Corse Net Infos - Pure player corse

FFF Tour à Bastia : L'hommage à Claude Papi


Rédigé par le Vendredi 8 Avril 2016 à 23:01 | Modifié le Samedi 9 Avril 2016 - 11:03


En passant par Bastia le FFF Tour ne pouvait pas, la veille de son ouverture officielle au public, ne pas évoquer la mémoire d'un "Bleu", Claude Papi en l'occurrence, seul footballeur évoluant en Corse à avoir été retenu en sélection nationale. Et à l'initiative de Jean-René Moracchini son président, la ligue corse de football, soutenue par la mairie de Bastia, a parfaitement fait ce qu'il fallait pour rappeler une fois encore au-delà du rassemblement des parents et des amis que l'évènement avait engendré, pour par les mots et l'image faire revivre le temps d'une soirée Claude Papi. Son talent. Ses qualités sportives et humaines. Son tempérament.


Il y avait là tous ceux qui lui étaient chers. Son épouse Mady. Ses filles Marie-Jeanne et Stéphanie. Et sa famille qui s'est agrandie.
Ceux dont il partagé le vestiaire, qu'il a croisé à Furiani ou auxquels il a succédé ou qui lui ont succédé : Charles Orlanducci, Paul, Marchioni, Fanfan Félix, José Pastinelli,  José Graziani, Jean-Marie Ferri, Vincent Lazzeri, Pierre Guidicelli, Jean-Claude Tosi, Jean Franceschetti, Lulu Accorsi, Victor Negroni etc.
Ceux qui furent ses présidents Paul Natali et Michel Sorbara. Les dirigeants du Sporting d'aujourd'hui autour de Jojo Bonavita et Anthony Agostini. Et avec François Modesto.
Le maire de Bastia, Pierre Savelli, qui a été  Kiné au Sporting, qui a justement rappelé que si Claude Papi avait été le seul footballeur évoluant en Corse à avoir disputé un match de coupe du monde en 1978 en Argentine, il l'avait fait sans avoir porté le maillot de l'équipe de France. Pour dire son admiration pour l'homme disparu à 33 ans.


Une admiration partagée bien sûr par tous ceux qui avaient répondu à l'invitation de la ligue corse de football et à laquelle a adhéré le préfet de Haute-Corse Alain Thirion qui, de son côté, a avoué avoir regretté s'être débarrassé de ses images Panini parmi lesquelles celles de Claude Papi occupaient une place à part.
Une place à part ?
C'est celle qu'occupera aussi et à jamais Claude Papi dans le cœur de tous ceux qui ont apprécié l'homme et le footballeur. 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:13 Bastia : C’est parti pour le Téléthon

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85053 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40720 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344