Corse Net Infos - Pure player corse

Grève à l'hôpital d'Ajaccio pour défendre le service public hospitalier et le soin pour tous


Rédigé par le Mercredi 23 Mars 2016 à 22:05 | Modifié le Vendredi 25 Mars 2016 - 01:55


Les personnels du Centre hospitalier de La Miséricorde d'Ajaccio se sont mis en grève, ce mardi 22 mars, pour dénoncer la mauvaise gouvernance de l'établissement. A l’appel des syndicats CFDT et CGT, lors d’une assemblée générale, a été votée une grève reconductible des personnels administratifs.


Grève à l'hôpital d'Ajaccio pour défendre le service public hospitalier et le soin pour tous
Avec un déficit structurel de 27 millions d’euros en 2015, soit le quart de son budget, et avec des contraintes imposées par le ministère de la santé, comme celles de la sécurité de l’établissement, le budget actuel de l’établissement ressemble à un gouffre dont on a touché le fond. La situation est grave, malgré les redressements qui ont déjà été effectués et les efforts de reconstruction de certains services. « Les recettes ne sont toujours pas à la hauteur de ce qui était attendu et les dépenses ne sont pas couvertes », explique un représentant syndical.

Pour les syndicats grévistes, il est impossible à ce jour de fonctionner normalement, pire encore de soigner comme il se doit tant les moyens sont restreints. Certains matériels indispensables sont en rupture de stock. Le passage de 7 directeurs en 8 ans, dont deux administrations provisoires, n’a pas beaucoup fait évoluer la situation. Un recours à une onéreuse politique d’intérim massif, qui coûte 6 millions d’euros par an, n’a fait que creuser le gouffre financier. 

Les syndicats CFDT et CGT réclament des moyens pour soigner les malades, des médecins parlant français et compétents qui s’inscrivent dans la durée, et la fin de ce recours à l’intérim. Ils expriment aussi leur défiance envers la direction actuelle et celle de l'Agence régionale de santé (ARS), dénoncent le manque de personnel soignant et la dégradation des conditions de travail et du climat social.
 
Dans ce contexte, les deux syndicats appellent l’ensemble de la population ajaccienne à se mobiliser, jeudi à 14h00 au départ de l’hôpital, pour une manifestation en direction de la préfecture, dans le but de rencontrer le préfet de Corse et d’obtenir des assurances quant à la pérennité d’un service public de qualité. Une grève qui est annoncée pour durer tant qu’un médiateur ne sera pas nommé par le ministère de la santé.

La CGT et la CFDT réclament aussi la désignation d'un comité de pilotage pour le nouvel hôpital d'Ajaccio, actuellement en construction sur les hauteurs du Stiletto pour un budget de 139 millions d'euros et normalement opérationnel sous 3 ans.
 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346