Corse Net Infos - Pure player corse

Harkis : Ajaccio leur a rendu hommage


Rédigé par Laetitia Salomone le Vendredi 25 Septembre 2015 à 15:03 | Modifié le Samedi 26 Septembre 2015 - 03:45


A l’occasion de la journée nationale d’hommage aux harkis, et autres membres des formations supplétives - célébrée également à Bastia - une cérémonie a eu lieu à Ajaccio devant le monument aux morts de la Place de Gaulle, ce vendredi. Un moment riche en émotion, placé sous le signe de la mémoire.


Harkis : Ajaccio leur a rendu hommage
Il était 11h30, ce vendredi 25, lorsque les notes du clairon ont sonné l’ouverture de la cérémonie d’hommage aux harkis - et autres membres des formations supplétives -. Une   commémoration placée sous le signe de la mémoire et l’émotion à l’occasion de cette dixième journée nationale d’hommage. Délégations d’associations d’anciens combattants, autorités civiles et miliaires , ou, porte-drapeaux, étaient présents. L’ambiance était solennelle. Elle marquait un jour national particulier, mis en place par Jacques Chirac en 2005, afin de reconnaître «  les sacrifices que les harkis ont consentis pour la France » lors de la guerre d’Algérie.   
En cette matinée, les drapeaux se sont levés leur rendre hommage. Dans un silence solennel, David Myard, directeur de cabinet du préfet de Corse, était le premier à prendre la parole. « Nous sommes aujourd’hui réunis, pour rendre hommage aux harkis. Nous leur témoignons toute notre reconnaissance ». Au fil de son récit, il a notamment rappelé le rôle de ces Algériens qui ont souhaité se mettre au service de la France. Et a évoqué leur rôle dans l’histoire et « la souffrance d’un peuple arraché à ses terres ». Son discours n’a duré que quelques minutes mais il a conquis le public. Les applaudissements ont brisé le silence.   

Dépôt de gerbes

Tour à tour, chaque acteur de cette commémoration est venu déposer une gerbe, aux couleurs de la République, face aux monuments aux morts de la place ajaccienne. L’union nationale des associations des  combattants de Corse-du-Sud, les forces armées, le président du conseil départemental de Corse-du-Sud, et bien d’autres,  se sont succédé pour saluer leur mémoire.
Puis est venu le tour de David Myard qui s’est avancé au côté d’Hamid Oughlissi, représentant du comité régional de la mémoire harkie. Dont le visage fermé, montrait comme il mesurait toute la connotation de son geste. Il avouait d’ailleurs, à la fin de la cérémonie, que les harkis « sont une part importante de l’histoire. Ils ont fait le choix de partir et d’aller jusqu’au bout pour soutenir la France qui a mis un certain temps avant de s’exprimer. Ce qui est dommage car il n’y a plus beaucoup d’anciens ».
La cérémonie s’est ensuite poursuivie par la sonnerie aux Morts, avant de laisser place à une minute de silence et à la Marseillaise. 21 minutes au cœur de la mémoire. Tandis qu'en aparté, Hamid Oughlissi ajoutait : « Ils sont un symbole ».  




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85564 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348