Corse Net Infos - Pure player corse

INSEE: Ralentissement démographique et vieillissement prononcé à l’horizon 2050


Rédigé par Michel Allal-Volterra le Vendredi 28 Juillet 2017 à 14:00 | Modifié le Dimanche 30 Juillet 2017 - 14:09


L'Institut national de la statistique et des études économiques a approfondi ses études démographiques récentes et en a tiré les conclusions pour des résultats sur l'avenir de l’île.


INSEE: Ralentissement démographique et vieillissement prononcé à l’horizon 2050
Si les tendances démographiques récentes se maintiennent, la Corse compterait 385 500 habitants en 2050, soit 20% de plus qu'en 2013. La population insulaire continuerait d'augmenter mais à un rythme plus modéré que sur la période récente (1990-2014).
La région resterait néanmoins un territoire dynamique avec une hausse de population deux fois plus rapide qu'en moyenne nationale. La croissance démographique serait uniquement portée par l'excédent migratoire car le solde naturel, déjà déficitaire,continuerait de décliner.
L'arrivée aux grands âges des générations nombreuses du baby-boom entraînera une forte hausse des décès et accentuera le vieillissement démographique.
Ainsi, à l'horizon 2050, un insulaire sur trois serait âgé de 65 ans ou plus. Le 4 âge augmenterait fortement, en particulier les centenaires dont le nombre s'établirait autour de 1 500, soit huit fois plus qu'en 2013. L'île compterait alors deux seniors pour un jeune. La population d'âge actif serait en revanche relativement stable sur la période.

Au 1er janvier 2050, si les tendances démographiques observées jusqu’ici se prolongeaient, la Corse compterait 385 500 habitants, soit 20 % de plus qu’en 2013 avec 65 300 personnes supplémentaires. Selon ce scénario « central » de projection (encadré), la population continuerait d’augmenter mais à un rythme plus modéré. En effet, sur la période 2013-2050, sa croissance annuelle moyenne ne serait que de 0,5 % contre 1,1 % sur les vingt-cinq dernières années (1990-2014).
Le taux de croissance démographique insulaire diminuerait progressivement chaque année. En 2030, il passerait en dessous de 0,5 % et il ralentirait encore pour atteindre 0,25 % entre 2049 et 2050. Il se rapprocherait peu à peu de la moyenne métropolitaine.
La région resterait un territoire à forte croissance démographique. Sur l’ensemble de la période, la population y croîtrait deux fois plus vite qu’en moyenne nationale. La Corse figurerait ainsi toujours parmi les régions les plus dynamiques, seulement devancée par Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays de la Loire

Le vieillissement se confirme :
L’augmentation de la proportion de seniors concerne surtout les plus âgés. En effet, la part des personnes de 75 ans ou plus progresserait de 11 points sur la période. En 2050, elle serait maximale en région Corse avec 21 % de la population résidente suivie de près par la Bretagne. Cette part atteindrait 16 % en France métropolitaine.
L’île compterait 1 500 centenaires, soit huit fois plus qu’en 2013. L’évolution serait plus marquée chez les hommes avec un nombre de centenaires multiplié par 14 sur la période (passant de 36 à 500). Chez les femmes, ce nombre serait multiplié par 7 (pour atteindre le millier en 2050).
Ainsi, à l’horizon 2050, la Corse compterait un homme pour deux femmes parmi ses centenaires alors qu’en 2013, ce rapport est de un pour quatre. Au niveau national, le ratio serait de un pour trois en 2050.
 

La Corse, la région la plus vieillissante





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90712 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47757 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39549 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 435