Corse Net Infos - Pure player corse

Eric Marras transféré de Fleury-Merogis à Borgu assigné à résidence à… Aix-en-Provence


Rédigé par le Lundi 11 Avril 2016 à 16:20 | Modifié le Lundi 11 Avril 2016 - 17:10


Ce mardi 12 avril à 14 heures, après plus de 5 ans d'incarcération à La Santé, Fleury-Merogis et Borgu, Éric Marras sortira de la prison de Borgu. "Aiutu Paisanu se réjouit de sa sortie. Toutefois, cette remise en liberté s'accompagne d'un exil forcé, à Salon de Provence, sous le contrôle d'un bracelet électronique" dénonce Aitu Paisanu dans un communiqué.


 Eric Marras transféré de Fleury-Merogis à Borgu assigné à résidence à… Aix-en-Provence
"Cette situation soulève, une nouvelle fois, le scandale des assignations à résidence, en dehors de l'île, à l'encontre des patriotes corses. En effet, après un rapprochement alibi à Borgu, pour les seules deux dernières semaines d'incarcération d'Éric Marras, cette obligation de résidence en Provence constitue une double peine inacceptable.
Nous appelons l'ensemble des mouvements nationalistes, les élus et le peuple corse dans sa globalité, à prendre, d'une part, conscience de cet état de fait contre les prisonniers politiques et dénoncer, d'autre part, ces pratiques d'injustices honteuses de "liberté surveillée" digne des pires régimes totalitaires."
Libertà per tutti i patriotti!"

 
Rinnovu naziunali souligne aussi la particularité de cette "libération :
"Eric Marras, patriote Corse, condamné par la France à 8 ans d'emprisonnement pour des actes de résistance sortira de la prison de Borgu, mardi 12 Avril à 14 heures. Il rejoindra de suite Salon de Provence pour y poursuivre sa peine, assigné à résidence sous bracelet électronique. Deux semaines avant son assignation en Provence, Éric a été rapproché de Paris à Borgu après 5 ans de détention dans les prisons de Fleury Mérogis et de la Santé. Ce transfert ridicule demandé depuis 5 ans pour sa famille a été voulu en dernière minute par l'administration du pays des droits de l'homme pour influencer les statistiques, masquer son mépris de ses propres principes et les doubles peines qu'elle inflige aux Corses. Éric sera donc libre en Corse quelques heures, mardi 12 avril à 14 heures à la prison de Borgu avant de poursuivre son exil en France."
Rinnovu Naziunali sera sur place pour évoquer cette situation et apporter son soutien Lisandru Plasenzotti et Serge Polblan



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33690 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37