Corse Net Infos - Pure player corse

Exposition « Parcours de l’œuvre Guy-Paul Chauder » jusqu'au 30 octobre à Ajaccio


Rédigé par le Vendredi 23 Octobre 2015 à 00:28 | Modifié le Vendredi 23 Octobre 2015 - 19:24


L’artiste présente depuis le 20 octobre à l’Espace Diamant un parcours pictural de ses œuvres peintes en Corse depuis 1979. Guy-Paul Chauder né en 1946 à Paris, vit et travaille à Bastia. Il se produit régulièrement dans les galeries d’art de l’île et les expositions collectives. Il a reçu diverses commandes publiques et expose régulièrement à l’étranger où son travail est apprécié.


Guy Paul Chauder à l'Espace Diamant
Guy Paul Chauder à l'Espace Diamant
Son travail qui s’élabore sur l’accumulation de traces, de matières et de signes est décrit par Jean Sordini comme « puissant, mais aussi hors des normes habituelles. Par la justesse de ses compositions qui couvrent la surface des toiles vierges, il sait nous proposer un panel d’émotions qui nous transporte dans un univers de beauté maîtrisée »
Au cours des années 60, il s'établit à Londres (Galerie Apple) et fait de longs séjours en Suède (Galerie 66 et Galerie A à Stockholm) et au Danemark (Galerie Passe-Partout et Galerie Karl Kaage).
C'est lors d'une exposition à Horsens qu'il fera la connaissance de Gunnar Berg. Cette rencontre l'éveillera à la musique contemporaine, en collaboration à une composition musique/peinture avec le Maître, une approche non-figurative qui l'établira par la suite dans son travail.
De retour en France, il crée le « Groupe Pluriel » mais s'en détachera rapidement, afin d'aboutir à une figuration qu'il trouve dorénavant sans issue picturale.
La fracture Figuration/abstraction se fera peu de temps après son installation en Corse. Il expose ses premières pièces non-figuratives chez Agora à Marseille en 1987.
Remarqué lors d'une exposition à Paris par Jean-Pierre Lavignes, il entre à la Galerie Lavignes Bastille où il exposera plusieurs années.
C'est certainement cette rencontre ainsi que celle du marchand danois, Karl Olsen, qui fortifiera sa démarche vers un « VRAI » pictural.
En 1993, suite à la fermeture de la galerie Agora, il entre chez Francette et Jean Sordini. Le climat de sérieux et d'amitié de la Galerie Sordini est propice au travail de Guy-Paul Chauder, un travail en perpétuelle évolution.
Entrée libre
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345