Corse Net Infos - Pure player corse

François Pagliai (Bastia XV) : "Ne pas attendre d'être piqués au vif pour réagir"


Rédigé par le Mardi 23 Septembre 2014 à 15:20 | Modifié le Mardi 23 Septembre 2014 - 21:44


François Pagliai est un rugbyman heureux. Joueur - deuxième ligne - expérimenté, entraîneur des avants de Bastia XV depuis le début de la saison et père comblé d'une adorable petite Francesca, qui aura un an dans quelques jours, il fait partie de ces éléments que l'on a l'habitude de dire incontournables parce qu'ils allient expérience - il est quand même passé par le RC Toulon et le RRC Nice - et le talent, après s'être envolé de… Bastia XV.


François Pagliai (Bastia XV) : "Ne pas attendre d'être piqués au vif pour réagir"
Impressionnant, François Pagliai. Mais pas seulement pour son «physique» qui passe rarement inaperçu sur un terrain. Ou par sa «présence», toujours sur une aire de jeu où, malgré une fausse nonchalance, il déménage, saute, nettoie et marque aussi, très souvent, des essais. Non.
C'est la carte de visite de François qui est impressionnante.
De Vitry-sur-Seine où son père fonctionnaire de l'Education nationale fit étape sur le chemin de sa carrière, à Bastia XV sous le maillot duquel il se bat  aujourd'hui avec une belle énergie pour faire avancer le club, François Pagliai est passé par l'école de rugby du club, la classe de Sports-Etudes de Nice et le RRC Nice, Bastia XV, le RC Toulon, le SCB et Nice encore une fois ! La preuve que l'homme a du talent et qu'il aurait pu faire mieux encore, mais l'amour de l'île a été plus fort…

Un peu de l'autre côté de la barrière
Aujourd'hui il reste homme de terrain mais il est passé, aussi, un peu de l'autre côté de la barrière avec la charge de l'entraînement des avants de Fédérale 3.
Comment appréhende t-il ce nouveau rôle ?
"Ce n'est pas évident" admet-il. " "Je suis coach c'est vrai, mais ce sont, aussi, tous mes copains. J'essaye de leur faire passer un message en tant que coach mais ils savent tous que l'ami ou le copain, est toujours derrière. C'est moi, mais ç'aurait pu être un autre" affirme t-il avec la modestie qui le caractérise. "J'ai répondu oui parce que c'est un challenge qui me plaisait". D'autant qu'il avoue prendre un grand plaisir à voir des jeunes corses se hisser au meilleur niveau :"Il y a les Papi, Caselli, Napoli etc. J'ai envie que plus tard que ce soient eux les cadres du rugby corse".
Son souhait ?
"Qu'à la fin de l'actuelle compétition, tous nos joueurs considèrent cette saison comme un très bon souvenir".
C'est dire combien Pagliai est en attente de bons résultats.
Deux matches, deux victoires et un point plus de bonus offensif : Pour l'instant Bastia XV est bien dans les "clous".
Mais dimanche, encore, les joueurs de Sam Lacombe ont laissé le public du Casone sur sa faim.

"Nous mettre en place dès le début du match"
"C'est une évidence : nous commençons mal nos premières mi-temps, après nous courrons après le score" reconnaît Pagliai. "En fait, il faudrait que nous parvenions à nous mettre en place dès le début du match afin de proposer notre jeu et en avançant et non pas attendre d'être piqués au vif pour réagir". Pourtant "l'envie est là" souligne François Pagliai qui comprend moins bien que ses partenaires pêchent au niveau de l'indiscipline. "Il faudrait à ce niveau travailler de façon à éviter les trop nombreuses fautes dans le jeu. Et celles qui sont consécutives, sur le terrain, à ces écarts avec la discipline individuelle qui génèrent des cartons."
Il n'en demeure pas moins que lorsque Bastia XV met la main sur le ballon, même lorsqu'il évolue à 14 ou même 13, bien peu d'adversaires peuvent lui résister.
"Il est vrai que lorsque l'on arrive à densifier notre jeu devant et à jouer avec du volume, derrière ça accélère et ça peut faire très mal" souligne François Pagliai.
Cependant dimanche, Bastia XV aurait pu mieux faire. François ne le conteste pas. Ses joueurs, qui sont aussi ses partenaires, pas davantage.
Dès lors, convient-il de continuer à travailler. Pour aller encore grapiller des points dans ce championnat de France de Fédérale 3. Dimanche ce sera à Cavaillon.
Avec pour François Pagliai, encore, toute une journée loin de sa petite famille, soumise, trop souvent, et il en est conscient, aux aléas du rugby.
Mais chez les Pagliai, on le sait, le rugby est une affaire de famille. Dès lors, François ne peut être que pardonné pour ses… infidélités avec le ballon ovale !
C.-V. M
François avec Francesca Pagliai dans ses bras : Père et rugbyman heureux ! (Photo C.-V. M)




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : Le maillot du Collectif du 5-Mai à la section Corse des journalistes de sport https://t.co/RXV0XXR8Em https://t.co/1qvgFzxvs8
Samedi 21 Octobre - 22:35
Corse Net Infos : 21e Corsican Circuit : Les échecs toujours plus populaires en Corse https://t.co/skNwveXAgz https://t.co/cIem9YOVxA
Samedi 21 Octobre - 22:05
Corse Net Infos : #CoupedeFrance Furiani se qualifie aux tirs de but (6-5) face au Sporting
Samedi 21 Octobre - 21:56
Corse Net Infos : Handball : Le BHB "se la joue" en rose pour la bonne cause ! https://t.co/oBZk3i6jrI https://t.co/KJ33LPsnu0
Samedi 21 Octobre - 19:20


Newsletter






Galerie
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio
Festival Sotta
Festival Talla
Salon du chocolat
Salon du chocolat
Vue sur l'étang de Diana
Terrenzana- point de vue cabane