Corse Net Infos - Pure player corse

Intempéries en Haute-Corse : Des dispositifs exceptionnels "pour répondre à la situation d'urgence"


Rédigé par le Samedi 4 Février 2017 à 06:56 | Modifié le Samedi 4 Février 2017 - 09:04


Avec l’équivalent de deux mois de pluie en moins de 12 heures et des vents de plus de 100 km/h, l’alerte rouge déclenchée en novembre dernier en Haute-Corse est une première. Un bilan qui ne fait état d’aucune victime humaine mais de dégâts majeurs à déplorer : particuliers inondés, exploitations agricoles dévastées, réseaux endommagés. Des dispositifs sans précédent ont été mis en place. Le préfet Alain Thirion a fait un point vendredi sur ces dispositifs en présence de Gilles Simeoni, président de l’Exécutif et de François Orlandi, président du Conseil départemental.


Intempéries en Haute-Corse : Des dispositifs exceptionnels "pour répondre à la situation d'urgence"

En novembre dernier, la Haute-Corse subissait un épisode météorologique qui a laissé des traces qu’il faut aujourd’hui colmater. Un comité de suivi a été mis en place dans le prolongement des intempéries composé de quatre groupes de travail qui ont déployé un dispositif d'aides qui arrive à point nommé pour tous ceux qui ont subi les effets des inondations.
Mais où en est-on ?
 

"Tous les acteurs publics ont travaillé main dans la main pour répondre à la situation d’urgence créée par les intempéries”. Le préfet Alain Thirion a affirmé, vendredi, que des mesures sans précédent avaient été mises en œuvre pour répondre à la situation d'urgence dans la région.
 

Pour les dommages causées aux particuliers et aux personnes morales, 98 communes ont déposé des dossiers pour la reconnaissance de catastrophe naturelle. On estime à entre 60 et 80 millions de dégâts qui vont être pris en compte par les assurances et cela, associé à un fond d’extrême urgence qui aura permis de mobiliser un peu moins de 15 000 euros attribués aux familles sinistrées.
 

Concernant les équipements publics, la procédure avec la DDTM a été accélérée afin de réduire les délais et faire l’évaluation des dommages au plus vite. La mission inter-ministérielle se rendra en mars sur place en présence des représentants des collectivités. L’objectif étant de faire en sorte que l’évaluation de cette commission débouche sur la délégation des crédits et ainsi pouvoir obtenir en mars une connaissance précise de ce qui est pris en charge et pouvoir aider les collectivités locales à lancer les opérations de travaux de manière à ce que les subventions arrivent avant l’été “L’objectif est de réaliser les travaux avant l’été” a insisté Alain Thirion. Des crédits complémentaires seront mobilisés dans le cadre de la DETR (Dotation d’équipements des territoires ruraux).
 

Pour les entreprises, 136 ont été recensées et aidées par les dispositifs d’état et 615 salariés ont été aidés par le dispositif de chômage partiel. Une mobilisation en termes de crédit de 2 millions d’euros auquel devrait s’ajouter le fond spécifique d’aide forfaitaire aux entreprises qui agit sur des problématiques des trésorerie.
 

Le comité national de gestion des risques agricoles se réunira le 22 février prochain et va reconnaître le dispositif de calamité agricole pour les événements du 24/11 et du 19/12. 220 agriculteurs ont déposé un dossier et les pertes et dégâts sont de l’ordre de 12 millions d’euros.
 

A la suite des intempéries qui ont perturbé l'ensemble du tissu économique de Corse, le préfet Alain Thirion a tenu à préciser que tout avait été fait dans la plus grande transparence. Gilles Simeoni a félicité la coordination des acteurs publics et la mutualisation de l’action qui s’est traduit par un surcroît d’efficacité “On a pu éviter le pire et parer à l’urgence en temps réel grâce aux équipes présentes sur le terrain”.

Cette gestion post-crise a mis en exergue la nécessité d’une amélioration sur l’alerte. Metéo France va mettre en place l’installation d’un radar qui permettra une gestion plus fine des précipitations et des zones concernées, opératoire au cours du premier semestre 2018. Une demande a été faite aux communes afin d’avancer sur les PCS (Plans communaux de sauvegarde) sur 74 communes. Les plans d’action et de prévention des inondations vont être renforcés. Autant de dispositifs qui serviront à mieux gérer les risques sur l’ensemble de la Corse.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 21:39 Musique : Les 30 ans du groupe "Orizonte"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90691 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47739 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39548 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 435