Corse Net Infos - Pure player corse

Ghisonaccia : Deux cas de gale à l'école maternelle


Rédigé par le Samedi 8 Février 2014 à 15:19 | Modifié le Dimanche 9 Février 2014 - 09:28


Deux cas de gale ont été signalés vendredi à l'école maternelle de Ghisonaccia. La municipalité en collaboration avec les directeurs du groupe scolaire, a, aussitôt, pris contact avec les services de la médecine scolaire de l'inspection d'académie de la Haute-Corse et fait procéder à la désinfection des locaux.


Ghisonaccia : Deux cas de gale à l'école maternelle
Les parents d'élèves ont été informés de la présence des deux cas de gale recensés par une note et un affichage à l'entrée de l'école, opération effectuée dans la journée. De son côté la municipalité, et à titre préventif, a rapidement contacté une entreprise spécialisée et a fait désinfecter les locaux ce vendredi à la fin des classes.
Cette opération devrait permettre un retour à la normale dès ce lundi 10 février. En tout état de cause, une cellule de veille a été mise en place pour palier tout risque d'évolution.
Une note d'information a, en effet, été transmise aux parents par la directrice de l'école maternelle.
Dans un communiqué, destiné aux parents diffusé sur son site, la ville de Ghisonaccia, souligne "qu'il est fortement recommandé de montrer votre enfant à un médecin dès l’apparition de signes cutanés du type boutons, rougeurs, démangeaisons et de préciser que l’enfant a pu être mis en contact avec la gale. Attention : certains signes peuvent être confondus avec un simple eczéma. Soyez donc très vigilants ! En dehors de cette mesure et de la désinfection des literies ( lavage des draps à 60°), la médecine scolaire n’a aucune autre préconisation".  

La gale
La gale est causée par un petit parasite (sarcopte) qui s'introduit sous la peau en creusant des mini-galeries. Ceci produit d’intenses démangeaisons surtout nocturnes et les lésions risquent de se surinfecter.

 Ce parasite ne vit qu'un temps très limité hors du corps humain.

Ceci ex­plique :

 - que le mode de contagion se fasse uniquement par contact direct intime et prolongé (en particulier en dormant dans le même lit) ;

 - que la désinfection des locaux scolaires soit totalement inutile (la seule exception étant la literie où les petits font la sieste, en maternelle).

 

En cas de gale

 - Il existe un traitement efficace, et il est nécessaire de consulter votre médecin au moindre doute (démangeaisons, rougeurs).

 - Toutes les personnes habitant le même domicile doivent être traitées en même temps et de la même manière, même si elles ne se grattent pas (pas encore).

 - Les vêtements qui ne peuvent être lavés (tissus fragiles, chaussures, mate­las) devront être poudrés abondamment avec de la poudre spécifique ou mieux, si leur taille le permet, enfermés dans un sac plastique avec la poudre pendant 48 heures.

- L’éviction de l’enfant présentant une gale est de 3 jours après la mise en route du traitement.

- Réadmission sur certificat médical attestant qu'il a été soumis à une thérapeutique appropriée.

 - Il n'y a pas d'éviction des frères et sœurs. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41468 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37