Corse Net Infos - Pure player corse

Inauguration à Calvi de "L'Attellu Mubilità", premier garage solidaire de Corse


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 2 Février 2016 à 14:01 | Modifié le Mercredi 3 Février 2016 - 11:01


Première en Balagne pour Jean-Christophe Angelini, Conseiller exécutif de Corse, président de l'ADEC qui a inauguré en présence de nombreuses personnalités "L'attellu Mubilità", 1er garage solidaire de Corse



Présenté en avant-première sur CNI le 21 septembre dernier, "L'Attellu Mubilità", 1er garage solidaire de Corse a été officiellement inauguré mardi à 11h30 par Jean-Christophe Angelini, conseiller xxécutif de Corse, président de l'ADEC.
De nombreux élus, partenaires, représentants des différents services et d'associations étaient présents lorsque Marie-Florence Dabrin, présidente de l'association pour le développement des projets d'économie sociale, solidaire en Durable "Corse Mobilité Solidaire" souhaitait à tous la bienvenue, tout en se réjouissant de la présence de Jean-Christophe Angelini  non sans rappeler que cette journée était organisée dans le cadre d'un DIA appuyé par Corse Active, avec la présence de Jacques Parent de la Société Inédit Conseil.


Le présidente poursuivait en soulignant les grandes bases de fonctionnement de ce projet associatif.
"Vous l'aurez compris, ce garage solidaire comporte avant tout un projet social. C'est une structure d'insertion par l'activité économique qui oeuvre sous forme d'atelier d'insertion.
Son impact social est double: Il répond à un  besoin de mobilité des publics fragiles, en insertion, en projets mais également à un besoin  d'emploi.
Notre projet s'est appuyé sur l'expérience d'autres garages solidaires. Nous avons par exemple visité le garage solidaire du Hainaut du côté de Denain, près de Valenciennes. Je profite de l'occasion pour remercier Soufiane Iquioussen et Marine Robillard de continuer à être présents à nos côtés aujourd'hui encore et d'avoir fait le déplacement pour cette inauguration".



Marie-France Dabrin dressait ensuite un bilan des 6 premiers mois d'activité: " En tout, près de 100 000€ de budget en 6 mois réinvestis totalement dans l'économie locale; plus de 100 adhérents, à 95% des publics fragiles, plus de 170 factures; 8 emplois, bientôt 9..."
La présidente de Corse Mobilité Solidaire remerciait ensuite le collectif d'acteurs locaux pour son soutien et pour l'organisation de cette journée ainsi que les partenaires financiers et acteurs locaux qui ont fait que ce projet devienne réalité.
Et de conclure : " Vous l'aurez compris, les voix ici, sont celles  des hommes engagés dans la réparation automobile comme dans celle des parcours personnels, je vous remercie...
Nous vous remercions d'être venus saluer la création de ce garage solidaire en Balagne.
A ringrazavi".

Soufiane Iquioussen, vice-président du Groupement National des garages solidaire,s prenait à son tour la parole pour  apporter son témoignage sur le thème de  " La mobilité au service de l'insertion sociale et professionnelle.


François Marchetti : "Aller plus loin en associant l'économie au social, le social à la solidarité"
François Marchetti, président de la Communauté de Communes Calvi-Balagne rappelait que la CCCB créée en 2002 exerçait, en autre, deux compétences: l'aménagement de l'espace et le développement économique.
"Loin d'être une contrainte, ces deux compétences obligatoires ont été le sujet de toute notre attention car elles résument à elles seules l'organisation et le devenir de tout un territoire".
Et de poursuivre en détaillant ces deux axes et en détaillant les différentes étapes de la ZA et son prix attractif, tout en manifestant son souhait d'aller plus loin
"Nous tenterons de donner une autre dimension à notre démarche. Avec l'aide de l'ADEC, nous allons dans un  proche avenir, créer un poste d' animateur qui structurera notre démarche qualitative, impulsera  une dynamique et participera à la requalification de l'ancienne zone. Nous envisageons en  partenariat avec l'université de Corse et les entrepreneurs locaux, la création d'un bâtiment de co-working... j'en resterai là.
Aujourd'hui, c'est vous, pourquoi pas ?,  qui allez plus loin en associant l'économie au social, le social à la solidarité.
Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) basé sur un mode de gestion démocratique et participatif, réponds à un besoin d'intérêt général.
Nous aussi pensons que la poursuite de l'intérêt général a pour effet de satifaire l'ensemble des intérêts personnels. Du moins si ce dernier est bien défini".

Et de conclure" Je vous remercie d'avoir choisi notre territoire pour implanter votre activité et contribuer ainsi à son développement".


Les félicitations de Jean-Toussaint Guglielmacci à la présidente de "Corse Mobilité Solidaire"
Premier adjoint au maire de calvi, Conseiller départemental de Calvi-Balagne, Jean-Toussaint Guglielmacci excusait le maire de Calvi Ange Santini et le président du Conseil gépartemental de Haute-Corse François Orlandi en déplacement ainsi que sa collègue Elisabeth Santelli retenue par une importante réunion à Bastia avant de rappeler que: "C'est dans le cadre de la mise en œuvre du CDST du canton de Calvi  mais aussi dans celle du SCOT Balagne qu'ont émergés trois axes socles de la création de l'association Corse Mobilité Solidaire. Celui qui nous intéresse aujourd'hui, c'est le socle de la création de ce garage social et solidaire pouvant à terme servir d'outil à disposition des acteurs locaux afin de faciliter l'insertion sociale et professionnelle ainsi que le maintien dans l'emploi des personnes rencontrant des difficulté. Je félicite la présidente Marie Florence Dabrin-Guidicelli et toute son équipe, du travail accompli au sein de cette association créée en septembre 2014, ce qui n'est pas une tâche toujours aisée.
En avril 2015 vous avez installé ce garage solidaire sur la commune de Calvi, là ou nous  nous trouvons, qui est de surcroît le premier garage  solidaire" de Corse qui développe des activités de mécanique automobile à destination d'un public fragile et un  self-garage. A ce titre Madame la présidente , une fois encore je vous félicite pour cette noble initiative, au nom du Département et la Haute-Corse et en mon nom personnel. Je précise par ailleurs que dans le cadre du programme départemental d'insertion, que la convention qui nous lie au Département prend en compte l'accompagnement professionnel de deux bénéficiaires du RSA en CDD d'insertion et l'attribution d'une subvention de 10 000€ sur un an. Elle sera renouvelée en 2016".

Et de conclure:
"Il serait bien dans l'avenir que cette activité prenne de l'essor et si les conditions sont réunies entre partenaires institutionnels pourquoi pas lors d'un prochain CDIAE passer de 5 à 6 salariés.
Je vous remercie".



Jean-Christophe Angelini: "En terre de Balagne il y a  de nouveau un dispositif qui est déployé pour aider les femmes et les hommes  confrontés aux difficultés
Jean-Christophe Angelini, prenait à son tour la parole pour saluer la présence à ses côtés de "la régionale de l'étape" Marie-Antoinette Maupertuis, conseillère exécutive de Corse, présidente  de l'Agence du Tourisme de la Corse et également en charge des affaires européennes . " Sa présence vient signifier et dire et par de-la le rôle de l'ADEC  qui est important me semble t-il dans ce domaine là, il y a un engagement du Conseil Exécutif en son entier  à vos côtés, y compris en Balagne. Nous reviendrons notamment pour faire le point sur les  différents projets, notamment  économiques,  mais aujourd'hui, nous sommes fiers d'être là avec vous pour porter  sur les fonts baptismaux une initiative relative à l'économie sociale et solidaire. C'est un sujet qui nous tient à cœur. L'honnêteté intellectuelle commande de dire que nous avons déjà pris ce  dossier à bras le corps. Et, pas plus tard qu'il y a quelques jours, en compagnie de très nombreux acteurs ici présents,  nous avons  déjà animé une première  initiative  de concertation et d'échange autour de l'économie sociale et solidaire en considérant tous les dossiers de financement et de l'action publique. Je voudrais vous dire, sans être trop long, que le souhait de l'Exécutif en entier, c'est d'être très présent dans ce secteur là car nous pensons qu'il caractérise déjà une part importante du salariat et plus généralement des ressorts du développement économique de la Corse.
J'avais déjà été sensibilisé dans l'extrême sud à une initiative comparable. Je suis heureux aujourd'hui que nous soyons ensemble pour qu'elle s'organise de manière différente, adaptée à la microrégion  assez problématique de la Balagne. Nous allons travailler ensemble, nous allons passer la journée ensemble car il n'est pas question pour nous de passer une heure à vos côtés et  ensuite de reprendre la route vers Ajaccio. L'idée vest que nous continuions à débattre tout au long de l'après-midi et de débattre de manière directe.
Il y a le plaisir d'être ici, le plaisir d'être ensemble, le plaisir de savoir qu'en terre de Balagne il y a  de nouveau un dispositif qui est déployé pour aider les femmes et les hommes  qui confrontés aux difficultés nombreuses que la vie peut  malheureusement  offrir. Et ça , c'est pour nous c'est un gage de confiance".



Frédéric Guglielmi: "Retrouver la confiance perdue et rétablir le lien social"
Enfin, Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, représentant de l'Etat en l'absence d'Anne Ballereau, sous-préfète, rappelait la qualité exemplaire de ce projet.
" Ce garage solidaire est une des réponses à la question de mobilité. passerelle vers l'emploi, il est aussi une outil  de la lutte contre l''exclusion. Particulièrement pour ceux des bénéficiaires qui viennent pour apprendre en même temps qu'ils produisent un service pour eux-même avec l'aide de professionnels.
Egoïstement, en tant  que représentant de l'Etat, je pourrais dire qu'accéder à l'emploi, c'est sortir du RSA, des allocations chômages, des aides sociales, c'est donc accéder à la consommation et par conséquent, apporter sa contribution aux finances publiques par le paiement des impôts et des taxes".

Et de conclure:
"Je dirai que ce garage apporte la voix de la solidarité qui s'exprime pour aider les moins favorisés à relever la tête, à reprendre le chemin du travail, à retrouver la confiance perdue et rétablir le lien social.
bref, retrouver sa place dans la société et retrouver de la dignité pour affronter le monde à armes égales.
Avec ce garage est valorisé l'esprit fraternel dans une société où domine l'égoïsme, le repli sur soi, l'individualisme forcené.
Sont mis ainsi à l'honneur les valeurs de partage, d'égalité, de rapports entre connaissants et apprenants.
Que celles et ceux qui ont eu cette belle idée et surtout l'ont réalisé et la font vivre  au quotidien, en soient chaleureusement félicités car ils ont réussi à remettre l'homme au coeur de l'économie par la  pratique de relations humanisées au service des plus défavorisés".

Après la pause déjeuner autour d'un buffet, tous étaient invités à poursuivre avec une table ronde sur le thème "Entreprendre autrement en Corse".





 







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85113 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344