Corse Net Infos - Pure player corse

Exclu du PRG François Tatti dénonce "une manœuvre pour tenter d’imposer une nouvelle succession familiale"


Rédigé par le Jeudi 10 Octobre 2013 à 17:08 | Modifié le Vendredi 22 Novembre 2013 - 10:51


"Une manœuvre pour tenter d’imposer une nouvelle succession familiale" : c'est de la sorte que François Tatti, candidat à l'élection municipale de 2014, qualifie son exclusion par les instances nationales du PRG. Une décision qui découle du maintien de sa candidature face à Jean Zuccarelli, le candidat désigné par le parti.


Exclu du PRG François Tatti dénonce "une  manœuvre pour tenter d’imposer une nouvelle succession familiale"

«  La  décision  que  vient  de  prendre  le  PRG  n’honore  pas  ses  dirigeants  et  discrédite  un parti  qui  n’avait  jamais  exclu  personne  en  Corse.  Il  n’avait  pas  exclu un  PRG  dissident à  la  dernière  élection  territoriale,  qui  a  d’ailleurs  fini  par  l’emporter  ;  pas  plus  qu’il  n’avait   exclu   François   Vendasi   candidat   contre  le   député   PRG   sortant,   Emile  Zuccarelli.  

Le  PRG  aurait-­‐il  fait  cette  exception  si  son  candidat  s'était  imposé  naturellement  par  son  action,  ses  réussites  ou  son  charisme ?  Chacun  comprend  bien  qu’en réalité,  il  s’agit  d’une  manœuvre  pour  tenter  d’imposer  une  nouvelle  succession  familiale  à  une  population  qui  n’en  veut  plus.  

Cette  décision  n’honore  pas  non  plus  ses  alliés.  Surtout  quand,  dans  le  même  temps,  est   annoncée   une   parodie   d'union   de   la   Gauche construite  non sur   un   projet   politique,   mais   sur   une   simple   répartition   de   postes.   Tout   ceci   dans   le   dos   des  électeurs  qui  n’ont  pas  leur  mot  à  dire.    

En   définitive,   cette   décision   me   conforte   dans   mes   choix.   Et   je poursuis   donc   ma  campagne  dans  la  sérénité  en  m’adressant  aux Bastiais,  pour  les  convaincre  que  je  porte  le  meilleur  projet  et  que  je  serai  un  bon  maire  pour  notre  ville.    

Et  pour  leur  dire  enfin  :  ne  laissez  personne  décider  à  votre  place  et  surtout  pas  les  appareils  électoraux.  Ne  laissez  personne  tuer  l’espoir,  car  l’avenir  appartient  à  ceux  qui  veulent  le  construire  ensemble  !  »



Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85266 vues - Charles Monti