Corse Net Infos - Pure player corse

François Tatti réélu président du Syvadec


Rédigé par le Mardi 20 Mai 2014 à 22:54 | Modifié le Jeudi 22 Mai 2014 - 00:17


François Tatti, seul candidat à la présidence du Syvadec, a été réélu sans surprise à son poste mardi après-midi à Corte : 76 voix pour, 4 bulletins blancs, une non-participation au vote, celle de Jean Zuccarelli : le compte était bon. Mais si la réélection de François Tatti n'a posé aucun problème celle des vice-présidents porté à 12 n'a pas satisfait tout le monde.


François Tatti réélu président du Syvadec
En tout cas on en a voulu moins que ce que le président du Syvadec avait proposé : 11 au lieu des 12 au total (7 pour la Haute-Corse et 5 pour la Corse-du-Sud)
Mais hormis cet épisode sur lequel nous reviendrons la réélection de François Tatti s'est révélée être une simple formalité.
L'issue du scrutin présidé par Anne-Marie Natali et Julien Morganti, la doyenne et le benjamin de l'assemblée des délégués des communes et des communautés de communes adhérentes du Syvadec, ne pouvait donner lieu à aucune contestation.
Avec les 76 suffrages exprimés sur les 80 (quatre blancs) - une élection à laquelle Jean Zuccarelli n'a pas voulu participer - François Tatti était réélu à son poste de président.

"Nous avons tracé notre chemin"
Au terme du vote, qui s'est opéré en présence de tous les délégués syndicaux parmi lesquels la délégation bastiaise emmenée par Gilles Simeoni ne pouvait passer inaperçue, François Tatti après avoir dit son émotion a refait un peu l'histoire du Syvadec puis développé les perspectives d'avenir du syndicat de valorisation des déchets de la Corse.
"Un domaine dans lequel la Corse avait beaucoup de retard" mais le "travail et l'implication individuelle sur l'ensemble du territoire" a permis "de combler, même si la situation n'est pas totalement satisfaisante,une grande partie de celui-ci" s'est plu à souligner François Tatti.
Une politique dont le rythme a été imprimé par le Syvadec dans une région où il n'y avait pas de plan d'élimination des déchets.
"Nous avons tracé notre chemin à partir de quelques principes politiques forts qui nous ont rassemblés" a rappelé le président du Syvadec. 
Et de rappeler la facturation, la solidarité entre les territoires, les équipements importants, le chemin parcouru.

Etape de maturité
Aujourd'hui pour François Tatti, le Syvadec aborde une nouvelle étape : celle de la maturité. Avec notamment à son programme le plan interdépartemental d'élimination des déchets adopté par l'assemblée de Corse.
Et cela ira de pair avec une politique de prévention à mener auprès de tous les insulaires.  Une politique du réemploi de matériaux usagers. De l'économie solidaire et du partage.
La valorisation et le recyclage resteront eux aussi au centre des préoccupations du Syvadec. Avec des attentes. " Nous sommes passés de cinq à treize filières de traitement des déchets, notamment celle des 3 e (équipements électriques et électroniques) pour lequel le Syvadec va être prochainement distingué, ainsi que celle des meubles."
L'objectif est de poursuivre avec de nouveaux dispositifs de tri.
Autre axe de la stratégie du Syvadec : la consolidation de son réseau d'infrastructures. Toujours avec la même logique, en "équipant le territoire de manière qualitative en mariant les intérêts de ces territoires avec l'harmonie qu'il doit y avoir avec les équilibres financiers". 
Au programme ? 6 recycleries, 7 quais de transfert, des ressourceries et des éléments de valorisation énergétique dans les pôles environnementaux, équipements qui permettent au Syvadec d'être au contact de la population qui comprend l'intérêt qu'elle a à procéder au tri sélectif.

"Faire ici aussi bien et mieux qu'ailleurs !"
Maîtrise des coûts et développement de l'outil au service des territoires constitueront les autres axes que poursuivra le Syvadec au cours des 6 années à venir. 
Une politique qui a permis au syndicat de servir l'économie des territoires, de créer de l'emploi et de faire "monter en qualité" des entreprises insulaires : c'est là l'une des réussites du Syvadec qui fait sa légitimité dans chaque microrégion de l'Île.
"Pour réussir à construire cette deuxième phase du Syvadec, il va falloir que nous gardions cet esprit" a préconisé François Tatti . " C'est un esprit à la fois humble et fort qui nous a permis de réaliser des objectifs forts. Une ambition de prouver qu'en Corse on peut faire aussi bien qu'ailleurs. De faire parfois même mieux qu'ailleurs. Nous en avons douté. Et nous en doutons encore quand nous voyons certains comportements mais ils existent partout. Ils nous appartient de tirer toute la population vers le haut en pensant que lorsque nous offrons un service de grande qualité, lorsque nous faisons confiance,lorsque  nous dotons le territoire des compétences nécessaires nous parvenons à faire aussi bien et mieux qu'ailleurs ! C'est vers ça que je vous engage à aller" a conclu François Tatti.
Puis est survenu l'épisode des vice-présidents.
Il fallut plus d'une heure de suspension de séance pour mettre tout le monde d'accord sur 11 postes au lieu des 12 proposés.

Les 11 élus
1 - Vice-Président : Marie-Laurence Sotty (CAPA) 2 - Vice-Président : Don Georges Gianni (Communauté de Communes Sud Corse)

3 - Vice-Président : Guy Armanet (CAB)

4 - Vice-Président : Xavier Poli (Communauté de Communes du centre Corse)

5 - Vice-Président  : Jean Pajanacci - (Communauté de Communes Sartenais Valinco)

6 - Vice-Président  : Pierre Guidoni - (Communauté de Communes Calvi-Balagne)

7 - Vice-Président : Marie Zuccarelli  (CAPA)

8 - Vice-Président : Jean-Louis Milani (CAB)

9 - Vice-Président : François  Dominici (CAPA)

10 - Vice-Président : Jean-Pierre Giordani  (SIRTOM du Cruzini - Ouest Corse)

11 - Vice-Président : Jean-Baptiste Giffon (Communauté de Communes de la  Vallee du Prunelli)






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85409 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346