Corse Net Infos - Pure player corse

Haute-Corse : Maintien de la vigilance jaune "pluies-inondations-avalanche"


Rédigé par le Lundi 23 Janvier 2017 à 18:21 | Modifié le Lundi 23 Janvier 2017 - 19:27


Météo France a diffusé un nouvel avis à 16 heures ce lundi : le niveau de vigilance a été ramené au niveau jaune Pluie-Inondation pour la Haute-Corse jusqu’à 20 heures. En effet, Les pluies qui continuent de tomber ont fortement baissé et ne justifient plus le maintien de suivi de la vigilance.


Haute-Corse : Maintien de la vigilance jaune "pluies-inondations-avalanche"
Il pleut maintenant faiblement sur la Haute-Corse. Ces pluies s'atténuent progressivement.
Les cumuls de pluie observés depuis samedi 21 h atteignent 150 à 200 mm sur le littoral est de l'île et ponctuellement jusqu'à 400 mm sur les versants Est du Fium'Orbu.   

Transports scolaires 
Demain, les transports scolaires reprendront sur l’ensemble du département à l’exception de la ligne Polveroso-Orezza (RD 46) 


Circulation des poids-lourds 
Retour à la normale: l’interdiction de circulation des poids lourds sur les axes routiers départementaux et communaux d’une altitude supérieure à 500 m est levée. 


Risque d’avalanches 
Les chutes de neige de ces derniers jours ont été conséquentes en moyenne et haute montagne. Cette neige est tombée froide et légère et la poursuite des températures froides ne permet pas la stabilisation de cette couche épaisse. 
Météo-France annonce un risque fort d’avalanche (4/5) sur les massifs du département. 
La préfecture de Haute-Corse invite donc à la plus grande prudence dans la pratique de la randonnée, du ski, des raquettes et de toute autre activité de montagne. Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de quitter les pistes balisées. 

Bilan
"Aujourd’hui, suite à l’épisode d’intempéries, qui n’a pas fait de victimes, nous nous inscrivons dans une phase d’analyse des dégâts" souligne le communiqué de la préfecture de la Haute-Corse. 
Il incombe aux collectivités locales ainsi qu’aux gestionnaires de voirie de recenser les dommages occasionnés sur le domaine public. "

S’agissant des demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, il peut être rappelé que juste après le sinistre, les administrés doivent faire très rapidement une déclaration manuscrite en mairie ainsi qu’une déclaration en recommandée avec accusé de réception à leur compagnie d’assurances. Le maire étant chargé de solliciter la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la préfecture. "

Le préfet coordonne les procédures administratives de catastrophes naturelles, biens non assurables des collectivités territoriales, calamités agricoles, 
Il vous est demandé de transmettre rapidement vos dossiers en préfecture."





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 378