Corse Net Infos - Pure player corse

Il y a 70 ans Antoine de Saint-Exupéry s'envolait de Poretta pour sa dernière mission


Rédigé par le Vendredi 1 Août 2014 à 15:37 | Modifié le Vendredi 1 Août 2014 - 16:33


31 juillet 1944, à la mi-journée. Un avion de reconnaissance Lightning P 38 part de Borgo, en Corse. Aux commandes, un pilote de 43 ans revenu de bien des aventures, qui est aussi l’un des plus célèbres écrivains français de l’époque : Antoine de Saint-Exupéry. Il n’atteindra jamais sa destination. Quelque part au-dessus de la Méditerranée, deux appareils allemands qui l’ont pris en chasse plongent sur leur proie… 70 ans après la Corse s'est souvenue.


Il y a 70 ans Antoine de Saint-Exupéry s'envolait de Poretta pour sa dernière mission
Comme chaque année, la cérémonie commémorative de la disparition de l’aviateur-écrivain s'est déroulée à l’aéroport de Bastia-Poretta devant la stèle qui rappelle cet ultime vol.
L’Armée de l’air et la BA 126 de Solenzara représentée par le lieutenant-colonel Moizan, représentant le colonel Groen, commandant la base de défense et la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara, les associations des réservistes officiers et sous-officiers de l’armée de l’air, l’aéroclub Saint Exupéry, la CCI de Bastia et de la Haute-Corse et Paul Trojani son président, Jean-Baptiste Raffalli, conseiller général représentant Joseph Castelli, le président du conseil général de la Haute-Corse, les représentants des mairies de Borgo - MM. Franchi et Pasqualini - et de Lucciana - M. Bruschini - , le secrétaire général de la Haute-Corse, Jean Rampon, n’ont pas oublié que le 31 juillet 1944, le commandant de réserve Antoine de Saint Exupéry a décollé pour la dernière fois de Borgo.  

Rappel du parcours de l'écrivain-aviateur jusqu'à son dernier vol, bénédiction de la stèle avec chant de A cunfraterna di a serra,  dépôts de gerbe - auquel, outre les dépôts des personnalités déjà citées, ont participé le colonel Lemonnier, président du secteur corse de l'Anoraa et le major Rondinaud, président de la section de l'Ansoraa - ont rythmé l'hommage à Saint-Ex, ponctué par la "sonnerie aux morts", une minute de silence et "La Marseillaise". 
Cette célébration, un peu particulière, marquée par la participation d'un détachement de réservistes de la BA 126 - des jeunes corses issus des lycées de Bastia, Ajaccio, Sartene et Porto-Vecchio et survenant célébré 71 ans après que la Corse se soit libérée du joug de l'occupant, avait été précédée cette année par une messe célébrée par le père Jean-Marie Lafite à l'église de la Canonica.
A l'issue de cette journée du souvenir un vin d'honneur, offert par la CCI de Haute-Corse, a été servi à l'aérogare de Bastia-Poretta.






A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344