis toute la micro-région de l'Alta-Rocca en émoi.
Les deux bambins, originaires de Porto-Vecchio, ont été vus pour la dernière fois vendredi aux environs de 19 heures devant le domicile de la famille d'accueil où ils résidaient.

« Un accroissement des moyens de recherche opérationnels » Alain Charrier, sous-préfet de Sartène
Des la disparition signalée, un important dispositif de recherches a été mis en place. Plusieurs dizaines de gendarmes aidés par des chiens renifleurs et le renfort d'un hélicoptère, les Sapeurs-Pompiers de Levie, et les habitants, ont réuni leurs efforts afin de tenter de retrouver la trace des deux enfants. En vain. Les recherches ont été interrompues à 4h du matin samedi.
Tout juste quelques heures après, à 9 heures ce samedi, les recherches ont repris avec le renfort des hommes du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne), de la Sécurité Civile, mais également des gendarmes des brigades d'Ajaccio et Porto-Vecchio qui ont rejoint le dispositif.
Un dispositif qui va voir « un accroissement des moyens de recherche opérationnels » a affirmé ce samedi midi le sous-préfet de Sartène Alain Charrier, présent sur la zone de recherche dès vendredi soir. Le substitut du Procureur de la République est également attendu à Levie dans le courant de l'après-midi.

Aucune piste particulière n'est privilégiée par les enquêteurs concernant la disparition des enfants
Par ailleurs, un PC judiciaire et un PC opération ont été mis en place sur la zone de la disparition afin de coordonner l'ensemble des forces de secours en présence.
Concernant les hypothèses des enquêteurs sur la disparition des deux enfants, « aucune piste précise n'est encore privilégiée et  des auditions sont actuelement en cours » a déclaré le sous-préfet de Sartène Alain Charrier.
Un peu moins de 24 heures après la disparition des deux garçonnets, dans un environement de maquis très dense et avec des températures très élevées, l'effroyable question de leur capacité survie, s'ils ne sont pas retrouvés rapidement, se pose inévitablement. Selon certains avis des spécialistes des services de secours, malgré la complexité du terrain et la forte chaleur qui sévit actuellement sur notre île, une chance de survie des deux enfants, environ 20 heures après leur disparition, existerait bel et bien.
Mais samedi  vers 22 heures, aucun indice permettant de repérer les deux garçons n'avait été retrouvé.
A la tombée de la nuit un hélicoptère avec caméra thermique pour détecter les sources de chaleur a débuté les recherches
On apprenait aussi qu'n chien pisteur de race Saint-Bernard, l'un des seuls de France, a été transporté vers 22h15 en Corse depuis le continent pour continuer les recherches.

Toute personne susceptible d'apporter des éléments utiles aux enquêteurs sur la disparition de Mehdi et Yanis Boudjema à Levie, sont priés de répondre à l'apel à témoin lancé par les autorités. (Photo : DR)
Toute personne susceptible d'apporter des éléments utiles aux enquêteurs sur la disparition de Mehdi et Yanis Boudjema à Levie, sont priés de répondre à l'apel à témoin lancé par les autorités. (Photo : DR)
Appel à témoin lancé
Enfin, un apel à témoin a été lancé pour tâcher de retrouver le plus rapidement possible les deux enfants.
Ainsi, toute personne qui serait en posession d'informations pouvant aider les services de secours dans leurs recherches est priée de contacter le centre opérationel de la Gendarmerie au 04.95.10.09.28 ou d'appeler le 17
Yannis-Christophe GARCIA





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33683 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37