Corse Net Infos - Pure player corse

Future rentrée scolaire : L'inquiétude des établissements


Rédigé par le Mercredi 15 Février 2017 à 23:00 | Modifié le Mercredi 15 Février 2017 - 23:21


Bastia, Vico, Sartene et à présent Luri et Corte : l'inquiétude se fait jour au sein de la communauté éducative de plusieurs établissements scolaires de l'Ile. Un peu partout on déplore l'insuffisance des moyens horaires attribués.


Ainsi à Corte les membres du conseil d'administration du collège Pasquale Paoli "représentants de la communauté éducative (parents d’élèves, élèves, personnels et enseignants) du collège Pasquale Paoli de Corte sont fortement préoccupés par l’insuffisance des moyens horaires attribués à l’établissement pour la prochaine rentrée scolaire. En effet, les effectifs actuels en classe de 5ème dépassent déjà les 30 élèves par classe or l’ouverture d’une classe supplémentaire de 4ème pour la rentrée 2017/2018 n’a pas été prévue par le Rectorat.
Le Conseil d’Administration réuni ce jour (mardi 14 février 2017) a demandé qu’une délégation soit reçue en urgence par Monsieur le Recteur d’Académie afin que soient levées rapidement les inquiétudes des familles et des enseignants. Une rencontre est donc attendue à la rentrée des vacances d’hiver ."

A Vico, les représentants du collège ont décidé de prendre leur plume pour s'adresser en ces termes au recteur de l'académie.
"Les représentants du Collège (parents, enseignants, membres élus  ont été reçus hier Mardi 14 Février 2017 par l’inspecteur d’Académie de Corse-du-Sud, le secrétaire général d’Académie, le directeur de cabinet du recteur et la responsable de la division de l’organisation scolaire.  

Les membres de l’académie nous ont écoutés, mais leurs propositions sont largement insuffisantes par rapport à ce qui est strictement  nécessaire pour faire fonctionner le collège. Ils demandent d’attendre la Fin Mars 2017 pour avoir le temps de « travailler ». Le sentiment qui en ressort est qu’on nous a « jeté de la poudre aux yeux » pour nous calmer et éteindre le feu que nous avions allumé.


Suite à l’appel de ce matin, les parents et enseignants se sont réunis avec les élus de la Communauté des communes Ouest Corse (33 communes du canton), Madame Josepha Giacometti, Conseillère exécutive de la CTC (Collectivité Territoriale de Corse) en charge des affaires scolaires. Celle-ci nous a assuré du soutien de la CTC et de leur mobilisation à nos côtés. Le Président de la Communauté de Communes (33 communes) nous a aussi assuré de son soutien de vive voix, et nous a informé avoir expédié des courriers en ce sens aux personnes concernées.


A la sortie de cette réunion, les parents d’élèves se sont  concertés et ont décidé de continuer la mobilisation, en bloquant le Collège de VICO et les écoles primaires du Canton à partir de ce jour, et jusqu’au Vendredi 17 Février, dernier de jour de classe avant les vacances.


L’inspection académique nous a demandé du temps pour pouvoir travailler et trouver une solution. Nous sommes disposés à attendre le temps des vacances, soit jusqu’au Vendredi 3 Mars 2017, dernier jour ouvrable avant la reprise des cours.
Si aucune réponse ni avancée concrète et acceptable quant au maintien des classes actuelles ne nous est notifiée avant ce délai, nous serons de retour devant les grilles du Collège Camille Borrossiet devant les écoles primaires du canton le 6 Mars 2017 au matin pour continuer notre action.

En outre, d’autres problèmes existent, notamment en ce qui concerne les transports scolaires depuis les zones rurales vers les établissements scolaires du bassin ajaccien, et notamment ceux privés. Ces problèmes ne manqueront pas d’être abordés ultérieurement…"





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 88490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45310 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39137 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 391