Corse Net Infos - Pure player corse

Grève à Pôle Emploi : Le STC durcit le ton


Rédigé par José FANCHI le Mardi 27 Juin 2017 à 20:12 | Modifié le Mardi 27 Juin 2017 - 21:19


Direction régionale bloquée, Direccte occupée, les bureaux de Corte et Bastia fermés, opération escargot à l’aéroport et sur le port de commerce d'Ajaccio, les grévistes poursuivent plus que jamais leur mouvement et dénoncent le comportement de la direction. Après l’entrevue de lundi soir, le mouvement se poursuit et s’amplifie. Mardi matin, une nouvelle entrevue avec le directeur n’a rien apporté de nouveau, chacun campe sur ses positions.


Grève à Pôle Emploi : Le STC durcit le ton
Le calme règne dans le hall d’entrée de la direction régionale de Pôle-Emploi. Quelques employés assis devisent, d’autres sont dans la grande salle qui sert d’ordinaire, les autres sont dans les étages et le directeur dans son bureau comme le confirme Maidée Nicolai qui sort de l’ascenseur. C’est le statu quo total.

Paris a les cartes en main…
« Lundi en fin d’après-midi, à la suite d’une entrevue, une demande avait été faite par le directeur de cabinet pour raccourcir les délais par rapport à l’entretien préalable à d’éventuels licenciements. La direction a d’ailleurs répondu aussitôt qu’elle était favorable à la réduction du délai de convocation mais avec des conditions. Elle est revenue peu après sur ces conditions alors même que la demande du STC ce n’était pas cela. C’était l’arrêt ou la suspension des procédures. N’ayant pas eu de réponse favorable, nous avons quitté la table des négociations et sommes partis occuper la Direccte. Nous avons alors pris la décision de mener quelques petites actions sur l’ensemble de l’île, ce qui a été fait ce matin (lire hier matin) au port et à l’aéroport d’Ajaccio avec une opération escargot. Nous sommes revenus sur place occuper la direction régionale et sommes allés - deux membres de l’exécutif - directement dans le bureau du directeur pour lui soumettre d’autres propositions. Celles-ci ont été aussitôt envoyées à la direction générale, avec ce commentaire : « tout se joue désormais à Paris » entre la direction générale de Pôle-Emploi et celle de la direction du Travail. »

- Qu’avez-vous fait comme proposition ?
- Avoir la garantie qu’il n’y aurait aucun licenciement ! Nous sommes en attente de la réponse. »

-La médiation va-t- elle se poursuivre ?
Certainement. Après le retrait de la directrice de la Direccte (qui estime ne pas avoir été mandatée pour ce genre de revendication), un autre médiateur sera nommé et la médiation va certainement reprendre sous peu.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15004 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14555 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8855 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44