Corse Net Infos - Pure player corse

Entraide et amitié fleurissent dans le premier potager partagé de Bastia


Rédigé par Michela Vanti le Mardi 2 Août 2016 à 20:43 | Modifié le Mardi 2 Août 2016 - 22:22


Ce mardi, en plein cœur de Montesoro, a été inauguré le premier jardin partagé de Bastia. À l’initiative CPIE U Marinu en collaboration avec le CGET (Commissariat général à l'égalité des territoires), la Mairie de Bastia et la société Erilia, ce projet communautaire et intergénérationnel a fait l’unanimité des habitants du quartier.


Entraide et amitié fleurissent dans le premier potager partagé de Bastia

Fleurs, aromates, tomates et salades... Les plantations débutées à peine il y a deux mois au potager du Logis de Montesoro commencent à porter leurs fruits et lors de l’inauguration officielle du premier jardin partagé de la ville de Bastia, ce mardi, un noyau dur des 15 jardiniers impliqués dans le projet, se sont activé autour des parcelles, pour montrer le fruit de leur travail.  

 

Lancé par le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Bastia Golo Méditerranée U Marinu, qui, installé dans le quartier, a constaté une perte de lien social, le projet est soutenu  par le CGET et La Mairie de Bastia, financeurs du potager et la société Erilia qui a prêté le terrain.  

« Le jardin partagé est une expérience conviviale qui permet de recréer du lien en mélangeant les générations et les différentes cultures autour d'un potager où se mêlent plaisir de jardiner, curiosité d'observer les légumes pousser. – dit Daria Giustignani – chargée du projet jardin partagé. - Chacun est appelé à devenir un apprenti jardinier-citoyen, en plantant, cultivant et récoltant à sa guise les fruits du potager. » . 


Quinze jardiniers pour autant de parcelles

Depuis quelque mois donc, l’ensemble du jardin respecte la règle « zéro phyto », c’est-à-dire pas de produits phytosanitaires : tomates, poivrons, salades et fleurs ont pris leur place et poussent sous les sulleoni devant l’école de Reynoard qui aura aussi sa propre parcelle à partir de la rentrée.

Les 15 jardiniers impliqués dans le projet ainsi que quelques enfants, tous habitants dans le quartier, ont fait leurs semis et attendent impatients les premiers fruits, même si ce qui a déjà fleuri, ce sont des liens d’amitié  et d’entraide profondes. « On se retrouve ici tous les jours. Jeunes et moins jeunes nous sommes habitants du quartier, et tout le monde peut nous rejoindre », dit Marie-Jo, fière du travail accompli.







"Toute la semaine, on travaille au jardin malgré la chaleur – rajoute la chargée du réaménagement du jardin qui  encourage ses troupes ! - L"es fidèles habitants ont répondu présent", ainsi qu'une poignée d'enfants qui apportent une note de gaîté à cet endroit. Chacun s’investi afin que d’un terrain inexploité, un beau jardin voit le jour dans le respect de l’environnement et de son prochain. Mieux encore, ils transmettent leurs énergies positives aux autres habitants, qui s’accordent tous à dire qu’il n’y avait plus d’âme dans ce quartier. Avec ce premier projet  avec le CPIE, nous espérons enclencher un cercle vertueux de petites actions à grands bénéfices sociaux ! ».  
 
 
 

 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345