Corse Net Infos - Pure player corse

Fermeture du bureau consulaire portugais à Ajaccio: Un député sur place


Rédigé par le Dimanche 17 Novembre 2013 à 23:44 | Modifié le Lundi 18 Novembre 2013 - 02:05


Il y avait beaucoup de monde samedi, 8 boulevard Fred Scamaroni à l'entrée du bureau consulaire portugais. Depuis sa fermeture il y a un mois et demi, la seule antenne du consulat de Marseille sur l'île a ouvert pour trois jours afin que les ressortissants portugais de Corse puissent mettre à jour leurs documents officiels (carte d'identité, déclaration de naissance, passeport..)


Fermeture du bureau consulaire portugais à Ajaccio: Un député sur place
"Trois jours pour faire avancer les choses, pour résorber les problèmes accumulés et faire connaitre notre revendication, à savoir que ce bureau ne ferme pas définitivement" souligne Manuel Cabreira conseiller des communautés portugaises. Paulo Pisco député membre du parlement, coordinateur des communautés portugaises, était venu, samedi à Ajaccio, se rendre compte sur place de la situation.
Beaucoup de portugais immigrent vers la France, et s'il y a 30 ans il le faisait seul, aujourd'hui c'est avec la famille complète qu'ils se déplacent.
Pour Manuel Cabreira il faut que le gouvernement portugais reconsidère cette décision. Il y a actuellement entre 20 et 25 000 portugais en corse, contre 12 à 15 000 en 2005. Ces chiffres confirment par eux même la nécessité d'un bureau consulaire sur place.
En temps normal les Portugais de toute la Corse devaient consacrer une journée pour venir mettre à jours leurs documents sur Ajaccio. Depuis Septembre la situation s'est dégradée puisque ces personnes doivent aller jusqu'au consulat de Marseille.
Ce dernier dépend directement du ministère des affaires étrangère seul habilité à décider la réouverture. "Les locaux ont fermé du jour au lendemain, l'annonce a été faite par les fonctionnaires du boulevard Fred Scamaroni. C'est le bouche à oreille qui a fait le reste avec l'appui des associations."
 
 

Fermeture du bureau consulaire portugais à Ajaccio: Un député sur place
Les bureaux d'Ajaccio seront ouverts de vendredi jusqu'à lundi et dans le meilleur des cas ils le resteront une quinzaine de jours pour essayer de résorber le retard accumulé. Actuellement, le gouvernement semble opter pour l'ouverture une fois par mois de l'antenne du consulat, une mauvaise solution qui ne résoudra pas le problème d'affluence ce jour là. De plus cette solution multiplierait les risques d'erreurs ou de perte des documents confiés qui doivent être ensuite transférés sur Marseille.
Paulo Pisco, député portugais, est venu constater les conséquences de cette décision qu'il qualifie d'irrationnelle. "Il n'y a rien qui justifie la fermeture du poste consulaire à Ajaccio. Une discussion avec le Ministre des affaires étrangères le 8 novembre nous a permis de parler de cette situation à Ajaccio. Je dirai dès mon retour au Portugal mon indignation face à la décision du gouvernement de désactiver le poste consulaire Ajaccio. La décision pourrait être réversible s'il y a une réelle prise de conscience de la gravité de cette situation. 
Depuis vendredi la permanence est assurée de très tôt le matin jusqu'à minuit tellement il y a de monde. Si tout le monde devait aller à Marseille ça deviendrait la carte consulaire le plus chère au monde! Le gouvernement doit revenir sur sa décision et prendre la décision définitive de maintenir le poste consulaire ouvert tous les jours, c'est la seule solution envisageable!"
 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346