Corse Net Infos - Pure player corse

Haute-Corse : "6 000 fois plus de risques de mourir dans un accident de la route que de gagner au Loto !"


Rédigé par le Mercredi 9 Septembre 2015 à 18:11 | Modifié le Dimanche 4 Octobre 2015 - 11:14


Alain Thirion, préfet de Haute-Corse, a repris son bâton de pèlerin pour essayer de répandre la bonne parole de la sécurité routière. Après sa visite, il y a quelques jours, au centre de contrôle du tunnel, de Bastia il s'est rendu, mercredi matin, au rond-point de Tragone, à, Biguglia, pour en compagnie du colonel Mathieu Demesy, commandant du groupement de gendarmerie de Haute-Corse et des représentants des services de la Dreal, de la Dtm et de la Ddscspp, assister à un contrôle routier plus spécialement consacré aux poids lourds. Les explications en vidéo de Alain Thieron et du colonel Mathieu Demesy.


Haute-Corse : "6 000 fois plus de risques de mourir dans un accident de la route que de gagner au Loto !"
Au cours de l'opération qui s'est déroulée durant une bonne partie de la matinée, les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière commandé par le capitaine Fleury et les brigades motorisées de Bastia, Moltifao et Vescovato ont procédé à 40 contrôles.
21 d'entre eux concernaient plus particulièrement des poids lourds (21) et de des camionnettes (8).
Les motocyclistes ont relevé 24 infractions liées relatives au non port de la ceinture (6), du téléphone au volant (4), à la surcharge de camionnette (2), au défaut de contrôles pour 2 camionnettes, au défaut de visite technique pour 2 poids lourds, au défaut de visite chronotachygraphe numérique pour 2 autres, à un défaut de visite d'extincteur, à une conduite continue, à un promis non proroger à une non présentation de licence qui est une infraction de 5e classe.


Des infractions donc mais pas délit.
C'est quelque part réjouissant. 
Mais cela ne doit pas faire oublier pour autant que le danger sur la route est permanent et que si même le nombre d'accidents et de blessés a diminué, en Haute-Corse le nombre de tués (21 depuis le début de l'année) est toujours trop élevé.
C'est la raison pour laquelle la pression ne va pas baisser sur le terrain.
Alain Thirion le préfet de la Haute-Corse, et le colonel Mathieu Demesy le disent dans notre vidéo.
C'est devenu même une impérieuse nécessite ainsi que le rappelait Béatrice Dufour, coordinatrice sécurité routière à la Direction des territoires et de la mer, qui à partir d'une étude statistique, a établi qu'en Haute-Corse : " l'on a 6 000 fois plus de risques de mourir dans un accident de la route que de gagner au Loto".
Une constatation qui, il faut l'avouer, fait froid dans le dos !

Les végétaux aussi

Lors de la même opération à laquelle, a également collaboré activement la Dreal (Direction régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement) quand il s'est agi notamment de procéder aux contrôles de la charge des véhicules, le service de Santé, protection animale et végétale de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, s'est intéressée aux poids lourds contrôlés lorsqu'ils transportaient des végétaux.
Des  contrôles là aussi, mais point d'infractions.
Mais c'était l'occasion pour Célia Malhere adjointe au service Santé, protection animale et végétale de rappeler que dans le courant de la matinée au port  des "camions ont été refoulés, que des végétaux ont été consignés et détruits et que d'autre ont fait l'objet d'analyses".
Au total depuis l'apparition de la Xylella Fastidiosa ce sont ainsi près de 350 contrôles de ce type qui ont été opérés en Haute-Corse.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85474 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40913 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347