Corse Net Infos - Pure player corse

Furiani : La plage de a Banda Bianca réhabilitée par le conservatoire du littoral


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 22 Juillet 2016 à 16:05 | Modifié le Vendredi 22 Juillet 2016 - 18:00


Vendredi matin ont été inaugurées de nouvelles installations sur la plage de Banda Bianca, sur le cordon lagunaire de La Marana à Furiani, en présence de Michel Simonpietri, maire de la Commune, Alain Thirion, préfet de la Haute-Corse, François Orlandi, président du Conseil Départemental 2B, Agnès Simonpietri, présidente de l'Office de l'environnement de la Corse, Michel Muracciole, délégué de rivages pour la Corse au Conservatoire du Littoral et de nombreuses personnalités.


Furiani : La plage de a Banda Bianca réhabilitée par le conservatoire du littoral
En situation périurbaine au sud de Bastia, le cordon lagunaire de la Marana s’étire sur 13 km entre l’étang de Biguglia et la mer. Un secteur qui connait un développement économique et urbain très important. Le «Lido de la Marana »  a pris une vocation touristique avec des établissements de plein air, des centres de vacances, de l’hôtellerie, des lotissements et villas, des commerces et établissements de plage. Il subsiste néanmoins de larges fenêtres naturelles souffrant d’un manque de gestion : dépôts sauvages de déchets,  mises à feu, circulation de véhicules sur l’estran*, plantes invasives…


Par ailleurs de nombreuses propriétés sont désormais clôturées, fragmentant les habitats pour la petite faune et ne laissant que peu d’accès publics à la mer. Après l’acquisition du plan d’eau de l’Etang de Biguglia par le Département de la Haute Corse, une réserve naturelle de 1790 ha a été créée en 1994 sur l’étang et ses rives. L’intérêt international de cette zone humide est reconnu au titre de la Convention de Ramsar. Le Conservatoire du littoral intervient sur les rives de l’étang de Biguglia pour conforter l’action de la Réserve naturelle et sur deux grands secteurs au sud et au nord du lido. L’attribution de portions du domaine public maritime (DPM) sec a permis de réaliser la restauration écologique et paysagère des sites de Pinetu et de Banda Bianca où l’accueil du public a été organisé. En outre la presqu’île de San Damianu a été aménagée pour faciliter la découverte pédagogique de la l’étang et pour maitriser la fréquentation des rives par le bétail. Dans un secteur connaissant un recul du trait de côte, le cordon dunaire est mis à mal par une circulation incontrôlée des véhicules et par des « points durs » édifiés pour protéger des constructions trop proches de la mer et accentuant la déstabilisation du rivage sableux.


Ce cordon constitue pourtant une protection naturelle face au risque de submersion marine dans une zone également exposée au risque d’inondation. L’intervention du Conservatoire vise à restaurer la dynamique naturelle de la dune et à favoriser une gestion souple de l’espace littoral. A ce jour, à l’intérieur d’un périmètre de 968 ha sur les communes de Furiani, Biguglia, Borgo et Lucciana, 568 ha sont déjà acquis (+ 14 ha de DPM attribués).
La réserve naturelle et les sites du Conservatoire sont gérés en régie par le Département de la Haute-Corse. Les travaux inaugurés à Banda Bianca ce vendredi 22 juillet s’inscrivent dans ce contexte. Ils constituent le prolongement d’opérations réalisées depuis 15 ans dans le secteur et les prémices de nouvelles interventions en étroite concertation avec la commune de Furiani.


Banda Bianca est situé au sud du grau de l'étang de Biguglia et les acquisitions du Conservatoire s'étendent sur une trentaine d'hectares pour 1, 3 km de côtes. D’importants aménagements ont été réalisés : suppression de pistes et de stationnements sur la dune et cicatrisation des sols en vue de leur revégétalisation, création d’une aire de stationnement en retrait, protection des dunes et installation de dispositifs interdisant l’accès au véhicules à moteur et leur circulation sur la plage, évacuation de gravats et de dépôts sauvages nombreux, enlèvement de plantes exotiques envahissantes (eucalyptus, mimosas et griffes de sorcières) sur des surfaces importantes, création de chemins d’accès à la plage et de promenade, plantations de pins parasols sur les aires de stationnement. Les travaux ont été financés par l’Union Européenne (Feder) et le Conservatoire.
A l'occasion de l'inauguration de ce  22 juillet 2016, une convention d'attribution du Domaine Public maritime, portant sur 15 ha, 2,5 km de linéaire côtier et s'étendant à 100 mètres en mer a été signée entre le préfet de la Haute Corse et la directrice du Conservatoire du littoral.
CNI vous fait découvrir cette belle réalisation en vidéo.
----
* partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées. Il constitue un biotope spécifique, qui peut abriter de nombreux sous-habitats naturels






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:13 Bastia : C’est parti pour le Téléthon

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85053 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40720 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344