Corse Net Infos - Pure player corse

Fonds Européens : Les programmes de compétitivité dans une bonne dynamique


le Jeudi 17 Octobre 2013 à 16:03 | Modifié le Jeudi 17 Octobre 2013 - 23:26


Le Comité de Suivi des Fonds Européens s'est réuni jeudi à l'Assemblée de Corse en présence de Emmanuelle de Gentile, conseillère exécutive en charge des relations avec l'UE, représentant Paul Giacobbi et Christophe Mirmand, préfet de région, accompagnés de Lucio Paderi, rapporteur régional Régio, Liborio Licata rapporteur régional Emploi et Elvira Bakker, rapporteur régional Agri. Le Comité, qui assure le bon déroulement de l'exécution et du financement, a dressé le bilan


Fonds Européens : Les programmes de compétitivité dans une bonne dynamique
L'apport de fonds structurels alloués par l'Union Européenne à la Corse, au titre de la programmation financière 2007-2013, constitue un enjeu de premier plan. Avec une dotation générale de 284 millions d'euros, les programmes donnent la priorité à l'innovation, l'emploi, au développement durable, à la compétitivité, à la cohésion sociale et territoriale. Le but du Comité est d'en assurer leur mise en œuvre de manière efficace sur le territoire.
Les trois journées consacrées à une visite sur le terrain ont permis aux membres du Comité de Suivi d'aborder la prochaine programmation pour la période 2014-2020. Le Comité, comme chacun sait, joue d'ailleurs un rôle essentiel dans la vie d'un programme opérationnel en s'assurant de l'efficacité et de la qualité de sa mise en œuvre.

Une bonne déclinaison des Fonds Européens
Emmanuelle de Gentile a d'ailleurs mis l'accent sur ce point lors de son intervention en ouverture de la conférence de presse  tenue jeudi matin: "Les mois à venir seront très importants lorsqu'il s'agira de dresser un bilan définitif sur les étapes de programmation 2007/2013, tant au niveau des projets que des initiatives dont certains se sont avérés plus complexes dans leur réalisation. Les fonds ont été utilisés en bonne dynamique dans une phase équilibrée de redéploiement. Reste il est vrai quelques dossiers, qui seront mieux traités dès l'année prochaine de manière à rattraper le retard (13%). Dans l'ensemble, le bilan est positif pour retrouver l'équilibre. Une chose est sûre aujourd'hui, on se rend compte que les programmes de compétitivité des entreprises fonctionnent bien. Les visites sur le terrain ont montré les déclinaisons opérationnelles des Fonds Européens."

Pour Christophe Mirmand, préfet de région, la mise en œuvre des Fonds Européens "s'est effectuée dans l'harmonie et l'efficacité. La concrétisation des projets financés par l'UE a optimisé le fonctionnement de ces Fonds à la satisfaction générale dans leur utilisation. Il y a obligation pour les services de l'Etat de donner des assurances pour accompagner la, Collectivité Territoriale dans la mise en œuvre des financements communautaires. Ce sont des motifs de satisfaction car la mobilisation autour de ces financements a été parfaite."
Il convient de rappeler le rôle essentiel du Comité de suivi dans la mise en place des programmes opérationnels et fonds structurels pour la période 2007/2013: 
- Programme opérationnel régional de Fonds Européens de développement régional (FEDER)
- Volet régional pour la Corse du Fonds Social Européen (FSE)
- Volet régional du programme de développement rural hexagonal du Fonds Européens Agricole de Développement (FEADER)
- volet régional pour la Corse du programme opérationnel national du Fonds Européen pour la pêche (FEP)

Des projets exemplaires à tous les niveaux

Lucio Paderi
Lucio Paderi
Les trois "envoyés spéciaux" de l'Union Européenne se sont exprimés à leur tour et tous, ont souligné le travail accompli et la synergie qui a permis un financement harmonieux, équilibré pour des projets exemplaires:
Lucio Paderi, rapporteur général de la DG Emploi a été "impressionné par des projets biens construits avec des éléments qui reflètent parfaitement la vision de la Commission, notamment la filière bois et autant de pistes suivies avec des projets exemplaires. La Corse a donné un exemple de vitalité. Nous avançons certes, mais lentement et les quelques retards constatés seront vraisemblablement rattrapés prochainement. La situation en Corse est telle que les ressources doivent être utilisées. C'est un effort à ne pas relâcher pour que le prochain programme soit sur les bons rails." 

Elvira Bakker, rapporteur régional AGRI a parlé de "mariage" positif car des efforts ont été faits entre Corse et Europe. Les choses avancent avant la fin de la présente année et je salue l'implication très forte des partenaires pour ce qui est de la mise en œuvre des programmes. J'ai eu la chance de voir tous les partenaires au courant de tous les aspects qui ont été judicieusement mis en place..."

Liberio Licata, rapporteur régional EMPLOI a salué les finances investies dans les différents domaines: "92% ont été investis dans la réalisation, c'est une bonne chose. Le chômage reste très important, il faut en convenir, mais la visite s'est néanmoins avérée positive dans les domaines et les choses se font dans le bon sens. 
Nous travaillons dans l'ombre avec la FEDER, mais avec une bonne synergie. Il est important que le Fonds social soit cohérent. Cela à partir du diagnostic fait dans les programmes opérationnels..."
Au terme de ces interventions, un débat s'est instauré entre les participants et l'ensemble de la presse tant au niveau de l'utilisation des crédits que des choix stratégiques et de l'innovation.
J. F.







Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85053 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40720 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344