Corse Net Infos - Pure player corse

Hôpital d'Ajaccio : Les précisions de Laurent Marcangeli


Rédigé par le Mardi 23 Août 2016 à 19:45 | Modifié le Mardi 23 Août 2016 - 21:33


Laurent Marcangeli député-maire d'Ajaccio et président du conseil d'administration du centre hospitalier donne son sentiment , sans le commenter, sur le rapport de la chambre régionale des comptes relatif à la situation de l'hôpital de la Miséricorde


Hôpital d'Ajaccio : Les précisions de Laurent Marcangeli
Compte tenu des éléments publiés dans la presse au sujet du rapport d’observations définitives de la Chambre Régionales des comptes, pour la période 2009/2014,  concernant le Centre Hospitalier d’Ajaccio, dont je préside le Conseil de Surveillance, il m’a paru nécessaire de préciser quelques points.
En premier lieu, je tiens à dire que je ne rentrerai pas dans une analyse de ce rapport, qui devait rester confidentiel jusqu’à sa présentation devant les instances de l’établissement. J’attendrai donc la tenue du prochain Conseil de surveillance pour m’exprimer sur le fond.
Pour ce qui concerne le constat général de dégradation des comptes de l’établissement, je n’ai pas attendu ce rapport,  traitant d’une période antérieure à ma prise de responsabilité, pour en prendre conscience et exiger des mesures qui s’imposaient.
D’ores et déjà une équipe de direction qui a toute ma confiance et partage mes objectifs a été mise en place et  s’inscrit dans la durée. La commission médicale d’établissement a été renouvelée et adhère aux objectifs affichés par la direction.
Les organisations syndicales que je reçois régulièrement,  s’inscrivent totalement dans une démarche participative et constructive. Leurs représentants au Conseil de Surveillance en ont déjà fait publiquement la démonstration.
Cette volonté collective indique qu’un premier pas important  a été franchi et qu’un certain nombre de remarques figurant dans ce rapport ont été corrigées ou sont en passe de l’être.
Enfin, pour l’intérêt de l’hôpital public, et donc pour la qualité de la prise en charge de la population, il est temps d’arrêter de stigmatiser  le personnel hospitalier en faisant peser sur ce dernier tous les maux que connait l’établissement.
L’origine et l’accroissement des difficultés viennent surtout de l’absence d’une volonté politique forte, de l’absence d’une direction pérenne,  de l’absence d’un plan de redressement réaliste, de l’absence d’un contrôle de gestion efficace, et de l’absence  de recherche d’économies et d’optimisation des recettes.
Je perçois donc ce rapport de la chambre régionale des comptes comme une aide à la décision, et mon rôle de Président sera de faire en sorte que, comme je l’ai fait à la ville d’Ajaccio après mon élection, les bases d’une gestion saine soient mises en place et cela n’a que trop tardé.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348