Corse Net Infos - Pure player corse

Gilles Simeoni : Dites 33…


Rédigé par le Samedi 5 Avril 2014 à 13:47 | Modifié le Samedi 5 Avril 2014 - 14:54


33 voix pour Gilles Simeoni, 9 pour Jean Zuccarelli : Gilles Simeoni est devenu samedi matin, comme prévu, le nouveau maire de Bastia. La cérémonie de l'installation du nouveau conseil municipal, de l'élection du maire et de ses 12 adjoints n'a pas excédé l'heure. A son terme Gilles Simeoni, Emmanuel de Gentile et Jean-Louis Milani premier et deuxième adjoints, avec François Tatti, futur président de la CAB, sont allés déposés une gerbe au monument aux morts, accompagnés des nouveaux membres de l'opposition, Jean Zuccarelli et Francis Riolacci. Avant notre compte rendu complet les premières images de l'élection du nouveau maire, une élection à laquelle Jean Zuccarelli a paru totalement absent alors qu'à l'inverse, la majorité du conseil municipal et les parents du nouveau maire, Edmond Simeoni, son épouse et leur fils Marc ont apprécié : chaleureusement ou discrètement…


Gilles Simeoni : Dites 33…

En Corse

A l'heure des appels des élus, tous les colistiers de Gilles Simeoni sur la liste d'Inseme per Bastia, ont répondu en Corse à l'énoncé de leur nom : So qui, Ci so…

 

Une absente

Il n'y avait que 42 conseillers municipaux a la cérémonie d'installation de la nouvelle assemblée communale : Le 43e élu - une élue en l'occurrence, Marie-Ange Pasqualini-D'Ulivo absente n'a pu donner procuration.

 

Oublié

Michel Castellani, désormais quatrième adjoint au maire, s'est inquiété auprès de Jean Geronimi, qui en tant que doyen présidait la séance d'installation, de ne pas figurer sur la liste d'appel des conseillers municipaux. Ou à tout le moins de ne pas avoir entendu son nom. Expiication du président de séance : " Je ne suis pas allé au bout de la page"

 

Trop exigüe

Trop exigüe la salle du conseil municipal. Pour faire rentrer la totalité des conseillers municipaux, il a fallu ajouter une rangée mais même avec cette mini-extension le dernier élu par ordre alphabétique - Jean Zuccarelli - a du siéger non pas sur un fauteuil mais sur une simple chaise.

 

Pas rancunier

Pas rancunier Jean-Baptiste Raffalli, jusque-là conseiller municipal en charge du Patrimoine. C'est lui qui en fin de séance, avant la cérémonie au monument aux morts, a aidé Linda Piperi a enfiler son écharpe tricolore d'adjointe.






Dans la même rubrique :
< >

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85586 vues - Charles Monti