Corse Net Infos - Pure player corse

Incendies en Corse-du-Sud : La préfecture confirme l’origine criminelle


Rédigé par le Lundi 31 Août 2015 à 23:01 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 15:03


Après plus de 24 heures de progression, les incendies de Vero et Bastelica ont déjà ravagés près de 150 hectares de végétation, selon le bilan de ce lundi soir. En fin d’après-midi, lors d’un point de situation, le préfet de Corse confirmait leur origine criminelle


Incendies en Corse-du-Sud : La préfecture confirme l’origine criminelle
Nouvelle journée sur le front des incendies en Corse-du-Sud, les feux de Vero et Bastelica ayant continué leur progression tout au long de la journée de lundi. En effet, si sur les deux fronts on annonçait un temps la maitrise des incendies dans la soirée de dimanche, les flammes se sont réactivées dès lundi matin avec la montée des températures et de la brise. Et d’ores et déjà le bilan semble catastrophique.
 
Un premier bilan fait état d’environ 150 hectares ravagés
A Vero, la surface détruite atteindrait une centaine d’hectares. La topographie du lieu, qui ne disposait d’aucune piste d’accès pour des engins terrestres, a rendu le travail des pompiers particulièrement difficile, les obligeant à tirer des lances de plus de 500 mètres pour tenter d’approcher les flammes. Ce lundi matin, une piste a donc été créée par les sapeurs forestiers afin de pouvoir mener la lutte au plus près du feu. Dans le même temps, les hélicoptères Puma et Gazelle de l’armée de terre, arrivés en renfort du continent, ont permis d’amener sur place hommes et matériel.  
En tout, ce sont plus d’une centaine d’hommes des sapeurs pompiers, de la sécurité civile, des sapeurs forestiers, du détachement d’intervention héliporté et du personnel et de l’UFIC qui sont mobilisés sur ce front. L’incendie serait toutefois en voie d’être contenu. Le travail au sol se poursuivra tout au long de la nuit afin d’éviter tout redémarrage de celui-ci.
 
A Bastelica, la situation serait autrement plus problématique. L’incendie, toujours non maitrisé, a déjà ravagé 40 hectares dans une zone également très difficile d’accès. Un bulldozer a donc, là aussi, ouvert un accès terrestre pour permettre au 80 personnes mobilisées au sol de se rendre au plus près du foyer.
 
A noter que des moyens aériens extrêmement importants sont mobilisés depuis l'origine des deux foyers. Ce lundi, trois Canadair, deux Tracker et un Dash se sont ainsi succédés dans un ballet aérien continu tout au long de la journée, afin de frapper les flammes le plus efficacement possible depuis les airs, compte tenu de la difficulté de progression des hommes au sol.
 
« Des conditions d’intervention extrêmement difficiles »
En fin d’après-midi, le préfet de Corse, Christope Mirmand a pris place a bord de l’hélicoptère des pompiers afin de survoler les deux zones touchées par les incendies. « Les conditions d’intervention sont extrêmement difficiles d’abord au regard de ces zones très pentues, mais aussi du fait de la couverture végétale », a-t-il déclaré lors d’un point de situation donné au centre de secours de Vero en présence du président du SDIS 2a, et des maires de Vero et Sarrola-Carcopino. « Je veux saluer l’engagement des personnels qui sont intervenus sur ces deux chantiers de Vero et Bastelica et souligner à quel point il a été difficile pour eux de fixer ces incendies qui ont revêtu un caractère exceptionnel compte tenu des conditions météorologiques de très grande sécheresse », a-t-il ajouté, notant que le département a fort heureusement connu peu de vent au cours de ces dernières 24 heures. « Le vent devrait se renforcer mercredi et jeudi, d’où l’importance de fixer l’incendie le plus vite possible » insistait-il.

Mardi matin, de nouveaux renforts devraient arriver du continent. On estime cependant qu’il faudra encore plusieurs jours pour venir définitivement à bout des deux incendies.
 
Des incendies d’origine criminelle
C’est au cours de ce point de situation à Vero que le préfet a confirmé l’origine criminelle des deux incendies : « Les éléments de l’enquête qui est en cours permettent de considérer qu’il s’agit de feux d’origine criminelle, qui sont partis vraisemblablement à partir d’engins pyrotechniques », a-t-il déclaré, « Des investigations sont en cours sous l’égide du procureur de la République afin de rechercher les modes opératoires et les auteurs de ces deux incendies ».
 
Plusieurs incendies à Ajaccio ce lundi
Ce lundi après-midi, la pression incendiaire ne semble pas avoir faibli puisque plusieurs départs de feu ont été enregistrés autour d’Ajaccio, notamment sur la route d’Alata, où un incendie, qui menaçait un temps un lotissement, a détruit environ 6 000 m2 de végétation, et dans le secteur de la Confina où ce sont là 1500 m2 qui ont été touchés.
 
En début de soirée, la préfecture de Corse-du-Sud a annoncé que la quasi totalité du département serait en risque incendie très sévère ce mardi 1er septembre et a strictement interdit l’emploi du feu.

Manon PERELLI





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41493 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37