Corse Net Infos - Pure player corse

Ghisonaccia : La nouvelle vie du listincu de Gattone


Rédigé par le Samedi 28 Février 2015 à 23:50 | Modifié le Dimanche 1 Mars 2015 - 00:40


U listincu de Ghisonaccia va bien. Elise Inversin, présidente de l'association du même nom, se réjouit de son renouveau auquel l'association n'est pas étrangère. Dans un communiqué qu'elle a adressé comme un courrier à tous ceux qui se sont inquiétés de l'avenir du pistachier-lentisque, elle donne de ses bonnes nouvelles.


"L'association U Listincu - arbre remarquable de Ghisonaccia est heureuse de vous faire constater le renouveau du pistachier-lentisque (u linstincu) de Gattone à Ghisonaccia.

Il semble vouloir faire face à son avenir et tient à remercier tous ceux qui, par leurs actions et leur soutien, lui ont permis de s'épanouir dans la sérénité, la reconnaissance et la protection... En trois ans notre vénérable a reçu 25 000 visiteurs et il séduit de plus en plus !

Merci encore à Terre Sauvage, l'O.N.F. et à l'association A.R.B.R.E.S., à la mairie et l'Office de tourisme de Ghisonaccia, aux médias locaux et nationaux, sans oublier tous ceux et celles qui ont participé à cette magnifique aventure qui continue !

En son nom, nous tenons à vous exprimer toute notre gratitude."


Le pistachier-lentisque se trouve à Ghisonaccia-gare au lieu-dit de Gattone. Depuis la fin des années 90, est classé comme « arbre remarquable ».
Cette classification a été possible de par son âge, il est estimé entre 700 et 1 000 ans, de par sa rareté, il n’est recensé qu’une cinquantaine d’individus sur tout le bassin méditerranéen (sources : L.Schmidt « Végétation en Méditerranée 2008 ») et enfin de par sa position, il a pris racine sur une ancienne ruine de l’époque romaine.
Cet arbre possède aussi l’originalité d’abriter un microclimat en son sein, extrême fraîcheur en plein été, il possède aussi une symbolique importante pour la population de la microrégion, sécurité, sérénité... Cet arbre a été découvert par une personne tout aussi remarquable que l’arbre, Elise Inversin, qui a su le mettre en valeur et le préserver de nombreux périls, elle est aussi impliquée dans le tissu associatif Ghisonacciais. 
Ce pistachier a été élu Arbre de l'année 2011, à l'issue du premier concours de ce genre organisé en France par le magazine Terre Sauvage, en lien étroit avec l'Office national des forêts.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345