Corse Net Infos - Pure player corse

En Balagne, la course-poursuite de 45 km tourne à l'avantage des gendarmes


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 5 Décembre 2015 à 18:30 | Modifié le Dimanche 6 Décembre 2015 - 00:28


Force est restée à la loi en Balagne au terme d'une course-poursuite de 45 km entre un véhicule avec deux personnes à son bord qui ont pris la fuite après avoir refusé d'obtempérer, lors d'un contrôle, et les gendarmes du PSIG de Calvi. Les deux fuyards ont été interpellés et déférés au Parquet de Bastia.


En Balagne, la course-poursuite de 45 km  tourne à l'avantage des gendarmes

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 1er au 2 décembre à Calvi. A 2h30 su matin, les militaires du Peloton de Sécurité et d'Intervention de la Gendarmerie de Calvi s'apprêtent à contrôler un véhicules en vitesse excessive.
Mais à leur grande surprise, les deux personnes à bord qui avaient sans doute des choses à se reprocher refusent d'obtempérer et prennent la fuite.
Une course-poursuite s'engage alors entre les deux individus et les gendarmes.
Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux fuyards étaient déterminés à ne pas se laisser attraper. Le conducteur n'hésitait pas à commettre de nombreuses infractions au code de la route pour tenter de semer les gendarmes, mais ces derniers entendaient bien tout mettre en oeuvre pour que force reste à la loi.
Après 35 minutes de course poursuite et 45 km parcourus, c'est sur la route de Montegrosso que l'aventure de nos deux fuyards prenait fin.
Conduits dans les locaux de la gendarmerie de Calvi, les deux hommes âgés d'une trentaine d'année, domiciliés à Zilia étaient placés en garde à vue pour 24 heures.
Garde à vue qui était prolongée de 24 heures.
Lors de leur interpellation, les deux individus étaient en possession d'une somme de 3000 € en espèces, de quelques grammes de résine de cannabis et d'un couteau sur lequel les gendarmes relevaient des traces de "poudre blanche".
Au terme de leur garde à vue prolongée, les deux individus étaient présentés jeudi à 15 heures au procureur de la République de Bastia.
Le passager qui était en possession du couteau sur lequel des traces de cocaïne étaient retrouvées passait en comparution immédiate et était condamné à 35 heures de Travaux d'Intérêt Général.
Quant au chauffeur du véhicule, incarcéré à Borgo en attendant de répondre de ses actes le 17 décembre prochain devant la justice, la note risque d'être beaucoup plus salée.
En plus du refus d'obtempérer et du délit de fuite, le fuyard devra en effet répondre du refus de se soumettre  à l'alcootest et  de recherche de substances illicites mais aussi d'infractions multiples au code de la route, de la mise en danger de la vie d'autrui...
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41488 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33692 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37