Corse Net Infos - Pure player corse

Gauche autonomiste Corse : "Pour une double voie ferrée Bastia-Bonifacio"


Rédigé par le Lundi 20 Mai 2013 à 23:57 | Modifié le Mardi 21 Mai 2013 - 01:08


Dans une lettre ouverte adressée aux présidents des groupes politiques de l'assemblée de Corse, Vincent Carlotti, pour la Gauche Autonomiste, propose, à partir de la décision prise par le gouvernement de procéder à une importante cession d'actifs d'utiliser ces sommes, pour ce qui concerne la Corse, à réaliser "l'ouverture d'une ligne de chemin de fer électrifiée à double voie entre Bastia et Bonifacio".


Vincent Carlotti (Dr)
Vincent Carlotti (Dr)
"Monsieur le Président,
Le gouvernement a décidé de procéder à une importante cession d'actifs détenus par la puissance publique dans un certain nombre d'entreprises nationales. Les sommes recueillies à cette occasion seront dévolues à la relance de l'investissement, et donc de l'emploi dans les technologies de l'information et les grandes infrastructures de transport.
Nous voyons là une occasion que l'assemblée de Corse ne peut ni ne doit laisser passer, de lancer enfin le grand chantier de l'ouverture d'une ligne de chemin de fer électrifiée à double voie entre Bastia et Bonifacio.
Cette opération, outre qu'elle entrainera  la création de 500 à 600 emplois dans une Île ou le chômage fait rage, aura pour effet de permettre le règlement d'un certain nombre de questions qui préoccupent votre assemblée :
La consolidation de l'activité des Chemins de Fer Corses qui ne peuvent se permettre d'être encore très longtemps déficitaires au point de menacer à terme l'emploi des cheminots.
La restructuration progressive du réseau des ports et des aéroports qui nécessitent des investissements considérables et sont, pour la plupart, structurellement déficitaires.
Le désengorgement de la ville de Bastia, capitale économique de la Corse, paralysée une grande partie  de l'année par le trafic routier engendré par la fréquentation touristique.
La revitalisation et le développement d'un certain nombre de bourgs centre situés en plaine orientale qui trouveront dans cette grande infrastructure l'occasion d'accueillir des populations qu'une agglomération bastiaise acculée dans un territoire exigu ne pourra accueillir sans graves dommages dans l'avenir.
Une fois cette grande infrastructure en place, il suffira de relier Bastia à Calvi, et Porto Vecchio à Ajaccio pour que la Corse dispose enfin du réseau ferré moderne et performant qui révolutionnera les transports dans l'Île et la vie de nombre de ses habitants.
La Corse n'a pas connu depuis la fin des années 60, la mise en valeur des terres agricoles par la SOMIVAC et la construction du réseau d'irrigation de la plaine, d'opération d'investissements structurants d'envergure.
Il vous appartient aujourd'hui de faire face à ce défi, dont l'importance, nous en sommes certains, ne vous échappera pas. Après le vote historique du statut de notre langue, ouvrons donc une nouvelle étape  dans  la mise en chantier  des équipements d'infrastructures qui compteront demain pour la construction d'une économie compétitive."
 




1.Posté par Corfi le 21/05/2013 23:41
Les grecs ,les romains ...avaient compris que le meilleur emplacement du développement de l'ile était la plaine orientale,centrale,espace important et au plus prés de toutes les populations.Le tourisme le plus important est également sur la cote, Cette région la mieux placée ,si elle avait un grand port pourrait désembouteiller toute l'ile,principalement Bastia.Elle aiderai au développement de Corte,Solenzara,Aleria,Portovecchio etc....Les grands axes a construire seraient plus simple.A penser dans l'intérêt de tous .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4418 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11