Corse Net Infos - Pure player corse

FabLab Corsica : Un outil pour mieux appréhender la révolution digitale


Rédigé par le Samedi 25 Avril 2015 à 21:35 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 15:55


La Corse va héberger ses premiers FabLab ! Un concept qui compte déjà 472 localisations dans le monde et qui, derrière un atelier de fabrication numérique, permet de mutualiser en un même lieu un ensemble de ressources permettant de concevoir, produire et diffuser des connaissances et des savoir-faire. Le projet, né grâce à un partenariat public-privé, sera lancé dès juin prochain


Il y a quelques jours, dans les locaux du Crédit Agricole du Stiletto, à Ajaccio, était présenté le projet FabLab Corsica. Et, déjà, on ne tarissait pas d’éloges à son propos, allant jusqu’à le qualifier de « révolution », de « pépite d’or » ou encore « d’outil formidable au service du développement numérique ». De part et d’autre des intervenants, le mot d’ordre était le même : le 473ème FabLab sur la planète, qui ouvrira donc ses portes en Corse d’ici quelques semaines, est sur le point de révolutionner le paysage des nouvelles technologies insulaires.
 
Il faut dire que le concept FabLab (diminutif de Fabrication Laboratory) né à l’université américaine du MIT en 2001, vise à mutualiser en un même lieu un ensemble de ressources permettant de concevoir, produire des projets et des objets. « C’est un lieu dans lequel on apprend à programmer des machines pour apporter des solutions à des problèmes », explique ainsi Sébastien Simoni, fondateur de CampusPlex, soulignant l’importance de cet outil au regard de la révolution digitale qui est en train de se produire dans le monde, au moins aussi conséquente que celle de la téléphonie ou de l’informatique. « Les FabLab sont le point de départ de la manière de concevoir le monde de demain », rajoute-t-il.

Mais, plus qu’un simple atelier, un FabLab est aussi et surtout un lieu d’apprentissage, d’échange et de diffusion des connaissances, des savoir-faire et des compétences. Chaque FabLab, relié au réseau mondial, peut en effet échanger avec tous les autres afin de trouver des solutions à un problème, ou d’apporter ses propres solutions à ceux des autres.
 
Un lieu ouvert au grand public
Autre particularité, un Fab Lab est aussi un lieu ouvert au public. Sous la direction d’une équipe de « fabmanagers », présente pour accompagner à l’utilisation des machines, les utilisateurs lambdas peuvent eux aussi venir tenter l’expérience.
Particuliers voulant développer des projets personnels, étudiants et enseignants voulant se former à ces technologies, ou encore acteurs économiques en quête d’innovation pourront ainsi venir profiter du FabLab Corsica.

A ce titre, Vincent Fedi, directeur général adjoint du Crédit Agricole de la Corse, précisait ainsi les bienfaits engendrés par un tel outil : « Cet écosystème va permettre aux entreprises de Corse qui n’en ont pas les moyens ou qui ne trouvent pas les compétences, de bénéficier d’un laboratoire pour tester leurs idées, pour créer des prototypes, pour développer des activités commerciales, pouvant déboucher sur la création de « start-up ».
 
Aujourd’hui, 71 pays dans le monde accueillent des FabLab. Et si d’ici quelques semaines ça sera donc au tour de la Corse d’accueillir son premier réseau de Fablabs il faut préciser ici que le projet n’a pu voir le jour que grâce aux fruits d’une collaboration et à la volonté d’une « dream team », constituée de partenaires publics et privés, et regroupant le Centre du Sport et de la Jeunesse Corse,CampusPlex,  l’Université de Corse et sa Fondation, et le Crédit Agricole de la Corse, premier financeur de l’opération, et sa Fundazione.
 
Ouverture en juin à Ajaccio, à Corte en septembre
 Pour l’heure, deux étapes sont prévues dans l’ouverture du réseau FabLab Corsica.
Tout d’abord avec l’ouverture, en juin, du FabLab Ajaccio qui occupera 360m2 au rez-de-chaussée de la Caisse du Crédit Agricole de la Corse, et qui sera animé par une équipe de deux Fabmanagers. 
Au programme de ses activités : Dès juin, une initiation à la fabrication numérique, à l’utilisation des machines et aux ateliers d’électronique. A partir de septembre, il mettra également en place des ateliers de robotique afin de prolonger les actions du CampusLab, qui dispensait de tels ateliers à destination des enfants depuis octobre 2013.

A la rentrée de septembre, c’est à Corte qu’un deuxième FabLab de Corte ouvrira ses portes, porté par l’Université de Corse et sa Fondation. Il occupera alors 250 m2 au sein du Palazzu Naziunale, et sera également animé par une équipe de 2 Fabmanagers.
Il permettra, quant à lui, d’enrichir les formations et la recherche universitaires, favorisera la conversion des compétences en projets, et permettra de consolider la récente stratégie développée autour de la résidence de Designer Fabbrica Design.
 
Mais FabLab Corsica ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! Le projet de l’ouverture d’un FabLab à Bastia est déjà sur les rails… Afin de mailler au mieux le territoire avec ce nouvel outil révolutionnaire.

Manon PERELLI
 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40724 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344