Corse Net Infos - Pure player corse

Guitera : Le projet de la réhabilitation de la station thermale avance


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Mardi 27 Octobre 2015 à 10:27 | Modifié le Lundi 30 Novembre 2015 - 00:46


Depuis 2002 les multiples propriétaires de l’établissement thermal des Bains de Guitera, aujourd’hui laissé à l’abandon, ont uni leurs forces dans un projet de réhabilitation de la station thermale. Un projet qui pourrait relancer l'activité économique de la commune et enfin voir revivre cet établissement dont les vertus des eaux chaudes sulfureuses, qui en ont fait sa réputation il y a quelques dizaines d’années, ne sont plus à démontrer.



Avant de démarrer officiellement le projet, les différents acteurs se sont principalement concentrés sur les raisons ayant entraîné l'arrêt de l'activité thermale durant de longues années. En 2008, après plusieurs consultations d'experts en ingénierie thermale, d'avocats de droits public et privé, de notaires, et bien d'autres représentants, le projet IBAGNI a donc vu jour.

Construit au 19ème siècle par les frères Lanfranchi, la structure thermale est restée propriété de leur descendance. De fait, le nombre important de copropriétaires de l'établissement - plus d'une cinquantaine - a longtemps été un frein au fonctionnement de la structure, entraînant même la fermeture de celle-ci en 1991.
Toutefois, voyant le hameau des Bains de Guitera se dépeupler et perdre de son activité économique, les copropriétaires ont réussi à inverser la tendance, se servant du nombre non pas comme un frein, mais plutôt comme une force. 

Economique, patrimonial et touristique ce projet dispose d'un certains nombre d'atouts pour aboutir.

Les Bains-de-Guitera
Les Bains-de-Guitera
Situé à proximité des sentiers de randonnées les plus chevauchés de l'Île, tels que le mythique GR20 et les sentiers du Mare a Mare Sud et Mare a Mare Centre, les Bains-de-Guitera offrent un potentiel élevé en terme de fréquentation. Accessibles en une heure de route depuis Propriano ou Ajaccio, la situation géographique de l'établissement est relativement favorable à l'activité économique. La réalisation de ce projet permet de donner une chance de revitaliser l'économie du village  ainsi que de développer les commerces de proximités, en favorisant les secteurs connexes de la restauration, l'hébergement et les transports. De part sa présence, la station thermale offre la possibilité à la vallée du Taravo de développer la filière touristique de la région . En proposant des activités dans des villages à l'intérieur de l'île, ce projet rentre dans les récents choix politiques relatifs à la lutte contre la désertification rurale.  
N'utilisant principalement que des matériaux authentiques de la région (pierres, bois...) la structure rentre dans le cadre d'une démarche environnementale. . De part ce projet, la restauration de la structure permet à celle-ci de ne pas tomber en ruine.
De plus, l'eau des Bains possède des bienfaits dermatologiques, rhumatologiques et ORL, très connus des habitants de la région.
L'aboutissement de ce projet permet également de créer des emplois directs et indirects dans le canton, tels que le secrétariat, l'entretien des espaces verts, et bien plus encore.

Pour la petite histoire...

Présente depuis le 17ème siècle, la source thermale, proche du Taravo dispose de l'un des débits les plus importants de Corse. La température de l'eau dans le bassin de captage est de 45°. 
Exploité depuis le 19ème siècle par les frères Antoine, Dominique et Ignace Lanfranchi, cet établissement a été le principal moteur du développement économique du village. 
Dans ses bons temps, le hameau des Bains-de-Guitera comptait deux hôtels et trois restaurants, accueillant même jusqu'à 1000 curistes annuels.
Jamais restauré depuis 1960, ce bâtiment a cessé de fonctionner en 1991.

Le projet en trois phases

Les premières phases du projet ont déjà été réalisées, telles que :
  • La création de la SCI (Société Civile Immobilière) pour regrouper les propriétés titrées (bâtiments + terrains) ;
  • Le sauvetage du bâtiment ;
  • La création de la SAS (Société par Actions Simplifiée) ;
  • La réalisation des titres de propriété du rez-de-chaussée de l'ancien établissement thermal ;
  • Intégration à la SCI des propriétés titrées du rez-de-chaussée de l'établissement thermal ;
  • Réalisation de l'étude de faisabilité technique, commerciale et financière ;
Les étapes restantes à réaliser :

Phase 1 :
  • Lancement de la recherche de financement via la SAS et la SCI ;
  • Obtention des diverses autorisations administratives ;
  • Aménagement de la baignade et réaménagement du lavoir ;
  • Lancement de l'activité commerciale et des partenariats dans le canton ;
Phase 2 :
  • Intégration à la SCI des terrains titrés proches de l'établissement thermal ;
  • Extension de l'activité aux terrains intégrés à la SCI ;
Phase 3 :
  • Production de produits dérivés de l'eau ;
  • Intégration à la SCI de bâtiments annexes et terrains alentour ;
  • Augmentation de la surface de baignade ;
  • Augmentation de l'offre (bien-être, massage, soins)

Une réunion entre les différents acteurs du projet et les instances touristiques concernant les évolutions du projet  aura lieu ce mercredi 28 octobreà 14 heures 30 dans les bureaux l'Agence de Tourisme de la Corse, à Ajaccio. 
Cette réunion sera l'occasion pour les porteurs de projet de restituer l'étude de faisabilité technique, commercial et financière du projet IBAGNI.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85192 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40765 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345