Corse Net Infos - Pure player corse

Hôpital de Bastia : La bonne santé du service de cardiologie


Rédigé par le Samedi 2 Avril 2016 à 16:37 | Modifié le Samedi 2 Avril 2016 - 16:29


Le Docteur Antoine Faure, chef de service de cardiologie au centre Hospitalier de Bastia a réagi à la lecture de notre article intitulé : "Hôpital de Bastia : L’Etat accorde une aide financière de 29 millions €". "A la question des surcoûts liés à l’insularité, il est écrit que : "Ces surcoûts proviennent, par exemple, du faible volume d’activités de certains services, comme la cardiologie ou la neurologie."


Hôpital de Bastia : La bonne santé du service de cardiologie
Pour le docteur Faure "cette affirmation est totalement inexacte. En effet, avec plus de 850 procédures d’angioplastie coronaire (implantation de ressorts dans les artères lors d’un infarctus) par an, nous sommes un centre à haut volume d’activité.
La limite des 600 angioplasties coronaires par an, qualifiant un centre à haut volume d’activité, est atteinte par seulement 25% des centres de cardiologie interventionnelle en France.
 
Notre activité est en constante innovation et accroissement avec, par exemple, une implantation de pacemakers, défibrillateurs et procédure d’ablation ayant doublé en 1 an. 
 
Le service de cardiologie de l'hôpital de Bastia n'est absolument pas menacé de fermeture et il s'enrichira par ailleurs prochainement d'un centre de réadaptation cardiaque.
 
L’objectif du service de cardiologie de l’hôpital de Bastia est de répondre à la problématique de sur-mortalité de 25% par cardiopathie ischémique chez les moins de 65 ans en Corse (données ARS 2008) par rapport à la France continentale.
 
Les difficultés évoquées de la cardiologie sont imputables uniquement à un problème de démographie médicale pour faire face et cette activité importante et sans cesse croissante.
Compte tenu du niveau d’activité, le double de praticiens serait nécessaire pour maintenir et pérenniser les soins.
 
L'équipe soignante de ce service se dédie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, avec compétence et dévouement, aux patients, nombreux, qui relèvent de cette spécialité. "



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85168 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345