Corse Net Infos - Pure player corse

Festa di a Nazione : Pranzu nustrale é canti zitellini in Miomu


Rédigé par le Mardi 8 Décembre 2015 à 16:55 | Modifié le Mercredi 9 Décembre 2015 - 00:35


Pranzu nustrale é canti zitellini étaient au programme de a Festa di a Nazione mardi à Miomo, à Santa Maria di Lota. Le double événement a été concocté par l'école, la municipalité et les parents. Il s'est soldé par un beau moment de convivialité pendant lequel les élèves de l'école primaire ont été sacrés rois !


Festa di a Nazione : Pranzu nustrale é canti zitellini in Miomu
En tout cas l'objectif fixé par la directrice de l'établissement Marie-Louise Casanova, et l'équipe pédagogique, a été atteint : le 8 Décembre, que l'on veut perpétuer à Miomo, a été fêté par les enseignants, les élèves et leurs parents.
Les enseignants ont en amont de ce pranzu nustrale (pulenda, figatellu, brocciu, fromage frais et fiadone) ont sensibilisé, au sein d'un établissement qui n'est pas bilingue, leurs élèves au Corse. Et aux chants corses. Dans le même temps ils les les amenaient à l'Université de Corse à la découverte de l'exposition consacrée à "L'arbre à pain".
Ils les ont, encore, intéressés à la châtaigne, du fruit à sa transformation en farine.
Ils auraient pu faire encore plus si I ghjogi di sensi qui devaient être livrés à tous les enfants pour ce 8 Décembre n'avaient pas été bloqués à Marseille par la grève de la SNCM.


Pas de Ghjogi di sensi donc, mais ce n'est pas pour autant que le projet est tombé à l'eau.
Enseignants, parents et enfants n'ont eu de cesse de le peaufiner sous l'impulsion de Marie-Louise Casanova, nous l'avons dit, et Michelle Maestracci.
Ce mardi 8 Décembre auquel, au-delà de l'histoire de la Corse, ils ont voulu donner une autre forme, s'est concrétisé de très belle façon. 
La salle des fêtes de la commune s'est avérée exigüe à l'occasion du repas qui a rassemblé plusieurs centaines de convives pour lesquelles le restaurant Ampugnani a utilisé 21 kilos de farine de châtaigne pour la pulenda, Marc Ventura cuit 170 figatelli de Patrice Pieri,  procuré le brocciu Aop de la fromagerie Germain, le fromage frais… Un pur régal !

Mais la fête fut surtout celle offerte par les élèves de l'école primaire. 
Sur scène, face à un  public tout acquis à leur cause, ils ont successivement interprété Libertà, Mi ne vocu, Bianchina, O cari (notre vidéo)
Est-il besoin de le préciser ? Ils ont fait l'unanimité !
 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85531 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40946 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348